Et non pas 72 heures :

Tests PCR trois jours avant le vol : French Bee se réveille après un appel d'Imaz Press


Publié / Actualisé
Nous vous l'annoncions ce mardi : finalement le test Covid RT-PCR obligatoire pour les passagers venant à La Réunion peut se faire au-delà des 72 heures du moment qu'il respecte les trois jours avant le vol. C'est donc bien "trois jours" qu'il faut retenir et l'heure importe peu. Mais jusqu'ici tout le monde n'était pas à jour sur le sujet, c'est le cas de French Bee qui n'était d'ailleurs pas au courant du changement. Jusqu'à ce que nous leur passions un coup de téléphone. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Nous vous l'annoncions ce mardi : finalement le test Covid RT-PCR obligatoire pour les passagers venant à La Réunion peut se faire au-delà des 72 heures du moment qu'il respecte les trois jours avant le vol. C'est donc bien "trois jours" qu'il faut retenir et l'heure importe peu. Mais jusqu'ici tout le monde n'était pas à jour sur le sujet, c'est le cas de French Bee qui n'était d'ailleurs pas au courant du changement. Jusqu'à ce que nous leur passions un coup de téléphone. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Notre article sorti ce mardi 15 septembre sur les délais mis à jour pour les tests PCR des voyageurs a fait parler de lui. Nous y expliquions, après confirmation auprès de l'ARS, que le délai n'était pas de 72 heures mais de trois jours. Ce qui change tout quand on a rendez-vous un lundi matin pour un vol jeudi soir par exemple…

Dans la journée, de nombreux (futurs) passagers nous ont écrit, pas tout à fait rassurés. Car si Air Austral, Corsair et Air France nous ont assuré à tour de rôle appliquer cette nouvelle règle de l'ARS, restait une compagnie qui n'avait pas vraiment mis à jour son site internet…

Cette compagnie, c'est French Bee. Grâce à un internaute très alerte sur la question, nous avons pu constater qu'en effet le site est resté bloqué sur les 72 heures strictes, et pas une heure de plus. "Exemple : Je voyage sur le vol BF702 du samedi 20 juin départ 16h30 à destination de La Réunion. Je peux faire mon test au plus tôt le mercredi 17 juin à 16h30" peut-on lire sur French Bee.

La compagnie va même jusqu'à faire un parallèle avec la Polynésie française, destination pour laquelle le test est à réaliser "trois jours avant le vol" tandis que pour La Réunion, c'est "72 heures".

- Quand Imaz Press bosse pour French Bee… -

Dans une circulaire que nous nous sommes procurée et qui date du 19 août, on apprend cependant que l'ARS a clairement expliqué sa nouvelle stratégie aux compagnies aériennes.

Certes ce changement reste un rétropédalage de première, qui aurait dû être communiqué avant tout aux voyageurs, certes la mention "le test peut être réalisé à toute heure de la journée" est écrit en petit, un peu trop discret dans la circulaire en question. Car trois jours et 72 heures ce n'est quand même pas la même chose. (Précisons d'ailleurs qu'une dérogation permet de passer à 4 jours pour les vols du mardi.)

Il en reste que les compagnies ont été informées et elles nous le confirment.

Sauf French Bee. Contactée dans son bureau de Paris – car il n'existe pas de lien direct à La Réunion – la compagnie low cost indique ne pas avoir eu vent de la circulaire en question et se montre très étonnée quand nous expliquons, nous journalistes, que le test est désormais obligatoire à trois jours et qu'il peut aller au-delà des 72 heures dans cette limite.

A nous donc, journalistes, de les informer de la circulaire en question. A nous de répondre en attendant aux voyageurs qui nous disent clairement que French Bee ne les laissera pas passer à l'embarquement en état.

"Je viens d'avoir French Bee au téléphone et effectivement pour eux, le test doit être fait dans les 72h avant... Je vais devoir le repasser alors que je l'ai bien passé 3 jours avant... Génial" nous écrit à 15h ce mardi une voyageuse franchement déprimée.

A nous de rappeler la compagnie. Pas de chance, à 14h heure de La Réunion, il est 12h en Métropole et nous repartons bredouille au bout d'une sonnerie seulement, puisque tout le monde est parti déjeuner…

Nous avons finalement le droit à un retour dans l'après-midi. On nous confirme donc : que la circulaire avait bien été reçue par la compagnie (mais manifestement lue un peu trop en diagonale), que la recommandation des trois jours a été prise en compte, et que le site va être mis à jour, sans dire quand pour autant.

