Base navale de Port-des-Galets :

Exercice de mouvement de foule et d'alerte à la bombe pour l'armée


Publié / Actualisé
Le 24 juin 2020, le patrouilleur Le Malin s'est entraîné à la gestion d'un mouvement de foule simulée par le personnel de la base navale de Port-des-Galets. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Armée. (Photo FAZSOI)
Le 24 juin 2020, le patrouilleur Le Malin s'est entraîné à la gestion d'un mouvement de foule simulée par le personnel de la base navale de Port-des-Galets. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Armée. (Photo FAZSOI)

Face aux revendications et aux manifestations hostiles de cette foule (jet de projectiles, tentatives de couper les aussières, ...), l’équipage a dû faire preuve de patience et de diplomatie pour instaurer le dialogue dans l’attente de l’intervention des autorités locales, tout en se préparant à appareiller.

Le lendemain, c’est un exercice d’alerte à la bombe qui met l’équipage en effervescence. Recherche minutieuse à bord du navire puis évacuation du personnel avec le matériel requis afin de laisser le groupe régional d’intervention de neutralisation, enlèvement et destruction des explosifs (GrIN NEDEx) des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) intervenir.

L’exercice s’est terminé par une démonstration explosive du GrIN sur leur méthode d’intervention sur un colis piégé.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !