Un chiffre en forte hausse :

Sécurité routière : 24 permis retirés par les gendarmes, 436 infractions relevées au total


Publié / Actualisé
Les effectifs de police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 26 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 11 au 13 septembre 2020 permettant de relever 249 infractions, dont 26 délits. Les gendarmes, eux, ont relevé 187 infractions et retiré 24 permis de conduire. Nous publions ici les communiqués de la police et de la gendarmerie. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les effectifs de police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 26 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 11 au 13 septembre 2020 permettant de relever 249 infractions, dont 26 délits. Les gendarmes, eux, ont relevé 187 infractions et retiré 24 permis de conduire. Nous publions ici les communiqués de la police et de la gendarmerie. (Photo rb/www.ipreunion.com)

- Du côté des gendarmes -

Sur le secteur Sud de l’île à Petite Ile, le samedi 12 septembre de 20h30 à 23h30, les gendarmes de la compagnie de Saint-Pierre, appuyés des motocyclistes de la brigade motorisée de Rivière Saint-Louis, ont réalisé un service "retour sur les lieux du drame" faisant référence à l’accident mortel survenu en date du 20 juin 2020. Au cours de ce contrôle routier axé sur le contrôle des conduites addictives et des vitesses, 66 infractions ont été constatées et relevées :  50 vitesses, 4 alcoolémies, 7 défauts d’assurance, 4 défauts de contrôle techniques et 1 pneu lisse. Au vu de la gravité et du cumul d’infractions de certains usagers, 4 immobilisations et mise en fourrière ont été exécutées.

Les motocyclistes ont poursuivi le reste du week-end leurs services ciblés sur les infractions graves génératrices d’accidents. 43 infractions ont encore été relevées : 8 conduites sous stupéfiants, 1 alcoolémie, 8 défauts de ceinture de sécurité, 4 non port de casque, 7 téléphones, 10 refus de priorité dont 7 franchissements de stop, 4 vitesses excessives et 1 défaut d’assurance.

Sur le secteur Est, la brigade motorisée de Saint-Benoît a effectué de nombreux services coordonnés avec les militaires de la compagnie de Saint-Benoît et les réservistes de la gendarmerie. Le 11/09/2020,  dans l’après-midi, sur les communes de Sainte-Rose et Bras-Panon, les gendarmes ont constaté 35 infractions, dont 30 excès de vitesse, 2 conduites sous stupéfiants, 1 non port de casque et 2 défauts de ceinture.
Le lendemain, dans la matinée, sur la RN2, entre Saint-Benoît et Sainte-Marie, 11 infractions ont été constatées par les motocyclistes : 1 conduite malgré une annulation judiciaire du permis de conduire, 1 alcoolémie, 5 défauts de ceinture de sécurité et 3 téléphones.

Un fait particulier :

Les réservistes de l’EDSR procèdent au contrôle d'un automobiliste dont le permis de conduire est annulé judiciairement depuis 2007 et positif à l'alcoolémie. Les vérifications effectuées permettent de mettre en évidence que ce conducteur circulait avec un taux de 0.70 mg/l. Son véhicule est immédiatement placé en fourrière administrative.
Dans la nuit de samedi, en service de contrôle routier, sur la commune de Sainte-Suzanne, 18 infractions ont été relevées : 2 conduites sous stupéfiants, 1 défaut de permis, 4 alcoolémies, 4 défauts d’assurance, 5 non port de ceinture de sécurité, 1 pneu lisse et 1 défaut de contrôle technique.

Un fait particulier:

Au cours de ce service, deux conducteurs cumulaient deux délits, l'un en défaut de permis de conduire et défaut d'assurance et l'autre en alcoolémie délictuelle 0.57mg/l et défaut d'assurance. Les véhicules ayant servi aux délits ont immédiatement été retirés et placés en fourrière.

Sur le secteur Ouest : Les motocyclistes de la brigade motorisée de Saint-Paul étaient également de service, ce week-end, de jour comme de nuit, sur l’ensemble des axes de leur secteur de compétence. A cette occasion, 25 infractions ont été relevées : 10 franchissements de stop, 1 refus de priorité, 2 conduites sous stupéfiants, 2 alcoolémies, 2 vitesses excessives, 5 défauts d’assurance, 2 téléphones et 1 ceinture.

Un fait particulier :

Dimanche vers 12h00, les motards interceptent et contrôlent à la Saline les Hauts, un scootériste, qui soumis au dépistage de l’alcoolémie s’est révélé positif à 2,64 g/l. Pour la sécurité des autres usagers de la route, le deux roues motorisé a été immédiatement placé en fourrière. Le contrevenant qui circulait sans assurance sera ultérieurement auditionné, quand son état le permettra...

- Du côté de la police -

Liste des délits :

- conduite sous l'empire d'un état alcoolique (taux compris entre 0,48 et 1,20 mg / l d'air expiré) : 7

- défaut d'assurance : 8

- défaut de permis de conduire : 10

- refus d'obtempérer : 1

100 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des polices locales ont également procédé à la constatation de 223 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 10

- excès de vitesse : 102

- usage d'un téléphone tenu en main : 17

- défaut de contrôle technique : 8

- autres : 86

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !