Visite officielle :

Du quinoa et de la quiche lorraine pour Sébastien Lecornu, le ministère dément


Publié / Actualisé
La gastronomie réunionnaise n'est plus à présenter ni même à louer : il y en a pour tout le monde et tous les goûts, et ce grâce à l'exceptionnel métissage qui constitue notre île. On pourrait donc croire que n'importe qui peut y trouver son compte...Sauf le nouveau ministre des Outre-mer, si l'on en croit une curieuse histoire racontée sur Twitter ces derniers jours. A une semaine de l'arrivée de Sébastien Lecornu, son cabinet aurait contacté un restaurant traditionnel pour leur demander de cuisiner...une quiche lorraine et du quinoa, indique cet internaute. "Faux" affirme le service communication du ministère qui a contacté Imaz Press à la suite de la publication de notre article (dans un premier temps, nos demandes de réponse étaient restées vaines). "Le ministre aime la cuisine réunionnaise, il y a visiblement eu une incompréhension dans les échanges entre le restaurant et la préfecture de La Réunion" ajoute le service communication (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La gastronomie réunionnaise n'est plus à présenter ni même à louer : il y en a pour tout le monde et tous les goûts, et ce grâce à l'exceptionnel métissage qui constitue notre île. On pourrait donc croire que n'importe qui peut y trouver son compte...Sauf le nouveau ministre des Outre-mer, si l'on en croit une curieuse histoire racontée sur Twitter ces derniers jours. A une semaine de l'arrivée de Sébastien Lecornu, son cabinet aurait contacté un restaurant traditionnel pour leur demander de cuisiner...une quiche lorraine et du quinoa, indique cet internaute. "Faux" affirme le service communication du ministère qui a contacté Imaz Press à la suite de la publication de notre article (dans un premier temps, nos demandes de réponse étaient restées vaines). "Le ministre aime la cuisine réunionnaise, il y a visiblement eu une incompréhension dans les échanges entre le restaurant et la préfecture de La Réunion" ajoute le service communication (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Depuis la publication des tweets en question, le ministère des outre-mer a donc donné sa version des faits. "Si le ministre a demandé à aller dans ce restaurant c'est justement pour manger de la cuisine réunionnaise" dit son service commmunication.

L'auteur des posts a d'ailleurs signalé ce fait

Toujours selon les tweets publiés par le journaliste d'origine réunionnaise Dan Hastings, après un premier appel pour faire un devis, le cabinet aurait donc rappelé pour indiquer que "la délégation est ravie de venir déjeuner chez eux et leur demandent de faire du local comme d’habitude". Tout est bien qui finit bien donc. En tout cas, même la presse people s'est emparée de l'affaire, à l'image de Voici.

Le ministre arrive à La Réunion ce lundi pour une visite de quatre jours. Bon séjour et bon appétit !

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

HULK, Posté
Tout est bien qui finit bien? On ne peut même plus manger ce que l'on veut. Un prétendu journaliste qui vient pleurnicher parce que le ministre ne mange pas le carri de sa maman. On aura vraiment tout vu et tout lu. (Bonsoir, en ces temps d'actualités bien inquiétantes, un peu d'humour ne fait de mal à personne. Belle soirée à vous - webmaster)
7AC, Posté
On n'est plus en démocratie ?
On est obligé de bouffer comme les autochtones ?
Et s'il était allergique aux plats trop épicés ?
Honte à ce journaliste de bas étage !
Le malabar, depuis son mobile, Posté
Qu'ils emmène leur bouffe c tout ils que nous créoles qu'ont n'arrêtent de ce courbé et tout accepter
Dj974, Posté
Donne à lu in bon carri Tang. Ça va être décommandé ça, sa bouche le trop fin.