La Région lancera prochainement les appels d'offres :

Run Rail : comme un air (déjà vu) de campagne électorale


Publié / Actualisé
Le Run Rail c'est pour demain ! Enfin... pas tout à fait... C'est pourtant ce qu'a semblé vouloir faire croire la Région au cours d'une conférence de presse tenue ce lundi 14 septembre 2020 (comme souvent, Imaz Press Réunion n'était pas invitée). A cette occasion, Fabienne Couapel-Sauret, l'élue en charge du dossier, annonçait le lancement imminent des appels d'offres pour le projet Run Rail. Un lancement sans aucune concertation avec la Cinor qui porte elle aussi son projet de tram, à quelques mois des régionales et avec des objectifs de livraison hyper ambitieux (2025, selon la collectivité régionale). Ça sent la campagne électorale et le déjà vu... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le Run Rail c'est pour demain ! Enfin... pas tout à fait... C'est pourtant ce qu'a semblé vouloir faire croire la Région au cours d'une conférence de presse tenue ce lundi 14 septembre 2020 (comme souvent, Imaz Press Réunion n'était pas invitée). A cette occasion, Fabienne Couapel-Sauret, l'élue en charge du dossier, annonçait le lancement imminent des appels d'offres pour le projet Run Rail. Un lancement sans aucune concertation avec la Cinor qui porte elle aussi son projet de tram, à quelques mois des régionales et avec des objectifs de livraison hyper ambitieux (2025, selon la collectivité régionale). Ça sent la campagne électorale et le déjà vu... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Il ne voulait pas du tram-train porté par Paul Vergès, préférant à la place promettre 2.000 bus dans le cadre du Trans Eco Express. Finalement, les Réunionnais doivent se contenter de quelques centaines de bus complémentaires, tout au plus, sur les routes réunionnaises. Quant au tram-train, il a été purement et simplement enterré le 31 mai 2010, comme toutes les études faites et payées par la Région à l’époque.

Lire aussi - Fin du projet tram-train : Didier Robert cherche les responsables d'un "échec sans précédent"

Malgré les nouveaux bus, force est de constater que la décongestion, ce n’est toujours pas pour maintenant. La faute à un réseau routier qui n’est plus adapté à un territoire qui compte près de 400.000 véhicules pour 860.000 habitants. Un territoire dont la population a encore du mal à se tourner vers les transports en commun malgré les bus supplémentaires. Un territoire où on préfère casser les anciens projets pluôt que de les poursuivre, pour finalement les ressortir des cartons, les rebaptiser, et les présenter comme un projet neuf.

- 10 ans après, on prend le même et on recommence -

C’est le cas du Run Rail, qu’on pourrait aussi appeler "Tram Train bis", quitte à émouvoir Fabienne Couapel-Sauret qui se défend d’un quelconque copié-collé. Quoi qu’elle en dise, Paul Vergès, bien avant Didier Robert, avait déjà prévu un réseau de transport ferré dont le premier tronçon devait relier Saint-Denis à La Possession, avant de s’étendre sur les autres secteurs de l’île.

Lire aussi : Run rail : Paul Vergès avait monté le projet, Didier Robert n'en voulait pas

10 ans après, on prend le même et on recommence. On annonce donc en grande pompe le lancement imminent des appels d’offres pour ce projet, dont le premier tronçon reliera l’entrée Est de Saint-Denis à Bellepierre en passant par le Boulevard Sud. Coût estimé du projet : 270 millions d’euros. Calendrier prévisionnel : attribution du marché fin 2021, démarrage en 2023 et mise en service en 2025.

Bien évidemment, tout cela, c’est dans le meilleur des mondes. Ne disait-on pas que la Nouvelle Route du Littoral devait être livrée en 2020 pour un montant n’excédant pas 1,5 milliard d’euros ? La suite, chaque Réunionnais la connaît.

Outre cette tentative de communication hasardeuse sur les montants et les calendriers, la Région décide de la jouer solo, lançant son projet sans concertation aucune avec la Cinor, l'intercommunalité du nord qui porte elle aussi son tramway, le TAO (Tram aéroport entrée Ouest).

Lire aussi -  La Région et la Cinor ont chacune leur tram - Un tramway peut en cacher un autre...

Sur le papier, si les deux projets ne sont pas tout à fait similaires, une concertation serait logiquement indispensable afin que l’interopérabilité (un mot cher à Didier Robert et à Fabienne Couapel-Sauret) se fasse au mieux. C’est juste du bon sens.

Pas pour la Région vraisemblablement qui décide d’avancer seule car il ne faut plus "attendre", selon l’élue en charge du dossier.

- Vaine promesse -

Pourquoi cette crise de conscience aussi subite qu'aigüe ? Evidemment seuls les esprits chagrins pourraient penser qu'il s'agit d'une tentative de déstabiliser le projet de la Cinor...

Cette précipitation à lancer l’appel d’offres à quelques mois des régionales donne surtout l’impression d’une volonté de faire un coup de com’ afin de convaincre la population que le projet est bel et bien... sur les rails.

