[VIDÉO] Le ministre de l'Economie tacle le chantier :

NRL : "je crois qu'il n'y a rien de plus stupide que les routes qui ne mènent nulle part" dit Bruno Le Maire


Publié / Actualisé
En réponse au député Jean-Hugues Ratenon qui interpellait le ministre de l'Economie lors de son audition sur les difficultés économiques de La Réunion, dont la "crise de la NRL", Bruno Le Maire a lancé une réponse cinglante. "Je crois qu'il n'y a rien de plus stupide que les routes qui ne mènent nulle part" a dit le ministre.
En réponse au député Jean-Hugues Ratenon qui interpellait le ministre de l'Economie lors de son audition sur les difficultés économiques de La Réunion, dont la "crise de la NRL", Bruno Le Maire a lancé une réponse cinglante. "Je crois qu'il n'y a rien de plus stupide que les routes qui ne mènent nulle part" a dit le ministre.

En réponse à Jean-Hugues Ratenon sur la crise économique qui sévit sur l'île, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a indiqué que "oui il y aura des crédits consacrés à La Réunion et aux territoires d'Outre-mer", assurant y veiller avec le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu. "Le ministre a été attentif à mes interrogations et dans sa réponse, il a confirmé les propos du ministre des Outre-Mer qu’un plan de relance spécifique pour la Réunion pourra être élaboré en concertation avec les forces vives du pays" confirme Jean-Hugues Ratenon dans un communiqué ce mercredi matin.

Le député LFI l'interrogeait sur les difficultés rencontrés dans plusieurs secteurs d’activités, la crise de la NRL en faisant partie.

Lire aussi : Partiront, partiront pas... les transporteurs attendent la décision du tribunal

"S'agissant de la Route du Littoral je crois qu'il n'y a rien de plus stupide que les routes qui ne mènent nulle part" a précise Bruno Le Maire. "Je connais bien le territoire de La Réunion, j'ai eu l'occasion de voir cette magnifique route inachevée" ajoute le ministre, qui estime que c'est une bonne chose "si le plan de relance nous permet d'achever une route aussi importante pour le développement de La Réunion".

Une réponse qui a provoqué selon le député "rires et sourires des ministres et des membres de la commission". Jean-Hugues Ratenon ajoute : "moi j’avais plutôt honte pour La Réunion. A nous Réunionnais d’être intelligents pour faire des propositions propres à La Réunion au Gouvernement, comme je l’ai toujours souhaité".

Concernant les foires et salons, autre sujet sur lequel le député a interpellé Bruno Le Maire, "les activités doivent reprendre au 1er septembre. La balle est dans le camp du Préfet" écrit Jean-Hugues Ratenon dans son communiqué.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Vilin néna couillon la pu, Posté
C'est la fin de Didier robert, toute entouré li en 2021 pou mette à lu dehors ek son l'équipe bancal, son com' i Vo pi rien. Lu prend transporteur pou couillon, nou retrouv' en mars et quand ministre i débarque ! Prepar à toi avoir raclée comme dans sin dni ec ti Madame Ministre lâ - ti voir' champagne, n'a fé voir' à twoi de l'ooooooooooooooooo en mars Monsieur demie route
L'histoire du tailleur de costume de Fillon à la langue française..., Posté
@Pierre Henri : quand on a bon tailleur, cela peut mener loin, jusqu'au poste de 1er Ministre.
J'ignore si c'est du dédain voire du mépris pour la personne de M. Ratenon ou pire, du racisme.
Ceux qui savent manier les mots arrivent très souvent à convaincre les sots. Seriez-vous de ces sots là?
Marsouin 974, depuis son mobile, Posté
ARRÊTE MANGÉ SAUCISSES FRITES DANS VENTRE COCHON.

Laissez nous rire pauvre transporteur. On peut diffuser les images du jour de l'élection de Didier ROBERT son second mandat à la tête de la région. Sir MONGIN et SIR CAROUPAYE était à la table du roi. Les bouffons du roi rigolaient chantaient buvaient et festoyaient. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes. Aujourd'hui ces bouffons du roi crachent sur ce dernier, le ventre bien rempli, ils pleurent la bouche pleine. Ou étaient t'il pendant que le peuple tout vêtu de jaune se battaient pour quelques pièces. Aujourd'hui la roue tourne vendaient vis gros 4x4 porche maycan, porche cayman, payaient vos impÃ'ts comme nous tous, et laisser le peuple travaillé tranquillement. Après cette route que ferez vous, alors s'il vous plaît BASTA laissez les vrais travailleurs travaillés, laissez pleurer ceux qui souffrent vraiment..
Romu le raleur, Posté
Les limites de la démocratie c'est qu'une majorité de réunionnais ont voté pour didier robert. Alors qu'ils assument aujourd'hui.
Pierre Henri, Posté
Quand on a un député habillé en marié, qui a du mal à s'exprimer tout en lisant sa feuille, on ne peut que mal interpréter sa demande et comprendre sa question. Et il y a rien de choquant de ce que Bruno Le Maire aurait dit, il est impossible en France que les routes mènent nulle part dont celle-ci et si le plan de relance est pour qq chose donc tant mieux... Pourquoi faut il donc mal interpréter la langue française Mr Rattenon ?
SOWETO, Posté
Comme tatave un ancien maire qui voulait construire un pont apres dolo va arrive apres, Didix voulait un route pharaonique sur la mer et sans galets, de plus les piliers du viaduc sont sur le point de tomber car construits sans fondation sauf pour le premier et le dernier pilier.