[LIVE] Le chanteur de maloya est décédé ce dimanche :

Obsèques de Tiloun, La Réunion fait ses adieux à cet "homme au grand coeur"


Publié / Actualisé
Le monde de la culture rend un dernier hommage à Tiloun ce mercredi 8 juillet 2020. L'enterrement du célèbre chanteur de maloya, décédé ce dimanche, a lieu à l'église de la Source, à Saint-Denis. Plusieurs grands noms du maloya se sont rendus à la cérémonie comme Danyèl Waro, ainsi que certains élus. Lors de sa mort, les hommages et témoignages ont été nombreux à La Réunion, en souvenir d'un "homme au grand coeur". (Photos aa et rb/www.ipreunion.com)
Le monde de la culture rend un dernier hommage à Tiloun ce mercredi 8 juillet 2020. L'enterrement du célèbre chanteur de maloya, décédé ce dimanche, a lieu à l'église de la Source, à Saint-Denis. Plusieurs grands noms du maloya se sont rendus à la cérémonie comme Danyèl Waro, ainsi que certains élus. Lors de sa mort, les hommages et témoignages ont été nombreux à La Réunion, en souvenir d'un "homme au grand coeur". (Photos aa et rb/www.ipreunion.com)

Notre journaliste était en direct à l'église de la Source pour suivre les funérailles de Tiloun :

  • IPR

    "Tiloun, un modèle pour moi, un modèle pour tous les autres" : l'hommage de Danyèl Waro

  • IPR

  • IPR

    La cérémonie est terminée, la dépouille de Tiloun va être transportée au cimetière pour l'enterrement

  • IPR

    Le prêtre demande un moment de silence et de repenser aux moments de joie transmis par Tiloun.

    "Chacun au fond de son coeur peut lui dire merci. C'est également le moment de lui demander pardon"

  • IPR

    Le prêtre lit un texte de Soeur Emmanuelle, appelant à "ne pas pleurer au moment de la mort, car c'est un moment de joie". Le message du prêtre ici est bien de célébrer la vie de Tiloun plutôt que pleurer sa mort.

    Un texte qui parle de soutien et d'amour.

  • IPR

    De nombreux bouquets de fleurs à l'intérieur de l'église en mémoire de Tiloun :

  • IPR

    La cérémonie a commence à l'église de la Source :

  • IPR

    Les Réunionnais sont venus très nombreux

    Il y a foule pour les funérailles de Tiloun. Les Réunionnaises et Réunionnais sont venus nombreux pour lui rendre un dernier hommage. L'église est pleine et de nombreuses personnes attendent à l'extérieur. Il est également difficile de se garer dans la zone.

    Plusieurs chanteurs de maloya sont présents comme Danyèl Waro et Firmin Viry, ainsi que certains élus comme Huguette Bello.

  • IPR

    Bonjour à toutes, bonjour à tous

    Nous ouvrons ce live pour suivre ensemble les funérailles de Tiloun, figure du maloya qui nous a quittés dimanche.

A propos

Dernier adieu à Tiloun

Le chanteur de maloya Tiloun est décédé ce dimanche 5 juillet 2020. Jean-Michel Ramoune de son véritable patronyme, est mort à l'âge de 53 ans.

Dionysien connu de tous, il était à la fois un symbole du maloya, engagé dans l'action pour le respect de la langue et de l'identité réunionnaise, et une figure de proue dans le lutte contre le diabète à La Réunion. Tiloun est décédé d'une crise cardiaque. Il a été placé en coma artificiel dans la soirée de samedi, mais les efforts des médecins n'ont hélas pas suffi. Elus, musiciens, proches ou témoins anonymes, tous lui rendent hommage.

Tiloun a côtoyé des grands noms de la musique de La Réunion comme Ziskakan, Gilbert Pounia, Danyèl Waro et Firmin Viry, son "parrain musical" qui lui fait découvrir le maloya. "Il aura fait de la musique jusqu'au bout. C'est une grande perte pour le maloya à La Réunion, et humainement c'était une grand monsieur, bienveillant, plein d'amour" témoigne sa manager.

Après avoir été formé à la musique péi dans le quartier de la Source, il commence à jouer dans les kabars et finit par sortir un premier disque, sans jamais se poser en vedette. Il est également le fondateur de l'association Dé Pat Ater avec Stéphane Boquet.

Symbole du maloya, donc, Tiloun était également une figure importante de la lutte contre le diabète. L'artiste ayant lui aussi connu la maladie s'était engagé dans ce combat jusqu'à être le parrain de "l’Odhirathon", événement qui soutient la recherche contre l’obésité, le diabète, l’hypertension et l’insuffisance rénale chronique (ODHIR).

Au lendemain de l'annonce de sa mort, élus, musiciens, proches ou témoins anonymes ont continué de lui rendre hommage, très nombreux.

   

2 Commentaire(s)

Le malabar, depuis son mobile, Posté
Repose en paix l'artiste et donne la force à ta famille et tes compagnon de musique pour continuer à valoriser la couler nout pays créole dane ker créole pou toujours
Un ga chaudron, Posté
repose en paix mon frère ,et graine Maloya la haut même si mi lé loin mi oubli pas ou sa mi sorte ,village jeune chaudron, condoléances a la famille,rip tiloun