Serge Hoareau (Petite-Île) a battu Stéphane Fouassin (Salazie) :

Nouvelle présidence pour l'association des maires : les régionales et les départementales (forcément) en ligne de mire


Publié / Actualisé
Avec l'élection de Serge Hoareau, maire de Petite-Ile, à la présidence de l'AMDR (Association des Maires du Département de La Réunion), le président de Région Didier Robert qui soutenait Stéphane Fouassin, maire de Salazie et président sortant, enregistre un nouveau revers après celui des municipales et de la présidence de la Cinor. A 7 mois des élections régionales, prévues en mars 2021, le soutien majoritaire des maires de l'île au candidat de Michel Fontaine, d'une partie de autres édiles de droite et des maires de gauche peut inquiéter le président de Région (Photos rb/www.ipreunion.com)
Avec l'élection de Serge Hoareau, maire de Petite-Ile, à la présidence de l'AMDR (Association des Maires du Département de La Réunion), le président de Région Didier Robert qui soutenait Stéphane Fouassin, maire de Salazie et président sortant, enregistre un nouveau revers après celui des municipales et de la présidence de la Cinor. A 7 mois des élections régionales, prévues en mars 2021, le soutien majoritaire des maires de l'île au candidat de Michel Fontaine, d'une partie de autres édiles de droite et des maires de gauche peut inquiéter le président de Région (Photos rb/www.ipreunion.com)

- Un plébiscite pour le changement -

15 voix pour Serge Hoareau, 9 voix pour Stéphane Fouassin, 2 votes blancs. Le score est sans appel. Serge Hoareau a été plébiscité par les maires et EPCI (établissement public de coopération intercommunale) de l’île. La raison de ce succès, le candidat surprise de ce scrutin l’explique lui-même.

D’une part, il était sollicité par de nombreux maires de l’île, et non des moindres, pour présenter sa candidature. Il cite les noms de Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre, d’Huguette Bello, maire de Saint-Paul, d’Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis, et d'André Thien Ah Koon, maire du Tampon.

D'autre part, certains élus tels que Joé Bédier, maire de Saint-André, ou encore Olivier Hoarau, maire du Port, avaient également ouvertement affiché la nécessité d’un changement de gouvernance à la tête de l’AMDR. C’est d’ailleurs l’autre motif qui explique ce plébiscite. Plusieurs édiles exigeaient du renouveau au sein de la structure. Une voix forte capable de se faire entendre, de mettre de l’ordre dans l’association et de donner un nouveau cap à cette instance, c’est tout ce que promettait le maire de Petite-Ile. Il est donc parvenu à incarner le "changement" face à l’ "immobilisme" reproché à Stéphane Fouassin.

Lire aussi : Serge Hoareau nouveau président de l'association des maires

- Un revers pour Didier Robert -

Derrière cette "révolution" se jouait également un bras de fer, moins visible, entre Michel Fontaine, des divers droite et de la gauche d’une part et Didier Robert et ses soutiens d’autre part. En effet, si Serge Hoareau était soutenu par les maires précédemment cités, Stéphane Fouassin bénéficiait également d’un soutien de poids en la personne du président de Région. Quelques proches du patron de la Pyramide inversée avaient d’ailleurs fait le déplacement au Palais de la Source à l’occasion de ce scrutin.

Sans avoir l’allure d’une primaire en vue des régionales et départementales de 2021, cette élection donne tout de même à voir quelques grandes indications. Avec seulement 9 voix obtenues par Stéphane Fouassin, c’est d’abord un sérieux camouflet pour Didier Robert qui voit son influence réduite au sein de l’assemblée des maires.

"Très clairement, le président peut avoir des motifs légitimes d’inquiétude après sa lourde défaite aux municipales face à Ericka Bareigts, et l’échec de ses manœuvres pour emporter la présidence de la Cinor" n'hésite d'ailleurs pas à commenter un maire de l'est.

- Serge Hoareau hors jeu pour les départementales ? -

Serge Hoareau désormais élu président de l’AMDR, se pose la question de son rôle lors des départementales de 2021. En effet, pour de nombreux observateurs de la vie politique locale, le maire de Petite-Ile apparaît dans la liste des "présidentiables" à la tête du Conseil départemental, pour succéder éventuellement à Cyrille Melchior qui briguera très certainement un second mandat.

En tant que président de l’AMDR, Serge Hoareau pourrait surfer sur son influence nouvelle pour renforcer sa stature de présidentiable. Il pourrait au contraire faire le choix de prendre à bras le corps cette nouvelle mandature pour asseoir un leadership et ainsi se projeter sur les scrutins futurs.

Mais en politique, les réalités d’aujourd’hui n’étant pas celles de demain, tout peut évoluer très rapidement. Les prochains mois seront sans doute riches en enseignements et en rebondissements.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Jean Philippe Desby (NSR), Posté
Il ne faut pas tout mélanger. Là, il s'agit d'une association, certes dans le domaine politique [sigma des maires : nous n'en avons que vingt-quatre, pas comme la Corse...236, de mémoire !], qui pourrait ne pas/plus exister dans sa forme actuelle, etc.
Le plus important, qu'apporte-elle dans le paysage institutionnel et relations avec les collectivités locales et surtout les relais (loobying?) nationaux, et sans oublier notre environnement régional !
Pour de ce qui est de la suite...prochaines échéances électorales locales : essentiellement départementale & régionale.
Une question de fond reste en suspens : est-ce avec ce mode de gouvernance locale que La Réunion doit poursuivre sa trajectoire, avec le bilan que l'on sait tous? Ou bien, ne serait-il pas grand temps de songer à concevoir un autre concept d'administration d'un milieu comme le nÃ'tre isolé de l'Hémisphère Nord (UE, etc.)?
L'ensemble des élus devrait, selon moi, avoir le courage de se poser cette question, avant de penser à renouveler que des postes et des mandats : en cumul, souvent !
La population, je le crois, réclame autre chose, pour continuer à avoir espoir d'un meilleur demain : ici...
Caillou, Posté
Ça y est . Une couche de plus sur le Président de Région. A défaut de NRL il y a l'AMR. Enfin vous êtes un peu plus modéré. C'est mieux.
Planete non alignée, Posté
Rejet total de la population pour Didier Roberte : why?
Jean merdetou, Posté
Partout i veut pi Didix,sauf Selly,Vergoz zot grands camarades comela, qui se resemble,s'assemble ?
Zazou, Posté
Quand la droite s allient avec la gauche pour tuer sa propre famille politique.
Désolant de voir notre soi-disant chef de file magouillé
Et certains maire discret sont
Devenus gourmands.
Maire, vice vice-président du département, vice président de la civis , président association des maires.
Il y en a qui préfèrent se tirer une balle dans le pied au lieu d aider sa famille.
Missouk, Posté
On ne sait pas trop quelle est la ligne politique de Serge HOAREAU. Au départ plutÃ't à gauche, il travaille main dans la main avec la droite tant au département qu'à la CIVIS. On peut bien sÃ"r n'y voir qu'un homme consensuel, qui sait faire fi des clivages politiques pour avancer, mais on peut aussi y voir l'anguille qui sait où aller quand il le faut. L'homme a d'indéniables qualités essentiellement de dialogue et de consensus, mais les prochaines échéances seront éminemment politiques, il lui faudra alors se positionner clairement...
Climene, Posté
Le brasseur d'air de la demie route cumule échecs par dessus échecs ! Il ne lui reste qu'à jouer au poker , bientot les vacances de longue durée approchent .....
KUNTA KINTé, Posté
Magnifique journée : " Un revers pour Didier Robert " Alléluia !
Semble t-il que les emplois fictifs au cabinet de l'hôtel de région Pierre LAGOURGUE vont être la cerise sur le gâteau ?
Vivement les régionales 2021 , une page va se tourner , une nouvelle s'écrira avec de futur-es élu-es ayant de l'éthique en politique .
Alléluia !