Sécurité routière :

"Stop aux décès sur la route !" : durcissement du barème des suspensions de permis


Publié / Actualisé
3 498 personnes sont décédées sur les routes de France en 2019 selon l'observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). A La Réunion, on déplore 39 personnes décédées en 2019 et 17 personnes au premier semestre 2020. Le barème des suspensions va donc être durcit à partir de ce 1er août. Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
3 498 personnes sont décédées sur les routes de France en 2019 selon l'observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). A La Réunion, on déplore 39 personnes décédées en 2019 et 17 personnes au premier semestre 2020. Le barème des suspensions va donc être durcit à partir de ce 1er août. Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Le cadre réglementaire -

Lorsqu’une infraction routière est commise, le préfet peut décider d’une mesure administrative de suspension provisoire du permis de conduire à l’encontre du contrevenant, dans l’attente de la décision judiciaire.

Dans le cadre des actions de mobilisation contre l’insécurité routière et en application du décret n°2020-605 en vigueur depuis le 22 mai 2020, un nouveau barème départemental des suspensions administratives du permis de conduire sera adopté à compter du 1er août par Jacques Billant, préfet de La Réunion, en étroite concertation avec les procureurs de La Réunion et les forces de l’ordre.

- Ce qui change au 1er aout -

Les évolutions sont les suivantes :

- suspension du permis de conduire d’une durée maximale de deux mois pour les conducteurs tenant un téléphone en main en commettant en même temps une autre infraction au code de la route ;

- allongement de la durée maximale d’application de la mesure d’EAD (Éthylotest-anti-démarrage) de six à huit mois.

- #SécuritéRoutière : Restons mobilisés -

Au 1er semestre 2020, les comportements à risque de la part des usagers de la route ont augmenté (alcoolémie, consommation de stupéfiants, vitesse, usage du téléphone au volant). Beaucoup d’accidents et de drames pourraient être évités par l’adoption d’une conduite plus respectueuse.

La modification du barème de suspension de permis de conduire vise à responsabiliser les usagers de la route sur les risques encourus et à les inciter à adopter un comportement conforme aux règles du Code de la route.

   

2 Commentaire(s)

Titoune, Posté
Ça ne sert à rien. Les gens nous rentrent dedans en refusant la priorité et on a encore tort....
7AC, Posté
Suspendez, suspendez, nous on roule quand même, et bourrés en plus !