Les militants réclament une politique sur la pratique du vélo :

Extinction Rebellion : de nouvelles pistes cyclables tracées à Saint-Pierre et au Tampon


Publié / Actualisé
Les militants de l'association écologiste Extinction Rebellion Réunion ont à nouveau frappé. Comme ils l'avaient fait à Saint-Leu et l'Etang-Salé, ils ont tracé à même la chaussée des pistes cyclables pour appeler à une politique forte de la part des collectivités sur la pratique du vélo à La Réunion. Nous publions ci-dessous leur communiqué. (Photos : XR 974)
Les militants de l'association écologiste Extinction Rebellion Réunion ont à nouveau frappé. Comme ils l'avaient fait à Saint-Leu et l'Etang-Salé, ils ont tracé à même la chaussée des pistes cyclables pour appeler à une politique forte de la part des collectivités sur la pratique du vélo à La Réunion. Nous publions ci-dessous leur communiqué. (Photos : XR 974)

"Depuis plusieurs semaines, nous n'avons eu de cesse de mener des actions afin d'interpeller nos politiques et concitoyen.ne.s sur l'absence d'une politique ambitieuse de transport, alternative au tout automobile sur l'île.

    Nous avons écrits à la Région et à la Préfecture,
    Nous avons fait des campagnes d'affichage dans plusieurs communes,
    Nous avons marqué symboliquement au sol des pistes cyclables nécéssaires dans les communes de St Denis, St Paul, Cap Lahoussaye, St Leu, Les Avirons, Le Tampon, l'Etang Salé, St Pierre...,
    Nous sommes montés sur la NRL à vélo pour interpeller nos élu.e.s sur la différence de traitement entre le tout-auto et les transports doux,
    Nous avons retracé un passage piéton au Tampon, qui existait mais avait été effacé à plusieurs reprises par la commune, mettant en danger les usagers de cette zone urbaine.

Et alors que plus de 200 personnes se sont réunies à St Denis le samedi 12 septembre dans le cadre de la VELORUTION, afin de réclamer une politique de transports respectueuse de leur santé et de leur environnement, nous attendons toujours une réponse des élu.e.s à notre lettre du 4 septembre ! Mise à part la demande de discussion de la Mairie de St Denis, et un contact avec la Mairie de St Paul, la Région et la Préfecture restent muettes...

Tout n'est qu'une question de volonté politique ! Certaines métropoles dans le monde nous donnent l'exemple : dès lors que les villes sont aménagées pour le vélo, pas moins de 30% des déplacements quotidiens sont effectués à vélo, et la proportion atteind même 55% dans certains centre-villes. Il en est de même pour l'amélioration du réseau de transport collectif, et de la sécurisation des piétons !

Tant que nos élu.e.s ne prendront pas conscience des enjeux, nous continuierons à agir par nous même, pour nous même ! Dans ce sens, hier ont eu lieu deux actions conjointes :

- A St Pierre, sur la rue Marius et Ary Leblond qui présente 2 voies à sens unique, une nouvelle piste a été tracée au blanc de medon afin de ne pas dégrader la voie publique. Cette voie serait plus que nécéssaire pour décongestionner le centre-ville, mais malgré celà, la mairie s'est empressée de la recouvrir dans la nuit... à la peinture noire, dégradant par la même ocassion l'aspect de la route ! De quoi ont-ils peur !?

- Au Tampon, QG zazalé la rofé pasaz piéton

1. Pasaz piéton-la, zot la éfasé èk travo kan nou té fine lans Zazalé

2. Nou la rofé nout lien èk déor par nou mm

3. Ankor in kou, zot la éfas le pasaz

4. Nou la anvoy lèt la méri la région po koz dan zot mod

5. La réponn anou "nous ne pouvons donner suite"...

6. Si zot giny pa, nou fé par nou mm ofinal

Nous invitons tou.te.s nos concitoyen.ne.s à interpeller nos élu.e.s, à marquer nous même nos pistes, à agir enfin en faveur d'une politique de transport dont nous avons urgemment besoin !
Nous annoncons également que la prochaine VELORUTION aura lieu sur Saint Pierre afin de montrer aux élus qu'il va désormais falloir compter sur les usagers des 2 roues sur cette commune !"

Extinction Rebellion

   

2 Commentaire(s)

RIPOSTE974, Posté
Les Verts se moquent complètement de la France. Ce sont des vrais internationalistes, des vrais mondialistes .Eux qui préfèreraient le modèle Amish et le retour à la lampe à huile? Circulez De Gaulle , lui , il voulait s'occuper de la France , c'est humble !
Yoag, Posté
Et oui, le temps est venu de faire par nous même ce que nos élus devraient faire pour servir le peuple. (Définition d'un élu normalement).Ils ne s'en rendent pas compte mais nous leurs rendons service car l'avenir ne pourra se contenter d'une marche forcée vers le mur des énergies fossiles.