[LIVE - PHOTOS - VIDÉO] Intercommunales :

TCO : Emmanuel Séraphin élu nouveau président de l'intercommunalité de l'ouest


Publié / Actualisé
Ce jeudi 16 juillet se tient le premier conseil communautaire du TCO depuis les élections municipales. Les "intercommunales" continuent donc avec au menu l'élection du ou de la président.e de l'interco du Territoire de la côte ouest : c'est Emmanuel Séraphin, candidat proposé par Huguette Bello, qui devient le nouveau président de l'interco. Il a été élu à 57 voix sur 64. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 16 juillet se tient le premier conseil communautaire du TCO depuis les élections municipales. Les "intercommunales" continuent donc avec au menu l'élection du ou de la président.e de l'interco du Territoire de la côte ouest : c'est Emmanuel Séraphin, candidat proposé par Huguette Bello, qui devient le nouveau président de l'interco. Il a été élu à 57 voix sur 64. (Photos rb/www.ipreunion.com)

Le TCO est en live sur Facebook, suivez le conseil communautaire en direct :

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi !

  • IPR

    Voici les résultats complets de ces élections :

    Emmanuel Séraphin : élu Président du TCO avec 57 voix (0 nul – 7 blancs)

    Huguette Bello : élue 1ère Vice-présidente du TCO avec 52 voix (0 nul – 12 blancs)

    Olivier Hoarau : élu 2ème Vice-président du TCO avec 55 voix (0 nul – 9 blancs)

    Vanessa Miranville : élue 3ère Vice-présidente du TCO avec 46 voix (0 nul – 18 blancs)

    Bruno Domen : élu 4ème Vice-président du TCO avec 48 voix (0 nul – 12 blancs)

    Daniel Pausé : élu 5ème Vice-président du TCO avec 56 voix (0 nul – 4 blancs)

    Mélissa Cousin : élue 6ère Vice-présidente du TCO avec 41 voix (0 nul – 17 blancs)

    Fayzal Ahmed Vali : élu 7ème Vice-président du TCO avec 40 voix (0 nul – 18 Blancs)

    Denise Delavanne    : élue 8ème Vice-présidente du TCO avec 41 voix (1 nul – 16 blancs)

    Gilles Hubert  : élu 9ème Vice-président du TCO avec 41 voix (1 nul – 16 blancs)

    Roxanne Pausé-Damour  : élue 10ème Vice-présidente du TCO avec 40 voix (0 nul – 18 blancs)

    Philippe Lucas  : élu 11ème Vice-président du TCO avec 40 voix (0 nul – 18 blancs)

    Mireille Morel-Coianiz    : élue 12ème Vice-présidente du TCO avec 40 voix (0 nul – 18 blancs)

    Irchad Omarjee : élu 13ème Vice-président du TCO avec 45 voix (0 nul – 12 blancs)

    Laetitia Lebreton  : élue 14ème Vice-présidente du TCO avec 42 voix (0 nul – 16 blancs)

    Henry Hippolyte : élu 15ème Vice-président du TCO avec 45 voix (0 nul – 13 blancs)
     

  • IPR

    Olivier Hoarau se dit "ravi" de voir que le PLR est en force dans le trio de tête du TCO :

  • IPR

    Huguette Bello "très heureuse" de l'élection d'Emmanuel Séraphin :

  • IPR

  • IPR

    La maire de Saint-Paul Huguette Bello est nommée 1ère vide-présidente et le maire du Port Olivier Hoarau est 2ème vice-président.

    Le PLR entre donc en force au TCO avec un trio de tête appartenant au même parti politique.

  • IPR

    Le nombre de vice-présidents est fixé à 15

  • IPR

    Huguette Bello est proposée comme première vice-présidente

  • IPR

    Emmanuel Séraphin prend la parole

    "Mes premiers mots vont aux 5 maires du TCO, merci à votre confiance, qui exprime la volonté politique d'une gouvernance forte. Votre confiance m'honore" déclare Emmanuel Séraphin.

    Il exprime toute sa reconnaissance à Huguette Bello, "à la fidélité inébranlable, valeur d'exemple". "J'ai aussi une pensée émue pour ma mère, ma femme et ma fille Juliette." Emmanuel Séraphin dit "mesurer les défis à relever, particulièrement dans le contexte de crise".

    Le nouveau président appelle à "faire preuve de cohésion". "Cette gouvernance rénovée sera organisée avec une implication renforcée des communes. Même les membres non élus au TCO seront élus dans les commissions qu'ils auront choisies."

    Cette mandature sera celle "de la mise en oeuvre des chantiers". Mais il faudra "procéder à une réactualisation" du calendrier selon lui.

    "L'urgence est d'émarger au plan de relance de l'Etat. Dès demain nous serons mobilisés sur ces objectifs. Notre vision : promouvoir un terrain d'excellence."

