La rencontre avec la Région est terminée :

NRL : Joël Mongin et Jean-Gaël Rivière sont satisfaits, Didier Hoareau ne l'est pas


Publié / Actualisé
Après un peu plus de deux heures de réunion avec Didier Robert, président de Région, la plateforme syndicale des transporteurs a indiqué être plutôt satisfaite des avancées faites ce mercredi 12 août 2020. Pour Joël Mongin, président de la FTOI, "les choses sont en bonne voie". Seul Didier Hoareau, président de l'OTI, s'est montré insatisfait de cette réunion, indiquant que "en attendant on ne travaille toujours pas". Il salue cependant les efforts de la Région pour faire avancer la situation. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Après un peu plus de deux heures de réunion avec Didier Robert, président de Région, la plateforme syndicale des transporteurs a indiqué être plutôt satisfaite des avancées faites ce mercredi 12 août 2020. Pour Joël Mongin, président de la FTOI, "les choses sont en bonne voie". Seul Didier Hoareau, président de l'OTI, s'est montré insatisfait de cette réunion, indiquant que "en attendant on ne travaille toujours pas". Il salue cependant les efforts de la Région pour faire avancer la situation. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Le principal sujet abordé a été la reprise des travaux au niveau du MT-5 1, dont les matériaux sont disponibles. "C'est une solution pour pouvoir reprendre le travail avant le 15 septembre, la Région est d'accord avec cela, il nous manque désormais un accord avec le groupement" indique Joël Mongin. Une réunion avec le groupement est d'ailleurs prévue ce vendredi.

"Les transporteurs sont entrain de crever, et on ne travaille pas, je ne peux pas être content pour mes collègues quand pour l'instant il faut attendre le 15 septembre" s'insurge de son côté Didier Hoareau. La seule solution à ses yeux est désormais de reprendre les travaux au MT-51 pour patienter

Didier Hoareau attend donc de pied ferme le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, qui arrivera à La Réunion ce lundi. "Je pense que lui aussi a son mot à dire pour que le chantier reprenne au plus vite" indique-t-il. Regardez :

Le chantier du MT-51 disposerait d'environ 50.000 tonnes de fournitures disponibles à livrer. "Cela nous servirait de lissage en attendant le 15 septembre, avant de démarrer le chantier du MT-52" détaille Jean-Gaël Rivière. Regardez :

C'est désormais au tour du groupement GTOI-SBTPC-Vinci de s'entretenir avec les transporteurs concernant l'avancée du chantier du MT-51. La discussion aura lieu ce vendredi. "Le groupement a sa part de responsabilité, il ne faut pas que l'on n'oublie cela" insiste Joël Mongin.

 

La reprise totale du chantier semble en tout cas actée au 15 septembre, comme cela avait été annoncé à l'issu de la réunion entre le groupement et la Région. Les détails de l'accord trouvé le 31 juillet dernier ne sont par contre toujours pas connus.

Lire aussi : NRL : le chantier de la partie digue reprendra le 15 septembre

- Colère des transporteurs -

La mobilisation des transporteurs avait débuté devant l'Hôtel de Région, où les transporteurs avaient rassemblé plusieurs dizaines de camions pour obtenir gain de cause. Ils réclamaient une rencontre avec Didier Robert.

Le président de Région qui avait refusé tout entretien tant que les poids-lourds étaient toujours aux abords de la Pyramide inversée, indiquant à travers plusieurs communiqués ne vouloir "céder ni au chantage ni à la pression, ni à la désinformation".

Maintenant sa position, Didier Robert avait notamment accusé les transporteurs d'être instrumentalisés par le groupement, et intenté une action en justice pour les déloger du siège de la collectivité. Le tribunal avait statué en faveur de la Région et sommer les transporteurs de lever le camp

Lire aussi : Le vacancier Didier Robert ou l'art du "c'est la faute de tous les autres, pas de la mienne"

-Une réunion marathon et un accord -

Le lendemain, jeudi 30 juillet, s'était tenue une réunion capitale pour l'avenir de la NRL, entre les représentants du groupement, le président de Région Didier Robert et le préfet Jacques Billant. Après plus de douze heures de discussion, aucun accord n'avait été trouvé.

Lire aussi : NRL : les discussions n'ont pas abouti, une nouvelle réunion prévue demain à 14h30

Il avait fallu sept nouvelles heures de négociation en préfecture, le lendemain, pour aboutir à un accord. La nuit tombée, Didier Robert avait annoncé la reprise du chantier de la partie digue du littoral le 15 septembre "sur un rythme accéléré".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Lapine chaude, Posté
Montre les écrits, pourquoi robert ne dévoile pas les accords signés en préfecture: louche louche! DIdier hoareau a entièrement raison de ne pas croire à un fantôme qui dit l'inverse à chaque fois. Les paroles s'envolent dit on! N'est ce pas ? Cette demie route s'arrêtera la, pas besoin d'être un guru , un imam, ou saint Expédit .... elle s'arrêtera et elle n'aura pas de fin !
Missouk, Posté
Elles sont bien jolies touts ces photos. Ils sont où les masques ?
Volcan974, Posté
Une main devant et une derrière