Il avait 80 ans :

Jacques Picard le " gardien volcan " est décédé


Publié / Actualisé
Le premier gardien du gîte du Piton de la Fournaise, Jacques Picard, est décédé ce mercredi 8 juillet. Il était âgé de 80 ans. En mars dernier, La Cité du Volcan, l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise et le Parc National de La Réunion avait décidé de retenir son nom pour la nomination d'un cône volcanique né de l'éruption du 10 au 16 février 2020.
Le premier gardien du gîte du Piton de la Fournaise, Jacques Picard, est décédé ce mercredi 8 juillet. Il était âgé de 80 ans. En mars dernier, La Cité du Volcan, l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise et le Parc National de La Réunion avait décidé de retenir son nom pour la nomination d'un cône volcanique né de l'éruption du 10 au 16 février 2020.

A 80 ans, Jacques Picard, le premier gardien du Piton de la Fournaise, est décédé, ce mercredi 8 juillet. Il fait partie de ces pionniers du volcan qui ont contribué à faire connaître ce site très difficile d'accès jusqu'à la construction de la route du volcan en 1968.

Responsable du gîte du volcan de 1962 à 2000, cette figure emblématique de la Plaine des Cafres a accueilli, guidé et informé, durant près de 40 ans, des milliers de Réunionnais et de touristes, qu'ils soient simples particuliers, préfets ou personnalités en tout genre, telles que les célèbres volcanologues Haroun Tazieff, Maurice et Katia Krafft.

C'est en hommage à toutes ses contribution que le cône volcanique de l’éruption du 10 au 16 février 2020 avait été baptisé " Piton Jacques Picard ".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !