La Covid-19 plombe les chiffres :

Aéroport Roland Garros : trafic en baisse de 65% en juillet-août


Publié / Actualisé
"Dans le contexte exceptionnel de la pandémie de Covid-19, l'Aéroport de La Réunion Roland-Garros a accueilli 179 578 passagers pendant les mois de juillet et août 2020, chiffre en recul de 65% par rapport à la même période de 2019" écrit l'aéroport dans le communiqué ci-dessous publié ce mardi 15 septembre (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
"Dans le contexte exceptionnel de la pandémie de Covid-19, l'Aéroport de La Réunion Roland-Garros a accueilli 179 578 passagers pendant les mois de juillet et août 2020, chiffre en recul de 65% par rapport à la même période de 2019" écrit l'aéroport dans le communiqué ci-dessous publié ce mardi 15 septembre (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"L’essentiel de ce trafic a été réalisé sur l’axe Paris-Réunion par les compagnies Air Austral, Air France, Corsair et French Bee. Un peu plus de 9 900 passagers (5,5% du total) ont emprunté les vols entre La Réunion et Mayotte. 409 passagers ont, d’autre part, été comptabilisés sur les vols de rapatriement en provenance ou à destination de l’île Maurice et de Madagascar.

Le trafic commercial est totalement interrompu depuis le mois de mars entre l’aéroport Roland-Garros et les pays de l’océan Indien, l’Afrique du Sud, l’Inde et la Thaïlande. La liaison avec Guangzhou (Chine) avait été fermée dès le mois de janvier. La desserte commerciale de Mayotte a repris progressivement, à partir de la fin juin, après avoir été assurée par des vols organisés à la demande de l’Etat. Un motif impérieux reste nécessaire pour voyager entre les deux départements français de l’océan Indien.

Sur l’axe Paris-Réunion, le trafic commercial a été rétabli par étapes début juillet, après la suppression fin juin de l’obligation de motif impérieux pour voyager et le déplafonnement du nombre de passagers par vol. L’activité reste néanmoins en net recul. Sur le mois de juillet, le nombre de passagers diminue de 52% par rapport à 2019. La baisse s’atténue en août (- 38%)

Deux fois moins de passagers qu’en 2019

Le trafic cumulé sur les huit premiers mois de l’année s’inscrit en recul de 54,5%, en nombre de passagers. 725 382 passagers locaux (commençant ou terminant leur voyage à La Réunion) ont été accueillis à l’aéroport Roland Garros depuis le 1er janvier, ainsi que 3 865 passagers en transit. La baisse du nombre de passagers va de 60 à 70% entre notre île et les destinations régionales, tout comme sur les lignes long-courriers vers Chennai (Inde) et Bangkok (Thaïlande). Le trafic chute de plus de 90% sur la Chine, seuls quelques vols ayant été opérés en janvier entre La Réunion et Guangzhou.

Aucun pays desservi au départ de l’aéroport Roland Garros n’a, pour l’heure, annoncé la réouverture de ses frontières aux voyageurs de nationalité française.

Baisse limitée de l’activité fret

Dans le domaine du fret, la baisse de l’activité s’établit à -23% au terme des huit premiers mois de l’année. 13 520 tonnes de marchandises ont été traitées à l’aéroport Roland-Garros depuis le 1er janvier. Les importations (10 302 tonnes) et les exportations (3 218 tonnes) ont baissé dans la même proportion.

Les tonnages, traités sur les vols mixtes, ont chuté de 29% alors qu’ils ont augmenté de 25% sur les vols cargos. Pour faire face à la baisse des capacités d’emport, liée à l’arrêt de nombreux vols commerciaux de passagers, des vols spéciaux ont été mis en place au deuxième trimestre 2020 par les compagnies Air France, Air Austral, French Bee et Air Mauritius, mais également par plusieurs compagnies européennes (KLM, Condor, TUI Belgium, Air Europa) et africaine (Kenya Airways).

Pour le seul mois d’août, l’activité fret diminue de 14% en tonnage, par rapport à 2019".
 

 

   

1 Commentaire(s)

Ti Kréol, Posté
une bonne nouvelle pour notre planète et nos enfants. Il faut continuer dans cette lancée.