[PHOTOS - VIDÉOS] Des vagues de cinq mètres attendues :

Vigilance houle maintenue dans l'ouest et le sud, nouveau pic dans la soirée


Publié / Actualisé
L'hiver est de retour et la houle australe également. Des rouleaux importants déferlent sur les côtes ouest, sud-ouest et sud de La Réunion depuis ce mardi 7 juillet 2020. L'épisode de houle a atteint son pic dans la journée de ce mercredi avec des vagues pouvant atteindre jusqu'à dix mètres de haut. Le phénomène va désormais s'atténuer au cours de la journée. Mais la prudence reste de mise, la vigilance forte houle est toujours de vigueur et le sera jusqu'au vendredi 10 juillet. Un nouveau train de houle est attendu dans la nuit de jeudi à vendredi, avec des déferlantes de 8 à 10 mètres. Ils impacteront les zones côtières de l'ouest et du sud allant de la Pointe des Galets à la Pointe de la Table. "Ils sont caractérisés par le déferlement de vagues puissantes, entrainant la submersion des plages, le remplissage des lagons et la création de forts courants, notamment dans les passes" précise Météo France. Et malgré un arrêté préfectoral interdisant les activités nautiques sur onze communes, certains passionnés bravent l'interdit. (Photos rb/www.ipreunion.com)
L'hiver est de retour et la houle australe également. Des rouleaux importants déferlent sur les côtes ouest, sud-ouest et sud de La Réunion depuis ce mardi 7 juillet 2020. L'épisode de houle a atteint son pic dans la journée de ce mercredi avec des vagues pouvant atteindre jusqu'à dix mètres de haut. Le phénomène va désormais s'atténuer au cours de la journée. Mais la prudence reste de mise, la vigilance forte houle est toujours de vigueur et le sera jusqu'au vendredi 10 juillet. Un nouveau train de houle est attendu dans la nuit de jeudi à vendredi, avec des déferlantes de 8 à 10 mètres. Ils impacteront les zones côtières de l'ouest et du sud allant de la Pointe des Galets à la Pointe de la Table. "Ils sont caractérisés par le déferlement de vagues puissantes, entrainant la submersion des plages, le remplissage des lagons et la création de forts courants, notamment dans les passes" précise Météo France. Et malgré un arrêté préfectoral interdisant les activités nautiques sur onze communes, certains passionnés bravent l'interdit. (Photos rb/www.ipreunion.com)

Selon Météo France, une forte houle australe est attendue dans la deuxième partie de la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 juillet 2020, après une brève accalmie dans la journée de jeudi. Celle-ci pourrait atteindre les 4,5 mètres, pour des vagues jusqu'à 6 mètres, sur les côtes ouest et sud. Ce phénomène reste toutefois moins surprenant que celui de mercredi après-midi où les vagues ont culminé à 10 mètres de hauteur.

"La houle atteindra son maximum en seconde partie de nuit, de jeudi à vendredi" explique Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France. "La différence par rapport à la houle de mercredi, c'est qu'elle proviendra du secteur sud-sud/ouest et non pas sud-ouest comme actuellement." Cette forte houle concernera donc les côtes ouest et sud de La Réunion.

- Et il y’a aussi le froid -

La houle déferle sur les côtes pour ne pas être en reste, le vent se renforce lui aussi dans le sud. Cela faisait plusieurs jours qu'une période de redoux s'était installée à La Réunion, le chef prévisionniste de Météo France a indiqué que dès ce jeudi, un front froid passera sur La Réunion entraînant avec lui beaucoup de vent, notamment sur les communes du sud et du sud-ouest.

Lire aussi : Front froid : rafales à 80 km/h dans l'est, températures en baisse et vagues de près de 5 mètres

- Restez prudents malgré l'accalmie -

En attendant le retour à la normal, les usagers de la mer doivent observer la plus grande prudence. Les activités nautiques, les balades sur la plage et la fréquentation des bords de mer sont strictement interdits. Certaines communes de l’ouest et du sud ont d’ailleurs mis en place de nombreux arrêtés municipaux, ils concernent les communes du Port, Saint-Paul, Saint-Louis, Saint-Pierre, et Saint-Leu.

Ces dernières années, des épisodes houleux ont été meurtriers à La Réunion. Ce qui explique les précautions prises par les autorités, préfecture et communes, pour interdire l'accès aux fronts de mer. Photographes curieux, sportifs, marins, nombreux sont ceux qui ont perdu la vie en raison de leur imprudence.

Lire aussi : Houle - Happée par une vague, une personne portée disparue à Trou d'eau
Lire aussi : Un bateau chavire : 2 morts, 1 disparu, 6 blessés dont deux gravement

- Retour en images sur la journée de mercredi -

Pour le prévisioniste Jacques Ecormier, le train de houle de ce mercredi n'a pas réservé de grandes surprises : le phénomène a tenu ses promesses, sans plus. Un épisode normal donc pour la saison, avec une bonne anticipation des communes concernées dans l'ouest et dans le sud.

L'épisode de forte houle a atteint son pic dans la journée de mercredi entre 13 heures et 16 heures. Retrouvez les images époustouflantes de notre journaliste sur place, de Boucan Canot à Saint-Leu en passant par le Cap Lahoussaye et l'Etang-Salé.

Malgré les interdictions, certains passionnés de la vague ont bravé l'interdit et se sont mis à l'eau pour pratiquer des sports nautiques, retrouvez les images filmées ce mercredi à l'Etang-Salé :

Lire aussi : Le pic de houle attendu en milieu de journée, les communes interdisent baignade et activités nautiques

es / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !