[LIVE] Six nouvelles mesures annoncées par le préfet :

Annulation du Grand Raid, alcool interdit sur la voie publique, obligation étendue du port du masque


Publié / Actualisé
Le préfet, l'ARS et la rectrice ont fait un nouveau point ce vendredi 11 septembre 2020, comme chaque semaine désormais, sur la situation sanitaire à La Réunion. Cette fin de semaine a été marquée par une nouvelle forte augmentation des cas avec 113 cas positifs confirmés ce vendredi 11 septembre, qui s'ajoutent aux 94 de la veille. Suivez notre live (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le préfet, l'ARS et la rectrice ont fait un nouveau point ce vendredi 11 septembre 2020, comme chaque semaine désormais, sur la situation sanitaire à La Réunion. Cette fin de semaine a été marquée par une nouvelle forte augmentation des cas avec 113 cas positifs confirmés ce vendredi 11 septembre, qui s'ajoutent aux 94 de la veille. Suivez notre live (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

  • IPR

    Ce live est maintenant terminé

    Merci d'avoir suivi ces annonces avec nous

    Bonne fin d'après-midi, prenez soin de vous

  • IPR

    Jacques Billant : "le travail avec les organisateurs du Sakifo se poursuit"

    Jacques Billant précise qu'aucune décision n'a été prise pour le moment sur le maintien ou non du Sakifo prévu à Saint-Pierre les 13, 14 et 15 novembre 2020. "Les discussions se poursuivent avec les organisateurs" dit-il. La tenue ou non de toutes les manifestations sera examinée au cas par cas pour toute La Réunion "au cours des jours, des semaines et des mois qui viennent" ajoue le reprsentant de l'Etat.

    Initalement le Sakifo devait se tenir les 29, 30 et 31 mai. Il a été repoussé une première fois aux 11, 12 et 13 septembre avant d'être finalement fixé aux 13, 14 et 15 novembre.

    Lire aussi : Tenue du Sakifo : "on continue de se battre, c'est notre moteur"

  • IPR

    Pas de Grand raid cette année

    L'annonce est officielle. "J'ai décidé de ne pas autoriser cette année la tenue du Grand Raid" déclare le préfet

    "La circulation active de la Covid-19 sur le territoire impose de restreindre les jauges maximales des publics accueillis sur les événements à La Réunion" explique le rerprésentant de l'Etat. "C’est dans ce cadre et à regret que j’ai décidé de ne pas autoriser cette année la tenue du Grand Raid" ajoute-t-il.

    Jeudi, les maires de toutes les villes concernées par la course s'étaient déclarés opposés au maintien du trail

    Ce trail, souvent qualifié de course de montagne la plus dure au monde, devait se tenir du 15 au 18 octobre.

    Avec un trajet son parcours long 166 km et ses 9611m de dénivelé positif, cette course de montagne traverse La Réunion le long d'une diagonale allant de Saint-Pierre à Saint-Denis en passant par  six autres communes (Sainte-Marie pour l'accueil des concurrents à Gillot, le Tampon, Cilaos, Salazie, Saint-Paul et la Possession).

    Pour rappel, la Diagonale des fous est comprise dans le Grand raid qui regroupe aussi trois autres courses de moindre difficulté. Plus de 6.300 compétiteurs, venant pour  près d'un tiers de France métropolitaine et de l'étranger participent tous les ans à l'une ou l'autres des épreuves.




     

     

     

     

  • IPR

    L'annonce des nouvelles mesures restrictives se poursuit

    "J'ai décidé d'interdire la consommation d'alcool sur la voie publique jusqu'au 30 septembre" indique le préfet.  Les bars et restaurants devront fermer à 00h30.

    "Des périmètres plus importants ont été définis" pour l'obligation du port du masque, souligne Jacques Billant. Il ajoute que 154 personnes ont déjà été verbalisées pour non-port du masque à La Réunion

     

  • IPR

    Le préfet annonce de nouvelles mesures restrictives

    • Renforcement des protocoles dans les établissements recevant du public, jauge d'accueil divisée par deux, pratique de la danse interdite

    • Les rassemblements de plus de 10 personnes interdits jusqu'au 30 septembre, confirme Jacques Billant

    • L'interdiction des sports collectifs et de combats prolongée jusqu'au 30 septembre. Jacques Billant rencontrera les présidents de ligues et acteurs du secteurs mardi prochain.

     

     

  • IPR

    Huit centres Covid vont ouvrir à La Réunion, annonce Martine Ladoucette

    Elle précise : "la circulation du virus n'est pas que le fait des clusters".Elle annonce aussi que les campagnes de dépistages seront étendues à d'autres communes la semaine prochaine 

     

     

  • IPR

    Le virus continue de circuler activement dans l'île. Les autorités sanitaires ont recensé 25 foyers de contagion actifs répartis dans 8 communes

  • IPR

    La directrice de l'Agence régionale de santé (ARS), Martine Ladoucette, prend la parole. Elle a fait ses comptes : 598 nouveaux cas confirmés de Covid-19 ont été enregistrés  cette semaine

  • IPR

    La conférence de presse commence. "La situation est grave" annonce d'emblée le préfet Jacques Billant

  • IPR

    Bonjour à tous, nous ouvrons ce live pour suivre la conférence du préfet de La Réunion Jacques Billant et de la directrice de l'ARS Martine Ladoucette. 

A propos

Nouveau point sur la situation sanitaire

Le préfet Jacques Billant et la directrice de l'ARS Martine Ladoucette font le point sur la situation sanitaire de La Réunion. Ce sera le cas chaque semaine désormais, après trois premières conférences hebdomadaires face aux journalistes vendredi 21 aoûtvendredi 28 août puis vendredi 4 septembre.

La préfecture et l'Agence de santé de La Réunion ont annoncé, ce jeudi 10 septembre 2020, que 94 nouvelles personnes étaient contaminées par le coronavirus. Tous les indicateurs sanitaires continuent d'être la hausse. La proportion de cas autochtones est désormais largement supérieure à celle des cas importés. 47 personnes sont hospitalisées (hors évacuations sanitaires) dont 11 en réanimation.

Un nouveau bilan sera donc formulé par l'ARS, qui fera sans doute le point sur les mesurs restrictives de lutte contre le virus. Vente d'alcool à emporter, fermeture anticipée des bars et restaurants, rassemblements publics... Autant de sujets qui devraient être abordés par Jacques Billant.

L'annulation du Grand Raid devrait égalment être officielleme actée, après le refus des maires de maintenir l'événement. Cela posera égaalment la question d'autres événements majeurs à venir, au premier rang desquels le Sakifo.

 

   

Mots clés :

    3 Commentaire(s)

    Momo, Posté
    On nous dit rien sur ce virus il faut avoir la foi pour croire à ce virus heureux qui croit en moi sans m'avoir vu voilà ce qu'on peut dire maintenant faite ce que je dis et non ce que je fais soit con et tait toi
    Missouk, Posté
    Les records sont faits pour être battus paraît-il... Un joli accessit au double mixte de choc de notre ARS locale qui aura géré cette crise en dépit du bon sens... Mais ils continuent à causer, à nous balancer des paquets de chiffres et de beaux mots... Même gestion (calamiteuse) que celle qu'on a connue pour le chik et la dengue.
    Missouk, Posté
    Ben oui, "la situation st grave" ! Comme lapalissade, on ne fait pas mieux! La question quand m^me, c'est que peut-on faire de plus pour qu'elle ne s'aggrave pas davantage, voire tend à régresser. Mais à part les blablatages habituels et la kyrielle de chiffres dont tout le monde se fiche éperdument, on ne voit rien venir!