    Emmanuel Séraphin veut développer l'activité maritime, le développement des hauts, la culture, les transports. "Concernant l'écocité, c'est un chantier de grande ampleur, avec un levier d'attractvité sans précédent. Il va créer de la valeur ajoutée pour nos 5 communes. Mais nous devons conserver un équilibre territorial, une démarche forte sera faite dans les hauts, que ce soit à Dos d'âne, au Guillaume, à la Chaloupe, à Trois-Bassins... nous devons mieux considérer ces lieux de vie."

    Emmanuel propose d'organiser un conseil des territoires, "une nouvelle dynamique pour accompagner la collectivité dans ses missions".

    "Notre mandature sera une mandature de responsabilité en terme de logement, d'emploi, de déplacement. Une mandature de progrès et de réalisation pour mettre en route les projets de développement. Une mandature sociale et écologique."

  • IPR

    Emmanuel Séraphin élu nouveau président du TCO

    Le nouveau président de l'intercommunalité de l'ouest est Emmanuel Séraphin, seul candidat et largement élu.

    Sur 64 votants on compte 7 votes blancs, et 57 voix pour Emmanuel Séraphin.

  • IPR

    C'est l'heure du vote

  • IPR

    Emmanuel Séraphin est le seul candidat pour la présidence du TCO

  • IPR

    Huguette Bello propose la candidature d'Emmanuel Séraphin

    "Je salue l'ingéniosité de l'isoloire, ça a été imaginé en interne" commence Huguette Bello avec humour. Des petites caisses en carton ont été disposées sur les places de chacun.

    "L'ouest dispose de nombreux atouts : 216.000 habitants, son vaste terrtoire, son patrimoine exceptionnel..." continue la maire de Saint-Paul. "L'assurance d'un bel avenir."

    "C'est en pleine conscience des enjeux que je présente la candidature d'Emmanuel Séraphin pour la présidence" déclare-t-elle.

  • IPR

    Joseph Sinimalé prend la parole

    "La micro-région de l'ouest deviendra un véritable territoire d'excellence, le centre de gravité va se déplacer dans l'ouest" : Joseph Sinimalé se félicite du mandat qui se termine.

    Le TCO compte "plus de 51 millions d'euros d'épargne net cumulés".

    "Aujourd'hui au terme de cette mandature, le climat interne est apaisé, c'est le fruit de plusieurs années de dialogue et j'en suis très fier." L'ancien maire de Saint-Paul félicite les 5 maires de l'intercommunalité. "C'est grâce à la qualité de nos relations." Joseph Sinimalé souhaite "la réussite au nouveau ou à la nouvelle présidente" et valorise "l'alternance" pour l'interco.

  • IPR

    Les cinq maires s'installent, le conseil communautaire va commencer

  • IPR

    Bonjour

    Nous ouvrons ce live pour suivre avec vous en direct le premier conseil communautaire du TCO depuis les élections municipales, avec l'élection du ou de la nouvelle président.e.

A propos

Jour J au TCO (Territoire de la côte ouest). L'intercommunalité la plus peuplée de La Réunion organise son conseil communautaire, le premier depuis les élections municipales.

Cinq maires composent l'intercommunalité : Olivier Hoarau au Port, Vanessa Miranville à La Possession, Huguette Bello à Saint-Paul, Daniel Pausé à Trois-Bassins et Bruno Domen à Saint-Leu.

Soit quasiment la même composition que lors du précédent mandat, à une commune près et pas n'importe laquelle : celle de Saint-Paul, la plus vaste et la plus peuplée de l'intercommunalité.

- La logique nomme Huguette Bello présidente -

La députée Huguette Bello y a remporté une large victoire avec 61,75% des suffrages exprimés, contre Alain Bénard, 38,25%.

Rappelons que dans l'entre-deux-tours, le maire sortant a sorti la carte de l'alliance en fusionnant sa liste avec celles d'Alain Bénard (en troisième position lors du premier tour) et de Jean-François Nativel. Joseph Sinimalé a finalement laissé la tête de liste à Alain Bénard.

Un trio qui n'aura pas permis de contrer Huguette Bello, le changement de stratégie leur ayant manifestement coûté cher.

La nouvelle maire de Saint-Paul va-t-elle faire comme son prédécesseur et siéger à la présidence de l'interco de l'ouest ? C'est la question que tous se posent.

En cas de victoire, la liste d'Alain Bénard avait tout prévu et les sièges s'annonçaient déjà répartis : la nouvelle tête de liste gagnait la mairie tandis que Joseph Sinimalé gardait son fauteuil de président du TCO.

Avec la victoire d'Huguette Bello, les dés sont jetés à nouveau. La maire saint-pauloise semble bien partie pour la présidence, mais rien n'est joué.

Le PLR jouera une place prépondérante dans tous les cas, entre Huguette Bello et Olivier Hoarau, et convaincre les trois autres communes ne devrait pas être d'une grande difficulté. Seul maire de droite : Daniel Pausé, à Trois-Bassins, qui ne représente que 2 sièges.

- 64 conseillers communautaires -

Au TCO, 64 sièges de conseillers communautaires sont à pourvoir. La répartition est faite ainsi : 26 sièges pour Huguette Bello et 6 pour Alain Bénard à Saint-Paul, 10 pour Olivier Hoarau au Port, 8 pour Vanessa Miranville et 2 pour Philippe Robert à La Possession, 2 pour Daniel Pausé à Trois-Bassins, et 10 pour Bruno Domen à Saint-Leu.

Même si on additionne les voix de Saint-Leu et de l’opposition saint-pauloise, la droite semble incapable de refaire son retard sur les voix de gauche au sein du territoire. Huguette Bello pèse à elle seule 26 voix auxquelles s’ajoutent celles d’Olivier Hoarau, de Vanessa Miranville et de Philippe Robert. De quoi conforter très largement la gauche au TCO.

Derrière Huguette Bello, Emmanuel Séraphin, premier nom sur la liste de la maire saint-pauloise, et son fidèle bras droit, qui pourrait bien avoir un rôle d'importance dans la gestion de l'intercommunalité.

- Les régionales en toile de fond -

N'oublions pas les régionales, en toile de fond de ces élections. Olivier Hoarau ne cache pas ses ambitions. En soutenant Joé Bédier à Saint-André, Patrice Selly à Saint-Benoît, Jacques Técher à Cilaos, Huguette Bello à Saint-Paul et Ericka Bareigts à Saint-Denis, l’élu portois a fait un quasi sans fautes aux municipales.

Une fois maire et potentiellement présidente du TCO, Huguette Bello pourrait bien apporter son soutien au maire portois dans la bataille des régionales plutôt que présenter une candidature propre.

- Transports, tourisme et logement -

Plusieurs thématiques seront en tout cas au cœur des enjeux du nouveau mandat à la tête de l'interco. A commencer par les transports, notamment à travers la question de la connexion des territoires de l'ouest avec le Run Rail porté par la Région.

Le tourisme lui aussi devra tenir une place de choix dans les réflexions à venir : comment sortir la tête de l'eau après la crise sanitaire dûe au Covid-19 et qui a durement touché l'ouest, zone ultra touristique.

Enfin le logement, les questions relatives à l’aménagement du territoire et du développement économique seront également des priorités de la future mandature.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Pour aller plus loin :

Lire aussi : Municipales riment aussi avec intercommunales

Lire aussi : Après les municipales, place à la présidence des intercommunalités

Lire aussi : Victoire des femmes et de la gauche, lourde défaite de la droite

Lire aussi : La vague du changement à l'assaut des régionales

   

8 Commentaire(s)

Gino, Posté
Possession, trois Bassins, et saint leu, vont souffrir sous cette mandature, 3 PLR à la tête de l inreco, ces trois communes ramasserons les miettes
Lol, Posté
Quelqu'un peut-il m'expliquer comment celà se fait que Séraphin a été élu avec
- 57 voix et 7 blancs alors que Bello a été élu avec :
- 52 voix et 12 blancs et Olivier Hoareau avec :
- 55 voix et 9 blancs
Néna y aime pas BELLO dans la majorité du TCO
Toto, Posté
Les Domen, Pausé, Miranville n'ont rien fait pour le TCO avec l'ancienne présidence à part grapiller quelques sous pour leurs communes respectives.

Prions pour que le PLR de Bello et Hoarau, qui a maintenant tous les pouvoirs, est enfin une vision pour le TCO, un vrai plan de réduction des déchets et un projet ambitieux de transports publics, là où rien n'a été fait depuis plus de 20 ans !

La population augmente, les touristes aussi, sans parler des gaz à effets de serre,pas les moyens de transports, qui eux restent complètement inefficaces, insuffisants et polluants !
20 ans d'irresponsabilité, de la gestion à courte vue !

Espérons qu'une députée expérimentée saura très vite faire venir au TCO les idées et les moyens pour y remédier...
Couttaye, Posté
Madame Bello ou va gagné rentre dans le Cimendef sans avoir de plainte! Ça s'appelle un retour de la médaille pour celui qui vous a conduit au tribunal à tord! Et surtout cherchez bien les millions d?Euros injectés dans cette structure qui parait très très louche
Le malabar, depuis son mobile, Posté
Je pense que madame Bello c'est pas présenté comme candidate tout simplement parce que elle vise la présidence de la région personnellement je préférerais que c'est le maire du port qui postule pour la région et je pense qu'il a un gros chance pour réussir
MANZÉ KOSON NOU VÉ PI, Posté
GOUTANOU GRO BENARD-NATIVEL-SINISTRE-MALÉ MANZÉ KOSON LA PA BON !!! ð??...BEN KOMAN OU RALE SA OU ?! ð??"
KUNTA KINTé, Posté
C'est fou et on continue à tomber très bas en politique avec l'élection de ce mec , Pdt du TCO ... Dire qu'on se trouve au 21e siècle !

Donc il faut en inventer de nouvelles promesses pour ceux qui ont besoin d'y croireâ?|
Spl region, Posté
Le tco fera t il travailler les Spl de la région . Maraina qui doit terminer l'ex cimendef pour ne pas le citer ... l'eco cite cambaie ou un seul mandat pourrait sortir la Spl de la zone rouge ... la société compte beaucoup là dessus ...