Que les passagers se rassurent : French Bee est enfin au courant (hourra) que les tests peuvent dépasser les 72 heures du moment qu'ils sont faits trois jours avant le vol. Ce qui ouvre d'ailleurs la porte à tous les recours possibles pour les personnes qui se seraient vues refuser l'embarquement alors que leur test était valable...

Il n'y a plus qu'à attendre que l'information soit écrite clairement sur leur site, peut-être l'ARS et les autres compagnies pourraient d'ailleurs en prendre de la graine histoire de rendre l'information un peu plus visible.

Car faire son test à 8h ou 20h change beaucoup de choses, ne serait-ce que le temps de recevoir les résultats, alors que les délais sont de plus en plus longs. Des centaines de voyageurs ont d'ailleurs raté leur vol de cette manière, faute de résultat arrivé dans les temps.

Nous de notre côté, nous allons postuler à French Bee. Quitte à gérer leurs échanges avec l'ARS et leur communication auprès des passagers, autant en tirer profit, non ?

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Pomme, Posté
Bonjour. Est-ce possible d'avoir une copie de la circulaire de l'ARS et de l'imprimer afin de la montrer à FrenchBee ? Est-elle disponible quelque part sur internet ? Je rentre à la réunion dimanche, vol à 20h et je n'ai pu avoir un rendezvous pour le test aujourd"hui jeudi à 9h. Cela fait 3 jours mais plus de 72h00min00s. Je trouve la situation stressante.
Keirt, Posté
Les tests à 3 jours avant le vol ont le mérite d'être plus clair que 72 heures ce qui obligeait à faire des calculs ,donc source d'erreur ,eh oui tout le monde n'est pas bon en calcul...Nous sommes bien tous d'accord que ces tests sont nécessaire pour rassurer, pour donner une indication à l'instant T où il est fait.Vous arrivez à la Réunion et si vous êtes une personne responsable et protéger les autres et votre entourage vous devez 7 jours après votre arrivée en faire un autre ,pour être encore plus rassuré et être certain que nous n'êtes pas un porteur du virus asymptomatique et donc de risquer d'infecter votre entourage le plus proche c'est à dire la famille qui a eu plaisir de vous retrouver durant votre séjour, puisque habituellement vous habitez en métropole pour finir vos études.Le seul problème c'est qu'après avoir attendu les 7 jours préconisés, qu'après avoir de nouveau repasser le test et donc pouvoir être considéré comme une personne responsable,7 jours après vous n'avez toujours pas reçu le résultat de votre test.Ceci a pour conséquence directe que même si vous avez respecté les règles de masque, distanciation à l'extérieur ,lavage de mains...ce que vous ne faites pas auprès de vos proches.vous les aurez peut être mis en place involontairement une chaîne de contamination et donc la propagation du virus ce que tout le monde devrait chercher à éviter.Conclusion de l'expérience vécue 7 jours après je n'ai toujours pas le résultat des tests.Cela pour ma part me pose sérieusement question et quand on parle de responsabilité et qu'on incite à la responsabilité de chacun ,l'institution qui a codifié ce processus devient complètement irresponsable en étant pas capable de donner le résultat de ce test sous 3 jours comme cela nous a été demandé avant de poser le pied sur l'île.Conclusion de tout cela ,bien que notre entourage proche n'a développé aucun symptÃ'me du COVID 19 ce qui est un bon signe ,l'institution qui a préconisé le test à 7 jours nous a fait joué à la roulette russe et aura peut être été vecteur de propagation du virus sur l'île, ce qui n'est pas acceptable à mon sens .
Patqcca, Posté
c'est pas sur qu'il se soit réveillé puisque le service client vient de m'indiquer que c'était toujours 72 heures et non trois jours
French bee voleur, Posté
depuis le mois de mars. 164 euros de téléphone, 7 allés retours à l'agence de l'aéroport de Roland Garros pour un remboursement de 1600 euros. A chaque fois à l'agence, la responsable me dit dans 7 jours LE REMBOURSEMENT sera fait, ET RIEN. BANDE DE VOLEUR
Yann, Posté
Sur le site de corsair, il n'y a pas de changement.72 heures maxi.
Papang, Posté
Attention, la dérogation à 4j/96h pour les voyageurs du mardi a été supprimée! (Info ARS/Préfecture). Merci de rectifier pour éviter une (énième) confusion chez les futurs passagers ;)