Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Université, fête nationale, musées régionaux, crise sanitaire, TCO


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 13 juillet au vendredi 17 juillet 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 13 juillet - Conflits à l'Université de La Réunion sur fond de liberté d'expression
- Mardi 14 juiillet - Un 14 juillet pas comme les autres
- Mercredi 15 juillet - Les Prud'hommes valident le "motif économique" pour l'un des agents licenciés en 2018
- Jeudi 16 juillet - Le nombre de cas continuent d'augmenter, les autorités tablent sur la responsabilité individuelle
- Vendredi 17 juillet - Le PLR en force dans l'intercommunalité de l'ouest
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 13 juillet au vendredi 17 juillet 2020 sur Imaz Press :

- Lundi 13 juillet - Conflits à l'Université de La Réunion sur fond de liberté d'expression
- Mardi 14 juiillet - Un 14 juillet pas comme les autres
- Mercredi 15 juillet - Les Prud'hommes valident le "motif économique" pour l'un des agents licenciés en 2018
- Jeudi 16 juillet - Le nombre de cas continuent d'augmenter, les autorités tablent sur la responsabilité individuelle
- Vendredi 17 juillet - Le PLR en force dans l'intercommunalité de l'ouest

Lundi 13 juillet - Conflits à l'Université de La Réunion sur fond de liberté d'expression

Les tensions autour de liberté d'expression s'accentuent à l'Université de La Réunion. Depuis la suppression du canal Expression libre en novembre 2019, lieu où le personnel pouvait s'exprimer librement comme l'indique le nom, certains syndicats et la présidence de l'université se livrent une bataille sur la liberté d'expression.

Mardi 14 juiillet - Un 14 juillet pas comme les autres

La fête nationale a un goût particulier cette année : pas de feu d'artifice, ni de grandes processions pour ce 14 juillet 2020. A La Réunion comme en métropole, les grands rassemblements restent interdits en raison de l'épidémie de Covid-19. Les cérémonies se feront donc en petit comité.

Mercredi 15 juillet - Les Prud'hommes valident le "motif économique" pour l'un des agents licenciés en 2018

Courant 2018, six cadres et trois agents des Musées régionaux ont été licenciés par la direction. Le motif invoqué : "économique". La Chambre régionale des comptes s'était étonnée de ces licenciements à tour de bras, suite à de larges dépenses entreprises par la direction des musées. D'anciens salariés ont tenté un recours devant les Prud'hommes, estimant leur licenciement abusif. Pourtant le 12 juin le conseil a donné raison aux Musées régionaux en validant le motif économique pour l'un d'entre eux.

Jeudi 16 juillet - Le nombre de cas continuent d'augmenter, les autorités tablent sur la responsabilité individuelle

Ce mercredi 14 juillet 2020, la préfecture a tenu une conférence de presse pour faire le point sur les nouveaux dispositifs de lutte contre le Covid-19. Les autorités n'avaient pas fait de point sanitaire depuis le 29 mai dernier, soit il y a plus d'un an et demi. Et malgré les cas autochtones qui repartent à la hausse, la préfecture se veut rassurante. Peu d'annonces ont été faite en dehors des rappels des mesures annoncées ces derniers jours. Le mot d'ordre de ces 45 minutes reste finalement de compter sur la responsabilité personnelle de chacun.

Vendredi 17 juillet - Le PLR en force dans l'intercommunalité de l'ouest

Le nouveau président du TCO a été élu ce jeudi 16 juillet et c'est Emmanuel Séraphin, candidat proposé par Huguette Bello, qui prend la tête de l'intercommunalité. Il constitue avec ses deux premiers vice-présidents Huguette Bello et Olivier Hoarau un trio de choc tout droit venu du PLR, parti politique en puissance désormais dans l'ouest.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !