Pluie, accident, dengue... :

"Terrible Jungle" : un tournage plein de péripéties à La Réunion


Publié / Actualisé
En salle dès le 29 juillet en Métropole, le film "Terrible Jungle" sera à l'affiche au Ciné Cambaie de Saint-Paul le 5 août. Ce long-métrage, dont l'histoire se déroule en Guyane, a pourtant été entièrement tourné dans notre département, dans des conditions parfois "chaotiques". Retour sur ce tournage dont tout le monde se souviendra longtemps. (Photo et vidéo : Angita)
En salle dès le 29 juillet en Métropole, le film "Terrible Jungle" sera à l'affiche au Ciné Cambaie de Saint-Paul le 5 août. Ce long-métrage, dont l'histoire se déroule en Guyane, a pourtant été entièrement tourné dans notre département, dans des conditions parfois "chaotiques". Retour sur ce tournage dont tout le monde se souviendra longtemps. (Photo et vidéo : Angita)

Bien souvent, la réalité des tournages échappe au commun des spectateurs, qui ne peuvent bâtir leur opinion que sur le résultat final sorti en salle. Il arrive parfois que le tournage comporte tout de même quelques mésaventures.

La pluie, le vent, la boue, et même un accident en sortant d’une voiture, ou encore une épidémie de dengue... ces péripéties ont rythmé le tournage de "Terrible Jungle" pendant 4 mois, de mai 2019 à août 2019.

- Cheville cassée -

Qui a dit qu'acteur était un métier où l'on est constamment chouchouté ? Voilà quelques mois que le tournage dans les paysages de La Réunion s’est achevé, et pas sans peine. Si ce film fut rythmé par l’ambiance des jolis décors réunionnais (plage, mer, soleil...), le tournage, lui, fut loin d'être aussi idyllique que sur les cartes postales.

C’est Alice Belaïdi qui a ouvert le bal, en effet durant le tournage d’une scène, elle s’est cassée la cheville en sortant d’une voiture, une situation loin d'être facile à gérer. "Elle était sur le tournage avec ses béquilles, elle les quittait pour tourner la séquence et elle les reprenait directement après" explique Stéphan Beauregard, acteur.

- Pluie, vent, caméra trempée... -

Toutefois, il ne s’agit pas là du seul rebondissement qui s’est produit sur le tournage de "Terrible Jungle". Il faut savoir qu’une grande partie du film a été tourné dans l’est de La Réunion, où vent et pluie vont de pair. "On a tourné une scène à la cascade de Niagara, de nuit. Je devais ramer dans un bateau en bois, mes genoux tremblaient, il faisait humide et j’avais vraiment froid. On a refait la scène plus d’une dizaine de fois, les réalisateurs voulaient vraiment trouver le bon angle, et la bonne lumière. J’ai répété mon texte 62 fois !" révèle Stéphan Beauregard.

Il poursuit : "dans certains lieux de tournage, il y avait beaucoup de pluie, c’était vraiment galère. On tombait dans la boue, les caméras ne marchaient plus à cause de la pluie, j’ai même eu des verrues qui me poussaient sur les mains et les bras à cause de l’humidité ! "

Deux membres de l'équipe ont aussi été touchés par la dengue... Aucune complication pour leur santé, mais quelques jours de repos ont été obligatoires. La "goutte d'eau" si l'on peut dire, qui s'est ajoutée à ces nombreuses péripéties.

Un tournage dantesque, duquel chacun gardera tout de même un bon souvenir ."Malgré quelques petites péripéties, le tournage s’est très bien passé. L’ambiance était bonne, j’ai fait de belles rencontres, c’était très convivial, si c’était à refaire je n’hésiterai pas une seconde" précise Sébastien Derand, figurant.

Les images du making-of laissent entrevoir quelques-unes des péripéties des comédiens et techniciens : caméras qui ne fonctionnent plus à cause de la pluie, longues marches jusqu'aux lieux de tournage, et grosses pluies et boues, regardez :

- Synopsis -

Eliott (Vincent Dedienne), jeune chercheur naïf, part étudier les Otopis, un peuple mystérieux d’Amazonie. C’est aussi l’occasion pour lui de s’éloigner de l’emprise de sa mère, la possessive Chantal de Bellabre (Catherine Deneuve). Mais celle-ci, inquiète pour lui, décide de partir à sa recherche en s’aventurant dans l’étrange forêt amazonienne.

es / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

7AC, Posté
Tant mieux pour nous, mais pourquoi ne pas avoir tourné ce film là où l'histoire se passe réellement, soit en Guyane ?