Le subterfuge avait déjà été utilisé en 2015, la Région annonçait alors en grande pompe le lancement des travaux pour la NRL. On connaît la suite de cette calamiteuse opération de communication... la NRL n'est toujours pas finie et la reprise du chantier - à l'arrêt depuis plusieurs mois -, annoncée pour ce 15 septembre reste pour le moment une vaine promesse...

Lire ausi : NRL : nous sommes le 15 septembre et c'est encore raté pour la reprise du chantier

Qu'importe ce que semble penser Didier Robert. Se jugeant peut-être mal assis sur son fauteuil et mal parti pour le conserver, il se lance dans une réédition de la même (contre) performance désastreuse pour les finances publiques.

Pathétique dites-vous ? Vous êtes sans doute un esprit chagrin...

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

15 Commentaire(s)

Laurence, Posté
Oh non ça ne fait plus jouir ce rail ......
Karo, Posté
Je pense que le didier robert est un opportuniste sans vergogne, qui n a jamais voulu le tram train, a l epoque où cela aurait couté nettement moins cher que sa putain de NRLCe mec est a vomir
Lou_gabrielle, Posté
On ne s'ennuie pas avec ces marmailles incompétents. Il faudrait que didier Robert aille demander la permission à Sarkozy puisque c'est lui qui lui a dit ok pour stopper le tram train. Qu'ils soient en plein délire comme ça c'est pas grave, le plus grave serait que des gens votents pour leur projet alors que le chantier de la NRL est en panne. Laissons faire la CINOR.
Saint pierroise, Posté
Allez voir sur son CV s'il n'était pas commercial avant d'être là où il est !!!!! Pffffffff
Sociale, Posté
Monsieur ROBERT, Vous auriez demandé à la population si des cars arrangeraient la circulation, vous auriez évité des dépenses colossales. Et maintenant vous voulez instaurer un tram. Ca suffit.
John, Posté
Vous avez le chic de trouver des infos sur ce monsieur
Joseph, Posté
Jusqu'à quand vont-ils bétonner? 860.000 Habitants, alors qu'il n'est possible que de circuler en périphérie de cette Île volcanique.Les urgences :Un planning familial pour commencer, Mettre au boulot la jeunesse, Éradiquer la délinquance, y compris tous les élus.
Caillou, Posté
Et vous dites un vous n'êtes pas invités aux conférences de presse de la Région . Pourquoi faire puisque votre copié collé rancunier est toujours prêt pour un article partisan anti Didier Robert.
Missouk, Posté
Comme il faut bien qu'il redore son blason singulièrement terni par la NRL et ses démêlés judiciaires, il brasse de l'air comme il sait si bien le faire. Paul VERGES avait ses travers, mais personne aujourd'hui ne remet en cause la route des tamarins, le contournement de Grand Bois, ... Le tram-train était peut-être un projet coÃ"teux, mais que dire des milliards engloutis dans une NRL qui aujourd'hui ne se termine nulle part et ne résoudra rien tant que l'entrée de St DENIS ne sera pas adaptée. Il y aurait eu de la place pour faire des voies dédiées aux fameux bus promis, encore eÃ"t-il fallu qu'il y ait une volonté politique... Mais à part faire de l'électoralisme, notre président de Région ne sait guère faire autre chose!
Centre d'affaire, Posté
Lancer l'appel d'offres précipitamment ça veut tout dire????? Nou veille à où
Marc974, Posté
C'est pas très honnête l'article car la cinor a lancé son projet bien après
La vérité si je mens !, Posté
L'auteur de cet article se fait plaisir !Contre le système politique de Didier ROBERT Pour rester dans un commentaire impartial où le courrier du lecteur est sélectionné sur ce site !!!
Vilain néna couillon na pi, Posté
Son élue en force des transports le ressemblent comme 2 gouttes d'eau : sa piste cyclable, son 2000 bus, sa demie route, et la le demi RAIL: mensonge, démagogie, et dépenses à outrance : ça Meme même son l'équipe! Et cette dame se croit ...... grande.... en tant qu'élue alors que même pour les élections municipales , aucun élu de saint Paul n'a pas voulu d'elle sur leur liste: why????????? Qui se ressemble s'assemble dit on?????? N'est ce pas Imazpress. Laisse la cinor travailler correctement bande d'incompétent
CHABAN, Posté
Prions pour que Didier Robert prévoit les rails à l'instar des roches.Je ne sais pas à quelle énergie fonctionnera ce machin, si un jour il fonctionne, mais je propose comme source d'énergie L'éolien avec comme brasseurs d'air le couple Couapel robert. A votre bon coeur !
Élue imbue d'elle meme, Posté
L'échéance arrive à grand pas . Il faut communiquer . L'élue imbue d'elle même , pdg spl maraina, smtr, agorah a t elle peur ? Ou est la transparence maintenant ? La maraina coule apparemment et le président ne vient pas à la rescousse ... les cadres ont quitté le navire . Et on voit le résultat !!! Madame sait tout faire !!!