Pluviométrie fortement déficitaire :

Juillet 2020 est le 5ème mois le plus sec en 49 ans


Publié / Actualisé
Météo France publie son compte-rendu mensuel pour le mois de juillet 2020. A noter que la pluviométrie a été fortement déficitaire sur les deux tiers nord de La Réunion. Les températures, elles, ont été quasi-normales en moyenne sur le département, mais un contraste bien réel a été observé entre le littoral et les hauts. Enfin, si la sensation de fraîcheur était réelle sur le littoral grâce au vent, la douceur était au rendez-vous dans les hauts. Nous publions ci-dessous le compte-rendu de Météo France. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Météo France publie son compte-rendu mensuel pour le mois de juillet 2020. A noter que la pluviométrie a été fortement déficitaire sur les deux tiers nord de La Réunion. Les températures, elles, ont été quasi-normales en moyenne sur le département, mais un contraste bien réel a été observé entre le littoral et les hauts. Enfin, si la sensation de fraîcheur était réelle sur le littoral grâce au vent, la douceur était au rendez-vous dans les hauts. Nous publions ci-dessous le compte-rendu de Météo France. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Précipitations -

• 1ère  décade  :  quelques  averses modérées  dans  le  Sud-sauvage, notamment le 6

• 2ème  décade  :  Belles  ondées  du Nord-Est  au  Sud-Est  le    13  et  du Sud  au  Sud-Ouest  le  17  (front   froid) 

• 3ème décade : Plus sèche.

Le bilan mensuel est très largement déficitaire avec -50 %. Il est de  -70% au Nord et même -75 % sur l’Ouest. Il est proche de la normale sur le Sud-Ouest. Ce mois se situe au 5ème rang des mois de juillet les plus secs sur 49 ans.

- Températures -

L’écart  à  la  normale  1981-2010 pour la température moyenne est de +0,3°C . L’écart est de +0,2°Cpour  les  températures  minimales et +0,4°C  pour  les  températures maximales. On    remarque    une    douceur sensible  dans  les  Hauts  avec des valeurs proches des records des    températures    maximales dans   les   3   derniers  jours   du mois. Par contre, sur le littoral la sensation  de  fraîcheur  domine grâce au vent.

- Pluvimétrie très déficitaire -

Ce  sont  principalement  le  Nord,  l’Est  et  les  Hauts  qui  sont fortement déficitaires. Pour  de  faibles  quantités  habituelles,  on  constate -85 %  à Colimaçons, -65 %  au  Brulé-Val-Fleuri,  à  la  Nouvelle  et  au Tampon, -55 % à la Plaine des Cafres.Pour des quantités modérées à fortes, on remarque -80 % à Belouve et Mare à Vieille Place*, -75 % à Bellecombe-Jacob*, -70 %  à  Grand-Hazier  et  Beauvallon, -65 %  au  Colosse, 60 % à Menciol,-55 % à Takamaka et Bellevue Bras-Panon. En  revanche,  grâce  à  quelques  épisodes  de  flux  de  Sud humide (fronts froids atténués), les valeurs sont proches des normales sur le Sud. On enregistre183 mm au Baril du 6 au 8, et82 mm à Grand-Coude le 17.

* Records pour un mois de juillet

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !