Il était déjà sous le coup d'une suspension de permis :

RN2 : un automobiliste de 22 ans contrôlé à 174 km/h au lieu de 110


Publié / Actualisé
La brigade motorisée de Saint-Benoît a mené hier soir jeudi 30 juillet, de 20 à 22 heures, une action de lutte contre l'insécurité routière sur la RN 2, entre Saint-André et Saint-Benoit. Leur appareil de contrôle de la vitesse a affiché 174 km/h au lieu des 110 autorisés. Le conducteur, âgé de 22 ans, a été interpellé et son permis de conduire retiré immédiatement par les gendarmes. L'enquête démontrera qu'il conduisait sous le coup d'une suspension du permis de conduire. L'automobile a été immobilisée et placée en fourrière pour 7 jours. Durant ce service, 4 autres automobilistes ont été verbalisés pour des vitesses comprises entre 30 et 40 km/ au dessus de la limitation et un pour le non respect des distances de sécurité. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La brigade motorisée de Saint-Benoît a mené hier soir jeudi 30 juillet, de 20 à 22 heures, une action de lutte contre l'insécurité routière sur la RN 2, entre Saint-André et Saint-Benoit. Leur appareil de contrôle de la vitesse a affiché 174 km/h au lieu des 110 autorisés. Le conducteur, âgé de 22 ans, a été interpellé et son permis de conduire retiré immédiatement par les gendarmes. L'enquête démontrera qu'il conduisait sous le coup d'une suspension du permis de conduire. L'automobile a été immobilisée et placée en fourrière pour 7 jours. Durant ce service, 4 autres automobilistes ont été verbalisés pour des vitesses comprises entre 30 et 40 km/ au dessus de la limitation et un pour le non respect des distances de sécurité. (Photo rb/www.ipreunion.com)
   

1 Commentaire(s)

Pascalstandre, Posté
Très bon travail même très tard dans la nuit car certains prennent cette 4 voies pour Piste dacceleration même vers minuit ou 1h du matin