Politique :

Farid Mangrolia démissionne du poste de référent de La République En Marche


Publié / Actualisé
Dans un communiqué de presse, Farid Mangrolia a annoncé sa démission en tant que référent de La République en Marche à La Réunion ce jeudi 30 juillet 2020. Nous publions ce dernier ci-dessous.
Dans un communiqué de presse, Farid Mangrolia a annoncé sa démission en tant que référent de La République en Marche à La Réunion ce jeudi 30 juillet 2020. Nous publions ce dernier ci-dessous.

Le Président de la République a entamé la dernière étape décisive pour la reconstruction de notre pays pour cette fin de quinquennat et nous adhérents de La République En Marche ! devons nous mobiliser afin qu’elle soit une réussite.

Nous avons voulu par la refonte des statuts de notre mouvement donner plus de liberté et d’adaptation aux régions, et elle se concrétise aujourd’hui par la mise en place du Conseil Territorial, composé d’adhérents, d’animateurs et animatrices de comités locaux et d’élu.e.s.

Il faut aussi prendre en compte les évolutions qu’impose une volonté d’élargissement de la majorité présidentielle voulue par le mouvement et le gouvernement.

Nous avons souvent marcheuses et marcheurs, souvent de la première heure, peu ou pas compris l’intérêt d’additionner les idées au risque de ne plus s’y retrouver, même si c’est bien cela même l’ADN de notre mouvement, à savoir le dépassement des clivages.

Face à ces évolutions, la direction du mouvement doit évoluer également et prendre un autre chemin. Depuis 2019, et encore plus en cette année 2020, nous avons réalisés ensemble un travail formidable, au niveau de l’engagement, de la parité, et de la montée en compétence de nos adhérents et dirigeants.

Un changement de référent est nécessaire pour continuer ce travail. Les conditions d’exercice particulièrement difficile car sans ancrage local depuis 2017, me pousse à croire qu’un renouvellement ne peut être que bénéfique pour insuffler une nouvelle dynamique pour les 600 prochains jours.

C’est pour cette raison que j’ai informé la direction nationale du mouvement de La République En Marche, Stanislas Guérini que ma mission prendra fin à la rentrée d’aout 2020.

Cette décision de démissionner aujourd’hui je la prends en toute liberté, comme le fut celle de prendre sa direction hier, alors en pleine crise des gilets jaunes. Tout simplement car j’estimais qu’il était temps que le mouvement soit fièrement représenté localement.

 

   

7 Commentaire(s)

MÃ'véLang, Posté
il s'est simplement rendu compte, qu'aux municipales que Paris s'est bien foutu de sa gueule en ne le soutenant pas
Volcan974, Posté
Les résultats des élections sur la ville de Saint Louis
Ramier, Posté
Rendez vs compte , de vote Nulle représentativité voire votre Vide Sidéral .
Bon Voyage!!
La vérité si je mens !, Posté
Papa Macron m'a dit fait dans la littérature alors que sa mission a échoué pas d'élu.es supplémentaires aux municipales 2020 à part le type de sainte rose
Shérif, Posté
Il démissionne car il était sur la sellette. Paris allait le virer donc il essaye de faire bonne figure en faisant croire que démissionner est sa décision ... bon vent !
Sceptique, Posté
Monsieur l arriviste s en va ? Quel dommage ! Trop ridicule mon ami
Missouk, Posté
En clair, il abandonne sa "mission" car il pense que quelqu'un d'autre ferait mieux que lui... Ce monsieur semble avoir un souci avec son estime de soi. Veut-il les coordonnées d'un bon psychologue ?