La fréquentation des lagons déconseillée :

Marée basse : la Réserve marine alerte sur la fragilité des coraux


Publié / Actualisé
Les grandes marées qui accompagnent les pleines et nouvelles lunes de l'hiver austral mettent les coraux à nus. "Ces manifestations naturelles apportent du stress aux massifs coralliens en partie hors de l'eau et les affaiblissent" alerte la Réserve marine. "Les coraux produisent alors un mucus protecteur afin de pouvoir supporter l'exondation des platiers coralliens. En cette période de la pleine lune, ce phénomène est particulièrement visible dans tous les lagons" continue-t-elle.
Les grandes marées qui accompagnent les pleines et nouvelles lunes de l'hiver austral mettent les coraux à nus. "Ces manifestations naturelles apportent du stress aux massifs coralliens en partie hors de l'eau et les affaiblissent" alerte la Réserve marine. "Les coraux produisent alors un mucus protecteur afin de pouvoir supporter l'exondation des platiers coralliens. En cette période de la pleine lune, ce phénomène est particulièrement visible dans tous les lagons" continue-t-elle.

"Nous rappelons que la marche sur les coraux est interdite sur tout le périmètre de la Réserve Marine. Les usagers du lagon : les pêcheurs à pied, les baigneurs, les utilisateurs d’engins de plage (SUP Paddle, Kayak,…) ne sont autorisés à circuler que dans les chenaux entre les massifs de coraux et dans les zones sableuses uniquement" rappelle la Réserve marine.

"Nous recommandons aux usagers de ne pas fréquenter les lagons et d'attendre la marée haute pour une exploration plus respectueuse du milieu" conclut le communiqué.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !