[LIVE - PHOTOS - VIDEO] Le pic de l'épidémie attendu pour le mois de décembre à La Réunion :

Covid-19 : les mesures restrictives prolongées jusqu'à la fin du mois de septembre


Publié / Actualisé
Comme chaque semaine, le préfet, les maires, les présidents de Région et de Département ont rendez-vous ce mardi 8 septembre 2020 au Palais de la Source afin de faire le point sur l'évolution de la situation sanitaire. Une réunion qui a lieu alors que La Réunion est passée ce dimanche 6 septembre en zone rouge " de circulation active " du virus Covid-19, ce qui pourrait impliquer de nouvelles mesures pour faire face à la crise sanitaire. Maintien ou non du Grand Raid, annulation de certains événements comme les mariages ou encore de nouvelles mesures restrictives, les maires attendent beaucoup de ce rendez-vous crucial. Prise par le temps, la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a quitté la réunion, qui dure depuis maintenant plus de trois heures. À sa sortie de l'hémiccycle, elle a annoncé avoir obtenu des autorités une modélisation de la situation sanitaire par l'institut Pasteur. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Comme chaque semaine, le préfet, les maires, les présidents de Région et de Département ont rendez-vous ce mardi 8 septembre 2020 au Palais de la Source afin de faire le point sur l'évolution de la situation sanitaire. Une réunion qui a lieu alors que La Réunion est passée ce dimanche 6 septembre en zone rouge " de circulation active " du virus Covid-19, ce qui pourrait impliquer de nouvelles mesures pour faire face à la crise sanitaire. Maintien ou non du Grand Raid, annulation de certains événements comme les mariages ou encore de nouvelles mesures restrictives, les maires attendent beaucoup de ce rendez-vous crucial. Prise par le temps, la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a quitté la réunion, qui dure depuis maintenant plus de trois heures. À sa sortie de l'hémiccycle, elle a annoncé avoir obtenu des autorités une modélisation de la situation sanitaire par l'institut Pasteur. (Photo rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    Vente d'alcool à emporter : "je prendrai des décisions comme je l'ai déjà fait", indique Jacques Billant

  • IPR

    Fermeture des bars : "on va expertiser la situation avec les maires", annonce Jacques Billant 

  • IPR

    Le pic de l'épidémie prévu pour le mois de décembre à La Réunion 

  • IPR

    L'obligation du port du masque prolongée jusqu'à la fin du mois de septembre et le zonage amplifié

  • IPR

  • IPR

    L’ensemble des mesures restrictives en vigueur seront prolongées, annonce Vannessa Miranville

    La maire de La Possession qui, à son tour, a quitté l'hémicycle du Palais de la Source, indique les interdictions des rassemblements spontanés de plus de 10 personnes, de la pratique des sports collectifs et de combat et des tenues d'événements culturels et sportifs seraient prolongées au-delà du 13 septembre

    Vanessa Miranville précise également que d’autres mesures sont en réflexion concernnt des fermetures à des horaires aniticipés pour les bars et restaurants.

    Elle s'est enfin pronconcée "très reservée concernant l’oganisation du Grand Raid". Une rencontre est prévue avec le président du comité d'organisation Robert Chicaud jeudi.

  • IPR

    Jacques Técher : "pas possible d'organiser le Grand Raid dans les conditons sanitaires actuelles"

    "Cilaos a toujours été un partenaire important du Grand Raid, mais il n’est pas possible pour notre commune d’organiser cette manifestation compte tenu des conditions sanitaires actuelles", déclare le maire de Cilaos à sa sortie de la réunion avec le préfet. 

  • IPR

    Cyrille Melchior : "les discussions sont longues mais constructives"

    "L'objet de cette réunion est d'arriver à une coordination. Je trouve qu'il y a une envie de travailler ensemble, de dégager des solutions ensemble", ajoute le président du conseil départemental, lui aussi sorti de l'hémicycle du palais de la Source.

  • IPR

    Ericka Bareigts annonce une modélisation de la situation sanitaire par l’institut Pasteur

    Prise par le temps, la maire de Saint-Denis a quitté la réunion, qui est en cours depuis maintent trois heures. 

    "Même s’il a fallu monter un peu le ton, nous avons obtenu qu’une modélisation de la situation sanitaire se fasse", a-t-elle déclaré à sa sortie de l'hémicycle. "Des mesures devraient être annoncées par le préfet. J'espère que nous trouverons une voix commune."

  • IPR

    Près de deux heures de réunion entre le préfet et les élus

    Après presque deeux heures de concertation, les portes de l'hémicicle du palais de la Source sont toujours closes. La réunion tourne au long cours.

  • IPR

    Olivier Rivière arrive au palais de la Source

    Le maire de Saint-Philippe est finalement bien présent au siège du conseil départemental pour la concertation des élus locaux avec le Préfet. Il est arrivé avec une heure de retard.

  • IPR

    Les élus locaux suivent l'affaire Didier Robert sur Imaz Press

    Avant d'entrer dans l'hémicycle du palais de la Source, plusieurs élus ont été aperçus en train de consulter le site d'Imaz Press pour suivre l'évolution du renvoi de Didier Robert devant le tribunal corrctionnel de Saint-Denis.

    Nous vous le révélions en exclusivité, ce mardi matin 8 septembre 2020 : le président de Région est renvoyé devant le tribunal correctionnel au mois de novembre prochain, dans le cadre de l'affaire des musées régionaux. 

    Le procès sera l'aboutissement d'une enquête préliminaire ouverte le 20 septembre 2018 pour détournement de fonds publics et de recel de détournement de fonds publics.

  • IPR

    Martine Ladoucette et le Docteur François Chièze également présents 

    En plus de la directrice de l'Agence régionale de santé et du directeur de la veille et de la sécurité sanitaire, prennent également part à cette concertation les présidents des intercommunalités de la Réunion.

  • IPR

    Tous les maires présents sauf Olivier Rivière

    Prévue à 14h, la réunion entre le préfet et les maires de La Réunion a débuté avec un peu de retard, sur les coups de 14h15.

    Tous les maires ou leurs représentants sont présents, à l'exception d'Olivier Rivière, maire de Saint-Philippe

  • IPR

    Bonjour à tous, nous ouvrons ce live pour suivre la réunion entre le préfet Jacques Billant et les maires de La Réunion au palais de la Source. 

A propos

Maires et préfet doivent accorder leur violon

Cette réunion est très attendue par les maires qui, par la voix du président de l’Association des maires de La Réunion, Serge Hoareau, ont déjà fait part de leur volonté d’être impliqués dans les décisions qui seront prises dans les prochains jours et les prochaines semaines.

Exit donc les initiatives personnelles des différentes municipalités. Les maires veulent désormais être consultés avant que des décisions soient prises à l’échelle du territoire, même si des décisions ciblées ne sont pas écartées en fonction de l’évolution de la situation.

Cette réunion sera donc l’occasion pour les maires d’exposer leurs doléances, leurs attentes et leurs inquiétudes et d’écouter les propositions ou pistes d’actions du préfet compte tenu de ce passage en zone rouge. Une manière d’accorder les violons après la cacophonie ambiante de ces dernières semaines.

Ouverture des bars, mariages et quoi d’autre ?

Parmi les pistes déjà évoquées par certains maires, on peut citer par exemple la possibilité de fermer les bars à partir de 23h, de sorte de freiner les rassemblements au-delà d’une heure où les gestes barrières peuvent être oubliés, notamment avec l’effet de l’alcool.

Autre piste déjà posée sur la table, par Vanessa Miranville, maire de la Possession, notamment, c’est l’annulation des mariages du mois d’octobre, une manière d’éviter, surtout, les festivités qui ont lieu après la cérémonie en mairie. Interrogée par Réunion La1ère radio ce mardi matin, l’élue possessionnaise a indiqué  que 11 mariages étaient prévus le mois prochain et qu’elle plaidait en faveur de leur annulation. En cas de refus du préfet de généraliser cette mesure, elle n’exclut pas de la mettre en œuvre sur sa commune.

Parmi les autres sujets qui seront certainement abordés, la prolongation éventuelle de l’interdiction de la pratique des sports collectifs et des sports de contact qui devrait prendre fin le 13 septembre prochain, l’extension du port du masque obligatoire à davantage de secteurs de l’île, la limitation de la circulation des personnes sur le territoire ou encore le renforcement de la limitation des rassemblements.

Quid des événements sportifs et culturels à venir ?

La Réunion sera marquée par deux grands événements d’ici la fin d’année. Sur le plan sportif, c’est bien sûr le Grand Raid (15 au 18 octobre) qui doit accueillir près de 6300 coureurs. Sur ce dossier, tout le monde attend une décision du préfet, les organisateurs refusant de se prononcer sur l’avenir de la course.

Selon toute vraisemblance, ce sujet devrait être au cœur des discussions de ce jour. Stéphane Fouassin, maire de Salazie et président de l’IRT s’est prononcé en faveur du maintien de la compétition, sous réserve que les conditions de protection sanitaire soient réunies. Jacques Técher, maire de Cilaos, s'est prononcé contre.

Interrogée sur ce sujet au micro de Réunion La1ère radio, Vanessa Miranville s’est dit "très réservée" sur ce dossier, même si elle ne cache pas sa préférence pour une annulation de la course, comme le demandent les Mafatais. Elle rappelle par ailleurs que sa commune investit près de 100 000 euros pour le bon déroulement de cette course et que le maintien avec de nouvelles conditions de protection sanitaire pourraient engendrer des surcoûts importants.

D’autres maires auront bien sûr leur mot à dire tels que Michel Fontaine pour la commune de départ, Saint-Pierre, et Ericka Bareigt pour la commune d’arrivée, Saint-Denis.

Il sera également question de la tenue ou non du Sakifo (13 au 15 novembre) même si, pour l’heure, son annulation n’est pas à l’ordre du jour.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Mots clés :

    2 Commentaire(s)

    John, Posté
    LES POLITICIENS NOUS MENTENT SUR PLEINS CHOSES.ILS VEULENT CHANGER LE SYSTÈME, ET NOUS CONVERTIR AUX NUMÉRIQUES POUR MIEUX NOUS CONTRÃ"LER.
    Thomas, Posté
    Bareigts et Melchoir à la tête de 2 collectivités qui ont vantés la fabricationd e masques tissus écologique et qui n'en portent pas !!!Faites ce que je dis, pas ce que je fais.