Santé :

Clinique de Sainte-Clotilde : ouverture d'une unité de "soins de suite non Covid-19"


Publié / Actualisé
Un service de 20 lits de soins de suite et réadaptation (SSR) non Covid-19 va être mis en service ce lundi 14 septembre 2020 dans une unité vacante de la Clinique de Sainte-Clotilde, annonce le groupe Clinifutur propriétaire de la structure médicale. Cette unité sera exploité par les équipes de la Clinique Saint-Vincent "dont le statut de SSR post Covid-19 actuel ne permet pas l'utilisation de ses propres locaux" précise le groupe médical.
Un service de 20 lits de soins de suite et réadaptation (SSR) non Covid-19 va être mis en service ce lundi 14 septembre 2020 dans une unité vacante de la Clinique de Sainte-Clotilde, annonce le groupe Clinifutur propriétaire de la structure médicale. Cette unité sera exploité par les équipes de la Clinique Saint-Vincent "dont le statut de SSR post Covid-19 actuel ne permet pas l'utilisation de ses propres locaux" précise le groupe médical.

Cette décision a été prise pour "pallier l'affectation de lits SSR dédiés aux patients post Covid-19 de la Clinique Saint-Vincent, et afin d'augmenter les capacités d’aval en lits de SSR pour les patients non Covid-19" explique le Groupe de Santé Clinifutur en indiquant que la décision a été prise en concertation avec e CHU Réunionsous l'égide de l'Agence Régionale de Santé .

Ce nouveau service sera situé au 3ème étage du bâtiment G de la Clinique Sainte-Clotilde. "Équipé de chambres doubles et individuelles, d'un plateau technique adapté et de personnel soignant et médico-technique formé, il permettra la rééducation et la réadaptation de patients adultes polypathologiques dont les admissions se feront à la demande des établissements de santé d'amont (MCO)" souligne Clinifutur.

Pour rappel, la  Clinique Saint-Vincent a ouvert le 25 mai dernier son unité SSR post Covid-19 de 25 lits, "en étroite collaboration avec l’Agence Régionale de Santé de La Réunion et le CHU Nord, pour une prise en charge des patients Covid-19 en post médecine ou réanimation du CHU Nord."

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

 

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !