Ils ont rencontré le conseiller de Sébastien Lecornu :

NRL: "le ministère nous confirme que le chantier reprendra le 15 septembre" annoncent les transporteurs


Publié / Actualisé
Ce mardi 18 août 2020, alors que le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu est en visite dans l'île, les transporteurs ont été reçus à la préfecture par le conseiller de ce dernier. Gauthier Lherbier s'est entretenu avec l'intersyndicale des transporteurs afin de discuter du chantier de la Nouvelle route du littoral, confirmant que les travaux reprendraient bien le 15 septembre, comme annoncé par Didier Robert le 31 juillet dernier. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 18 août 2020, alors que le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu est en visite dans l'île, les transporteurs ont été reçus à la préfecture par le conseiller de ce dernier. Gauthier Lherbier s'est entretenu avec l'intersyndicale des transporteurs afin de discuter du chantier de la Nouvelle route du littoral, confirmant que les travaux reprendraient bien le 15 septembre, comme annoncé par Didier Robert le 31 juillet dernier. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Le conseiller connaissait les problématiques et tous les enjeux que peut avoir chantier, on voit que l'Etat ne lâche pas l'affaire" souligne Didier Hoarau, président de l'Organisation des transports indépendants (OTI). "On sait que le ministre n'est pas arrivé les valises vides, je pense que ce soir ou demain il nous annoncera une bonne nouvelle" continue-t-il.

Le transporteur temporise tout de même, indiquant que le conseiller a précisé que "ce n'était pas à lui de prendre les décisions, mais au maître d'ouvrage". "Rien n'a été signé, aucun engagement n'a été dévoilé, pour l'instant on est toujours dans le flou" explique Didier Hoarau. Regardez :

"Je pense qu'un ministre ne peut pas nous confirmer la reprise d'un chantier sans que ça se fasse, ils vont être la risée de tout le monde. Aujourd'hui, on est sur la bonne voie et il ne faut pas qu'on continue à avoir des doutes" estime de son côté Joël Mongin, président de la Fédération des transports de l'océan Indien (FTOI).

Il attend désormais des annonces concrètes du ministre, estimant que la NRL doit faire partie du plan de relance économique. "Je pense que les 42 millions annoncés pour terminer la route font partie du plan de relance" prévoit-il. Regardez :



Cette annonce intervient près d'une semaine après une rencontre entre les transporteurs et la Région. Le 12 août dernier, Didier Robert a rencontré les transporteurs pour discuter d'une éventuelle solution pour redémarrer les travaux avant la date annoncée, les transporteurs estimant qu'attendre un mois de plus empirerait encore plus la situation de leurs entreprises.

Si la date du 15 septembre a de nouveau été confirmée pour la reprise accélérer du chantier, les transporteurs n'ont pas reçu de réponse concrète pour une reprise du travail anticipée. La possibilité de reprendre les travaux du tronçon MT-51, dont les matériaux de construction sont déjà disponibles.

Lire aussi : NRL : le chantier de la partie digue reprendra le 15 septembre

- Colère des transporteurs -

La mobilisation des transporteurs avait débuté devant l'Hôtel de Région, où les transporteurs avaient rassemblé plusieurs dizaines de camions pour obtenir gain de cause. Ils réclamaient une rencontre avec Didier Robert.

Le président de Région qui avait refusé tout entretien tant que les poids-lourds étaient toujours aux abords de la Pyramide inversée, indiquant à travers plusieurs communiqués ne vouloir "céder ni au chantage ni à la pression, ni à la désinformation".

Maintenant sa position, Didier Robert avait notamment accusé les transporteurs d'être instrumentalisés par le groupement, et intenté une action en justice pour les déloger du siège de la collectivité. Le tribunal avait statué en faveur de la Région et sommer les transporteurs de lever le camp

- Une réunion marathon et un accord -

Le lendemain, jeudi 30 juillet, s'était tenue une réunion capitale pour l'avenir de la NRL, entre les représentants du groupement, le président de Région Didier Robert et le préfet Jacques Billant. Après plus de douze heures de discussion, aucun accord n'avait été trouvé.

Lire aussi : NRL : les discussions n'ont pas abouti, une nouvelle réunion prévue demain à 14h30

Il avait fallu sept nouvelles heures de négociation en préfecture, le lendemain, pour aboutir à un accord. La nuit tombée, Didier Robert avait annoncé la reprise du chantier de la partie digue du littoral le 15 septembre "sur un rythme accéléré".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Lol, Posté
est ce que le ministre leur a demandé au préalable de payer leurs impots et charges sociales??
Bima, Posté
Crois père noÃ"l robert, i reste à lu 6 mois pour être au chÃ'mage prolongé
La vérité si je mens !, Posté
Des gamins qu'on a offert des sorbets à l'H20 et, vont crier sur tous les toits
Cazal, Posté
Le ministre répond quoi aux enquêtes judiciaires du parquet sur cette demie route ?
Stean, Posté
Ça montre que le ministre n'a pas souhaité rencontrer ce lobby.Il a bien raison, l'actualité sanitaire est quand même bien plus urgente que la construction de routes!
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Il faut bien le finir ce chantier quand même !
On va pas ressasser pendant 20 ans les mauvais choix ......