Lutter contre le gaspillage alimentaire :

Des rayons "zéro gâchis" dans des grandes surfaces


Publié / Actualisé
E.Leclerc Réunion est la première enseigne implantée à La Réunion à s'engager dans la démarche Zéro-Gâchis. Un concept déjà en place dans les magasins de grande distribution de métropole et qui consiste à proposer une remise allant jusqu'à 70% sur les produits frais dont la date limite de consommation est proche. L'objectif est de limiter le gaspillage alimentaire tout en proposant de bons produits à prix réduits (Photo et vidéo : E.Leclerc )
E.Leclerc Réunion est la première enseigne implantée à La Réunion à s'engager dans la démarche Zéro-Gâchis. Un concept déjà en place dans les magasins de grande distribution de métropole et qui consiste à proposer une remise allant jusqu'à 70% sur les produits frais dont la date limite de consommation est proche. L'objectif est de limiter le gaspillage alimentaire tout en proposant de bons produits à prix réduits (Photo et vidéo : E.Leclerc )

Lutter contre le gaspillage alimentaire en améliorant le pouvoir d'achat des Réunionnais. C'est la promesse de la démarche Zéro-Gâchis lancée par le Mouvement E.Leclerc Réunion. Le concept est simple : les produits dont la date limite de consommation (DLC) est inférieure à deux jours sont chaque jour placés dans un rayon dédié et vendus de 30 jusqu’à 70% moins chers.

La démarche Zéro-Gâchis concerne les produits du rayon frais comme les œufs, les produits laitiers et la viande mis en valeur dans un rayon spécifique, ces produits de qualité représentent un gain de pouvoir d'achat net, immédiat et conséquent pour le consommateur. " Cette action plaît aux Réunionnais, depuis qu’on a lancé le concept les rayons Zéros-Gachis sont vides dès l’ouverture des magasins " indique Ajaguy Permale, de la direction générale E.Leclerc.

- Zéro-Gâchis : Qu'est-ce que c'est ? -

Zéro-Gâchis est une start-up qui invente des solutions pour réduire le gaspillage alimentaire en grandes et moyennes surfaces tout en faisant faire des économies aux consommateurs. En magasin, cette initiative se traduit par la mise en place d'une zone " Zéro-Gâchis " où sont proposés les produits dont la date limite de consommation est proche.

- Le gâchis en chiffres -

1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées ou perdues chaque année, soit 1/3 des aliments produits sur la planète. Chaque année, en France, la quantité de déchets alimentaires s’élève dans la distribution à 2,3 millions de tonnes. Zéro-Gâchis a permis d'effectuer plus d'1,2 million d'euros d'économies aux consommateurs et le sauvetage de 315 tonnes de produits soit plus de 630.000 repas (source Zéro-Gâchis).

- Une démarche complémentaire du don aux associations -

E. Leclerc Réunion est la première enseigne de la Grande Distribution à s'engager dans la démarche Zéro-Gâchis à La Réunion. " Cela correspond totalement aux valeurs du Mouvement E.Leclerc Réunion qui souhaite promouvoir une distribution responsable, respectueuse de l'environnement et profitable au territoire ", explique Pascal Thiaw-Kine, président de l'enseigne.

Dans un premier temps, des rayons Zéro-Gâchis ont été installés dans les magasins du Portail (St-Leu), des Terrass (St-Joseph), de la Rivière des Pluies (Ste-Marie) et du Port. " C’est dans l’enseigne du Port que cette action a le plus de succès " précise Ajaguy Permale.

Grâce à son engagement dans la démarche Zéro-Gâchis, E.Leclerc Réunion va réduire d'environ 70% le gaspillage de produits frais et diminuera d'autant la production de bio déchets. La collecte de données sur les produits vendus dans les rayons Zéro-Gâchis permettra également de mieux affiner les volumes de commandes pour lutter contre le gaspillage à la source. " Cette action est bénéfique pour tout le monde. Elle permet de diminuer le coût de destruction des déchets pour les enseignes, elle permet de lutter contre le gaspillage alimentaire, et elle propose de nombreux produits à un faible coût aux réunionnais " informe la direction générale de E.Leclerc

Le Mouvement E.Leclerc Réunion fait déjà don de denrées du rayon sec (conserves, gâteaux, pâtes, riz, hygiène,...) à la Banque alimentaire et la Croix-Rouge. La démarche Zéro-Gâchis vient en complément et s'applique aux produits frais qui, pour des raisons de sécurité sanitaire, ne peuvent être donnés. " Les produits zéros-gâchis ont une date limite de consommation de deux jours, nous ne pouvons pas les donner aux associations avec un délai aussi court. Cette initiative permet donc de consommer les produits frais au lieu de les jeter " conclut Ajaguy Permale. 

Une action lancée depuis la mi-mai par E.Leclerc, regardez


es / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Ticaf bord mer, Posté
Enfin ona pris conscience de l'énorme gâchis alimentaire il faut étendre ce dispositif atous les centres commerciaux de île bravo il faut persévérer dans cette démarche
Jojo, Posté
Anti gaspi ou maxi profit ?
AMAZONUS, Posté
Publicité gratuite et mensongère, d'autres enseignes soldent déjà produits en dates courtes te depuis plus d'un an, notamment Jumbo Score.