Le CROSS suit la situation :

Navire en avarie : pas de risque de pollution ou de naufrage selon la préfecture


Publié / Actualisé
"Le mardi 25 août, le navire Yasa Unity a été détecté par le CROSS sud océan Indien à une vitesse anormalement basse dans la zone économique exclusive française au nord de l'île Tromelin, en raison d'une avarie électrique à bord" indique la préfecture. Il s'agit d'un vraquier battant pavillon des îles Marshall et naviguant à vide. Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
"Le mardi 25 août, le navire Yasa Unity a été détecté par le CROSS sud océan Indien à une vitesse anormalement basse dans la zone économique exclusive française au nord de l'île Tromelin, en raison d'une avarie électrique à bord" indique la préfecture. Il s'agit d'un vraquier battant pavillon des îles Marshall et naviguant à vide. Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le mercredi 26 août, le navire est entré dans la zone économique exclusive de Madagascar, où il se trouve encore actuellement. Le remorqueur BOKA SUMMIT a appareillé de Port-Louis le mercredi 26 août, pour prêter assistance au navire.  Son arrivée sur zone est prévue pour le vendredi 28 août dans l’après-midi.
 
Le CROSS sud océan Indien effectue un suivi régulier de la situation en lien avec les autorités malgaches et mauriciennes. A ce stade aucun risque de pollution ou de naufrage n’est identifié.
 
En 2019, le CROSS a assuré le suivi de 125 navires en avarie dans sa zone de responsabilité au titre de sa mission de surveillance de la navigation.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !