Amendement voté par les députés :

Don du sang : vers la fin des discriminations pour les homosexuels


Publié / Actualisé
Un amendement a été voté ce jeudi 2 juillet 2020 par les députés visant à inscrire dans le projet de loi bioéthique la fin des discriminations envers les homosexuels au don du sang. A ce jour, les hommes homosexuels doivent respecter une période d'abstinence de 4 mois. Elle était auparavant d'un an. Le député PS de l'Ardèche Hervé Saulignac, a fait passer en commission parlementaire un amendement pour annuler cette période d'abstinence, comme pour les personnes hétérosexuelles. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un amendement a été voté ce jeudi 2 juillet 2020 par les députés visant à inscrire dans le projet de loi bioéthique la fin des discriminations envers les homosexuels au don du sang. A ce jour, les hommes homosexuels doivent respecter une période d'abstinence de 4 mois. Elle était auparavant d'un an. Le député PS de l'Ardèche Hervé Saulignac, a fait passer en commission parlementaire un amendement pour annuler cette période d'abstinence, comme pour les personnes hétérosexuelles. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les députés ont voté, dans le cadre de l'examen du projet de loi de bioéthique, en commission, la suppression de toute discrimination envers les homosexuels qui donnent leur sang.

En avril dernier, un premier pas avait été fait en direction des donneurs homosexuels en faisant passer la période d'abstinence réclamée de 12 à 4 mois. Un nouveau pas a été fait ce jeudi, avec un amendement voté par les députés pour mettre fin aux discriminations envers les personnes homosexuelles en mettant fin à cette différenciation.

"Les critères de sélection du donneur ne peuvent être fondés sur le sexe du ou des partenaires avec lesquels il aurait entretenu des relations sexuelles", ont inscrit les députés via un amendement du corapporteur Hervé Saulignac (PS), cosigné par une centaine d'élus principalement de gauche.

"Amendement adopté en commission "projet de loi bioéthique" ! Merci à la centaine de cosignataires" a écrit le député PS Hervé Saulignac sur son compte Twitter. "Restons mobilisé-e-s en séance pour que cette discrimination prenne fin!"

"Fier d'avoir cosigné et voté à l'instant en commission spéciale bioéthique l'amendement d'Hervé Saulignac visant à supprimer le délai d'abstinence sexuelle imposé aux homosexuels et bisexuels pour le don du sang", s'est félicité notamment Matthieu Orphelin (groupe EDS) sur Twitter.

Tout n'est pas gagné cependant. Le ministre Olivier Véran a annoncé une nouvelle étude, qui pourrait être réalisée durant l'année 2021. Celle-ci est censée évaluer les risques suite à une transfusion réalisée à partir du sang d'un donneur homme homosexuel.

Quant à supprimer définitivement la période d'abstinence réservée aux homosexuels, il faudra attendre un peu. L'amendement signé ce jeudi par les députés est inscrit au projet de loi bioéthique, qui lui doit encore être voté. A l'origine le ministère de la Santé envisageait un alignement des conditions du don pour les homosexuels sur celles des hétérosexuels, seulement "à l'horizon 2022".

Jusqu'en 2016, et depuis 1983, les homosexuels n'avait pas le droit de donner leur sang en raison d'un risque supposé accru de contamination par le virus du sida.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com avec AFP

   

1 Commentaire(s)

7AC, Posté
Pssssssst hep, pardon, svp, comment fait-on pour savoir si quelqu'un est homosexuel ?< C'est écrit sur son front ?, il a une étoile sur sa veste ?, une marque ?, un tatouage ?