La compétition se déroulera au mois d'août :

Le Portois Raphäel Payet au championnat de France de Supermotard


Publié / Actualisé
Il n'a que 15 ans et il se construit déjà un palmarès sportif que beaucoup de champions adultes pourraient envier. Le jeune Portois Raphaël Payet a été sacré champion de La Réunion en 65 et 85 centimètres cube dans les catégories S2 et S3. Surnommé "Le Rafale", le pilote s'envole ce vendredi 31 juillet pour participer aux épreuves du championnat de France de Supermotard. Rencontre avec un prodige de la moto à l'avenir tout tracé et qui rêve de faire de sa passion son métier. (photo : Raphaël Payet)
Il n'a que 15 ans et il se construit déjà un palmarès sportif que beaucoup de champions adultes pourraient envier. Le jeune Portois Raphaël Payet a été sacré champion de La Réunion en 65 et 85 centimètres cube dans les catégories S2 et S3. Surnommé "Le Rafale", le pilote s'envole ce vendredi 31 juillet pour participer aux épreuves du championnat de France de Supermotard. Rencontre avec un prodige de la moto à l'avenir tout tracé et qui rêve de faire de sa passion son métier. (photo : Raphaël Payet)

Chez les Payet, la moto est une passion et une affaire de famille qui est née un peu et surtout d’un certain Patrice Payet, le papa de Raphaël. Pendant de nombreuses années, Patrice n’a cessé de lui transmettre sa passion de la moto et surtout de se donner tous les moyens pour réaliser le rêve de son fils. " Ilm’accompagnait sur les courses quand il était plus petit. Il a enfourché sa première moto à 4 ans et il a tout de suite accroché."

"Le 26 novembre 2019 restera mon meilleur souvenir, j’ai été sacré champion de La Réunion en catégorie S3. J’avais des étoiles plein les yeux", raconte le jeune motard.

Scolarisé en première au lycée du Port, Raphaël Payet s’exprime avec passion et compte faire aussi bien cette saison. "J’ai quelques idées d’avenir en tête, mais aujourd’hui, mon objectif principal c’est de rester au plus haut niveau et de ne pas me tromper d’objectif. Je vais affronter des motards plus vieux que moi et les courses vont être un peu plus longues sur des machines plus puissantes".

La sienne est une Husqvarna 250 FC, une marque suédoise, qui portera le dossard 29 sur les différentes courses.

- Il poursuit sa progression -

Le garçon a ensuite suivi le cursus d'un futur champion en intégrant en juin 2019 la Team Tristan Moto en Suisse, avec l’objectif de disputer l’intégralité de ce championnat. "Avec la crise sanitaire, la compétition a été annulée, j’en profite donc pour participer au championnat de France et pour la Suisse on verra plus tard" indique le jeune homme.

Raphaël Payet, de par ses performances et son culot, fera partie des 32 pilotes qui seront sur la grille de départ du championnat de France de Supermotard. "J’espère devenir pilote professionnel", confie Raphaël, prêt pour les trois rendez-vous du championnat de France, le 9 Août à Mirecourt -Juvaincourt, le 23 Août à Anneville- Ambourville et le 6 septembre à Villars Sous Ecot.

es / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !