"Un bond de 10 ans en deux mois" :

Numérique : forte croissance de la filière pendant le confinement


Publié / Actualisé
Pendant les deux premières semaines du mois de mai, Digital Réunion, l'association des professionnels du numérique sur l'île, a mené une enquête auprès de ses 135 adhérents pour analyser l'impact de la crise sanitaire sur la filière. Une étude préalable au plan de digitalisation de l'économie réunionnaise. L'objectif est de "préparer le territoire aux crises économiques, environnementales et sociétales à venir", indique l'association. Les résultats de l'étude, publiés ce lundi 6 juillet 2020, révèlent notamment que 31% des entreprises ont eu un chiffre d'affaire stable voir en augmentation et que 44% des entreprises n'ont pas eu recours au chômage partiel. Nous publions leur communiqué ci-dessous. (Photo rb/www/ipreunion.com)
Pendant les deux premières semaines du mois de mai, Digital Réunion, l'association des professionnels du numérique sur l'île, a mené une enquête auprès de ses 135 adhérents pour analyser l'impact de la crise sanitaire sur la filière. Une étude préalable au plan de digitalisation de l'économie réunionnaise. L'objectif est de "préparer le territoire aux crises économiques, environnementales et sociétales à venir", indique l'association. Les résultats de l'étude, publiés ce lundi 6 juillet 2020, révèlent notamment que 31% des entreprises ont eu un chiffre d'affaire stable voir en augmentation et que 44% des entreprises n'ont pas eu recours au chômage partiel. Nous publions leur communiqué ci-dessous. (Photo rb/www/ipreunion.com)

L’étude menée par Digital Reunion durant la première quinzaine de mai révèle que :

- 22% des entreprises de la filière digitale ont perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaire, 20% des entreprises ont vu une baisse entre 30 et 70%, 27% une baisse inférieure à 30 %, alors que 31% d’entre elles ont eu un chiffre d’affaire stable voir en augmentation.

- 90% de salariés étaient en télétravail et 44% des entreprises n’ont pas eu recours au chômage partiel  contre 56 % des entreprises du privé dans leur globalité.

- Alors même que plusieurs filières étaient totalement à l’arrêt (Bâtiment, Commerce non-alimentaire, Hôtellerie-Restauration), 60% des projets menés par les entreprises du digital sont restés actifs pendant le confinement.

- Pour ce qui est de la reprise, les entreprises de la filière vont investir pour 58% d’entre elles dans la formation de leurs salariés, 45% vont maintenir des postes en télétravail et 30% d’entre elles vont digitaliser certains process de production.

Ainsi, le confinement restera comme le plus grand moment d’accélération digitale de l’Histoire contemporaine. La limitation des interactions sociales induite par la crise a conduit à une explosion sans précédent des usages numériques. "On a fait un bon de 10 ans en deux mois", explique Stéphane Colombel, président de Digital Reunion.

Comme le montre l’étude, les nouveaux modes de collaboration, de production et de consommation sont appelés à durer bien au-delà du déconfinement et vont accélérer la digitalisation des entreprises. Pour preuve, le dispositif de Chèque numérique, proposé par la Région Réunion, a bénéficié depuis début juin à 1300 entreprises réunionnaises, leur permettant par exemple, d’investir dans la création de site internet dont seules 16% d’entre elles sont équipées.

"58% de nos adhérents sont optimistes pour la reprise à la rentrée 2020", ajoute Stéphane Colombel. Les entreprises insulaires réunionnaises ont déjà mis en place les outils qui leur permettent de travailler "à distance" de leur marché indo-océanique ou métropolitain.

"Cela va dans le sens du projet de la filière numérique réunionnaise. Nous sommes persuadés depuis plusieurs années déjà que le digital est une vraie promesse pour le développement économique de l’île. Il peut nous aider à affronter les crises environnementales, économiques et sociétales à venir", explique t-il.

Sursollicité pendant la crise alors que des filières entières étaient mises à l’arrêt, le secteur du numérique a prouvé sa résilience et doit désormais rapidement se muer en "pilier de la relance économique",  selon le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie. C’est dans cet objectif que Digital Reunion travaille sur un plan de digitalisation de l’économie réunionnaise : "Réunion Digitale 2022" qu’elle construit en collaboration avec les partenaires publics, les organisations socioprofessionnelles et les entreprises réunionnaises. Dans ce cadre, un atelier d’intelligence collective en ligne sera organisé le 25 août prochain dans l’objectif de co-construire ensemble un territoire numérique responsable.

Le Business Forum international NxSE, tiendra sa 5eme édition sur un format 100% online les 28, 29 et 30 octobre 2020 et sera le fer de lance de ce plan de digitalisation de l’économie réunionnaise.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !