[LIVE - PHOTOS - VIDÉOS] Météo :

La vigilance forte houle est reconduite depuis 17 heures ce mercredi


Publié / Actualisé
Depuis ce mardi 7 juillet 2020 20h, La Réunion est en vigilance forte houle. Les côtes Sud et Ouest de l'ile connaissent leur deuxième épisode de houle en une semaine. Arrivée en cours d'après-midi, cette houle de Sud-ouest s'est amplifiée dans la nuit de mardi et mercredi, et se maintiendra toute la journée avec des vagues qui pourront atteindre jusqu'à 10 mètres de haut. Le pic de houle est attendu à la mi-journée, et plusieurs communes ont interdit la baignade, les activités nautiques ou même l'accès aux plages. Après une légère accalmie jeudi matin avec des vagues entre 3 et 3,5 mètres de hauteur, la houle s'intensifiera à nouveau dans la nuit de jeudi à vendredi. La vigilance forte houle est d'ailleurs reconduite. Suivez notre live. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Depuis ce mardi 7 juillet 2020 20h, La Réunion est en vigilance forte houle. Les côtes Sud et Ouest de l'ile connaissent leur deuxième épisode de houle en une semaine. Arrivée en cours d'après-midi, cette houle de Sud-ouest s'est amplifiée dans la nuit de mardi et mercredi, et se maintiendra toute la journée avec des vagues qui pourront atteindre jusqu'à 10 mètres de haut. Le pic de houle est attendu à la mi-journée, et plusieurs communes ont interdit la baignade, les activités nautiques ou même l'accès aux plages. Après une légère accalmie jeudi matin avec des vagues entre 3 et 3,5 mètres de hauteur, la houle s'intensifiera à nouveau dans la nuit de jeudi à vendredi. La vigilance forte houle est d'ailleurs reconduite. Suivez notre live. (Photos rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    La vigilance forte houle reconduite

    "Ce mercredi 8 juillet, la houle australe de Sud-Ouest a atteint une hauteur de 4,5 m à localement 5m à la mi-journée. Cette houle s'amortit temporairement, proche de 3,5 m jeudi 09 en matinée" explique Météo France.

    "Un nouveau train de houle de Sud-Sud-Ouest est attendu en fin d'après-midi du jeudi 9 juillet, avec un pic attendu en seconde partie de nuit de jeudi à vendredi probablement entre 4,5 m et 5 m de hauteur. Les vagues les plus hautes peuvent à nouveau atteindre 8 à 10 m au déferlement au rivage. Cette houle s'amortit vendredi après-midi."

  • IPR

    L’accès au débarcadère interdit à Saint-Paul

    "Face aux risques d’accidents liés à la forte houle, la ville de Saint-Paul a décidé d’interdire l’accès au débarcadère du front de mer et ce jusqu’à la levée de la vigilance fortes houles émises par Météo France."

  • IPR

    Glisse et grosses vagues à l'Etang-Salé :

  • IPR

    Les vagues sont sont plus en plus grosses à L'Etang-Salé

    Le pic de houle annoncé par météo France pour le milieu de journée semble être en train de se produire. De nombreux badauds assiste au spectacle.

  • IPR

    Les amateurs de sports de glisse profitent des vagues à L'Etang-Salé

  • IPR

    Des photos spectaculaires, réalisées par notre photographe à la Pointe au sel :

  • IPR

    Foule au Souffleur pour regarder les vagues, nos journalistes sont en direct :

  • IPR

    Nos journalistes sont en direct de la Pointe au sel, à Saint-Leu :

  • IPR

    Les images des déferlantes à Saint-Leu :

  • IPR

    Baignade et activités nautiques interdites à Saint-Paul

    "En raison de l’alerte fortes houles, avec un risque de submersion marine, émise par les services de Météo France sur tout le littoral Ouest, la ville de Saint-Paul a décidé d’interdire la baignade, les activités nautiques ainsi que la circulation piétonne sur toutes les plages de la commune jusqu’à la fin de la vigilance fortes houles émise par Météo- France."

  • IPR

    Pic de houle en milieu de journée, selon Météo France

    "Le train de houle australe de Sud-Ouest qui est arrivé sur nos côtes mardi après-midi s'est amplifié rapidement.

    Ce mercredi 8 juillet, la houle atteint une hauteur de 4 m à 4,5 m. Le maximum est atteint en milieu de journée avec des hauteurs approchant les 5 m sur les zones les plus exposées. La période de cette houle est élevée : 18 s.  Les vagues les plus hautes peuvent atteindre 8 à 10 m au déferlement au rivage. La houle s'amortit temporairement entre 3 m et 3,5 m jeudi matin.

    Un nouveau train de houle de Sud-Sud-Ouest est attendu en fin d'après-midi de jeudi 9 juillet, avec un pic attendu en seconde partie de nuit de jeudi à vendredi probablement entre 4,5 m et 5 m de hauteur. Il s'amortit ensuite rapidement vendredi après-midi."

  • IPR

    Les images en direct de nos journalistes à la Pointe des châteaux, sur la commune de Saint-Leu :

  • IPR

    A Trou d’eau, les vagues se fracassent sur la barrière de corail. Plusieurs personnes font du paddle et du canoë.

    Regardez :

  • IPR

    Forte houle et grosses vagues au Cap Lahoussaye :

  • IPR

    Nos journalistes sont en live à Boucan Canot :

  • IPR

    Saint-Pierre : circulation et stationnement interdits sur le quai Nord du port Lislet Geoffroy

    Sont concernés :

    • le boulevard Hubert Delisle, côté mer, portion comprise entre la rue Fernand Collardeau et la rue Luc Lorion, ainsi que dans la rue Max Vauquelin ;

    • à Grands-Bois, sur l'avenue Daniel Ramin ainsi que dans l'allée de la Source ;

    • à Terre-Sainte, dans la rue Amiral Lacaze, portion comprise entre la rivière d'Abord la rue Frère Denis.

  • IPR

    Saint-Louis : interdiction d'accès au front de mer, de baignage et d'activités nautiques

    La mairie a pris "un arrêté d'interdiction d'accès au littoral du front de mer de Saint-Louis, aux voies piétonnes, à la circulation, et au stationnement". Ces interdictions concernent également la baignade, la pêche et les activités nautiques sur une bande de 300 mètres à compter de la limite des eaux, jusqu'à vendredi 12h.

    "La commune ouvrira un centre d’hébergement dans l’école Henri Lapierre pour les familles qui rencontreraient des difficultés liées à ce risque de submersion."

     

  • IPR

    Saint-Leu interdit l'accès au littoral

    "Pour la sécurité des usagers, la baignade et les activités nautiques sont donc interdites dans la bande des 300 mètres ainsi que la circulation piétonne sur le front de mer", indique la mairie.

  • IPR

    L'accès au littoral et les activités nautiques interdites au Port

    Et ce, de la Rivière des Galets à la Pointe des Galets, jusqu'à la levée de la vigilance forte houle. Les accès à proximité des canaux et des rivières sont aussi prohibés.

    Retrouvez le communiqué ici.

  • IPR

    La houle déferle depuis mardi après-midi

  • IPR

    Les consignes de sécurité à respecter

    - circulez avec précaution en bord de mer, limitez votre vitesse sur les routes exposées à la houle.

    - pour les plaisanciers et les professionnels de la mer, ne prenez pas la mer, rotégez les embarcations en les mettant à l'abri ou en les sortant de l'eau.

    - pour les baigneurs : ne vous baignez pas, soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l'eau et méfiez-vous des rouleaux.

    - surveillez attentivement les enfants et bannissez les jeux de ballons à proximité de l'eau.

    Pour les habitations :

    - si vous habitez en bord de mer, protégez vos biens face à la montée des eaux.

    - obturez les fenêtres de votre habitation placées face à la mer.

    - bouchez les canalisations situées à l'intérieur de votre maison exposée à la houle.

    - si nécessaire, évacuez vos habitations et mettez-vous à l'abri à l'intérieur des terres.

  • IPR

    Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur ce live.

    Nous allons suivre la forte houle qui déferle sur les côtes de l'île depuis cette nuit.

    Restez avec nous et soyez prudents !

A propos

La houle déferle sur les côtes de La Réunion : des vagues jusqu'à 10m de haut attendues

Depuis ce mardi 7 juillet 20h, la houle déferle sur les côtes Sud et Ouest de La Réunion. Le deuxième épisode en une semaine, caractéristique de la période, mais cette fois plus important. La hauteur moyenne des vagues enregistrées par Météo France est de 4,50m.

“Pour le grand public, on peut dire que qu’on multiplie la hauteur par deux pour avoir la valeur maximale”, explique Jacques Ecormier, chef prévisionniste de Météo France. À certains endroits, les vagues atteindront donc 10m de hauteur. La nuit de jeudi à vendredi devrait même voir la houle “s’intensifier d’un petit cran” avec des vagues encore plus impressionnantes.

Il faut remonter à la même période l’année dernière, les 12 et 13 juillet 2019, pour retouver un train de houle comparable.

Lire aussi : Forte houle: ils bravent l'interdiction pour prendre la vague

Avant cela, l'année 2018 avait trois épisodes de houle marquants. Le premier au mois d'avril avait causé de nombreux dégâts matériels, notamment à l'Hermitage. Cinq mois plus tard, en septembre, la houle était mesurée à 4m en moyenne et avait forcé l'ensemble des communes du littoral a prendre des mesures préventives. Et au mois d'octobre, un nouveau train de houle, certes un peu moins important, avait donné lieu à des images tout aussi spectaculaires. Cependant, l'épisode le plus important de ces dernières années reste celui de juillet 2017, qui avait inondé au moins deux habitations de Saint-Louis. 

Jacques Ecormier et les météorologistes utilisent deux points de référence plus anciens. "Pour nous la référence, c’est la houle des 12 et 13 mai 2007. On avait mesuré 6,30m en hauteur moyenne, des vagues maximales mesurées à 11 mètres sur Saint-Pierre. Mais, on pense qu’on a eu un peu plus parce que le houlographe ne fonctionnait que 20 minutes sur 1 heure. L’autre épisode de même niveau que 2007 est la houle de mai 1968."

- Comment expliquer la forte houle ? –

La houle est formée par le vent, mais son intensité ne dépend pas que de la force du vent. L’autre facteur est le fetch : la distance en mer ou sur un plan d'eau au-dessus de laquelle souffle un vent sans rencontrer d'obstacle, une côte en l'occurrence. “Plus le fetch est grand, plus la houle va être importante”, indique Jacques Ecormier. “Ensuite il faut que les vents soient très forts. Une houle importante combine tous ces phénomènes-là.”

- De quoi dépend l'impact sur la côte ? –

Pour ce qui est de l’impact sur la côte, là aussi, plusieurs facteurs sont à prendre en considération. Le premier est la direction d’origine de la houle. Lorsqu’elle vient du Sud-ouest, comme celle qui déferle actuellement, elle arrive perpendiculairement à la côte et son impact est maximum. En revanche, “si elle est trop Ouest, elle va toucher Madagascar et perdra en intensité avant d’arriver à La Réunion”.

L’autre facteur déterminant l’impact sur la côte est la période. “C’est le temps qui sépare le passage de deux crêtes et de deux creux. Pus la période est importante, plus la houle transporte de l’énergie”, explique Jacques Ecormier. “Il faut savoir également que les premières vagues de cette houle ont une période beaucoup plus élevée.”

Tout comme la houle de la nuit dernière, celle de la nuit de jeudi à vendredi aura une période de l’ordre de 17 à 18 secondes. Ainsi, elle transportera plus d’énergie qu’une houle de la même hauteur mais de période inférieure, et aura un plus grand impact sur la côte. Aussi, Météo France prévoit des débordements de sable dans les quartier de Terre Sainte à Saint-Pierre et L’Étang à Saint-Louis. La commune de Saint-Leu sera également touchée.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !