Du 18 septembre au 8 octobree :

La Semaine européenne du développement durable rallongée de deux semaines


Publié / Actualisé
Chaque année le ministère en charge de l'Écologie met en avant le développement durable lors d'une semaine qui lui est consacrée à travers toute la France. Traditionnellement, cette semaine a lieu au mois de mai. La situation sanitaire n'ayant pas permis de réaliser cet événement à la date habituelle, la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) se tient cette année au mois de septembre et a été rallongée de deux semaines. Elle se déroulera du 18 septembre au 8 octobre 2020 avec un temps fort du 20 au 26 septembre. Nous publions ici le communiqué de la préfecture. (Photos Run concept)
Chaque année le ministère en charge de l'Écologie met en avant le développement durable lors d'une semaine qui lui est consacrée à travers toute la France. Traditionnellement, cette semaine a lieu au mois de mai. La situation sanitaire n'ayant pas permis de réaliser cet événement à la date habituelle, la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) se tient cette année au mois de septembre et a été rallongée de deux semaines. Elle se déroulera du 18 septembre au 8 octobre 2020 avec un temps fort du 20 au 26 septembre. Nous publions ici le communiqué de la préfecture. (Photos Run concept)

Pour lancer cette semaine, une conférence de presse a été organisée ce mercredi conjointement par l'État, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), le Conseil Régional, le Conseil Départemental, le Rectorat, le Parc National de La Réunion, le Groupement Régional des Acteurs de l'éducation à l'environnement pour un Développement Durable de l'Île de La Réunion (GRANDDIR), l’ONF et la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS). L’Office Français de la Biodiversité (OFB) est également invité sur la thématique " Biodiversité ".

- Une édition placée sous le signe de la Biodiversité -

La Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) 2020 est placée sous le signe de la préservation de la biodiversité et de la lutte contre le changement climatique. La Réunion est riche d'un patrimoine naturel, culturel, historique et humain qui lui permettent de s’inscrire dans un développement économique compatible avec les 17 objectifs du développement durable (ODD) permettant par ailleurs la création de valeurs et d'emplois sur notre territoire.

- L’anniversaire des objectifs du développement durable -

Le point d’orgue de cette édition aura lieu le 25 septembre, date des cinq ans de l’adoption des 17 ODD dans le cadre de l’agenda 2030.

L’agenda 2030 est un programme universel pour le développement durable. Il porte l’ambition de lutter contre la pauvreté et les inégalités tout en assurant sa transition écologique et solidaire à l’horizon 2030.

Les 17 ODD et leurs 169 cibles forment le cœur de l’agenda 2030. Ils couvrent l’intégralité des enjeux du développement durable tels que le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique, la paix, l’agriculture, l’éducation...

Les porteurs de projets qui le souhaitent peuvent réaliser une action mettant en avant l’un de ces objectifs.

- La participation des établissements scolaires -

Chaque année, la SEDD met en avant les élèves des différents établissements scolaires de France. Cette année encore, les écoles, collèges et lycées de l’île, ont participé au concours d’affiches qui illustreront la SEDD dans notre département. L’école Stella Matutina, le collège Adrien Cadet et le lycée de Bellepierre ont chacun remporté le prix dans leur catégorie.

Chaque collège et lycée dispose par ailleurs d’un éco-délégué qui joue un rôle essentiel de sensibilisation et de mobilisation pour faire des établissements scolaires des espaces de biodiversité, à la pointe de la lutte contre le réchauffement climatique. Les éco-délégués du lycée Bois-Joli Potier ont ainsi participé à la conférence de presse de lancement afin de témoigner de leurs missions.

- Des porteurs de projets qui jouent un rôle essentiel -

Comme chaque année lors de la conférence de presse de lancement de la SEDD, certains porteurs de projets ont pu présenter les actions qui auront lieu durant cette semaine. Parmi les projets de cette année, on peut noter :

- L’association R2S qui propose un projet d’unité de valorisation de chauffe-eau solaire en fin de vie .

- L’association SEOR qui présente un projet de sensibilisation pour la préservation du Papangue et du Tuit-Tuit. La SEOR effectue depuis plusieurs années un travail dans la lutte contre la pollution lumineuse. Jacques Billant, préfet de La Réunion visitera la SEOR le 29 septembre.

- Le projet de livre des établissements FORMATERRA,  " Jardiner avec la nature à La Réunion " qui valorise l’agriculture durable.

- L’association REUTILIZ qui présente un projet de consigne de contenants en verre, dans le cadre du volet Économie Circulaire.

- Le réseau des associations d’éducation au développement durable GRANDDIR qui réalise une projection sur écran d’un film court de 1min30 présentant l’opération KOLPORTAJ.

Durant la SEDD, la presse est invitée à découvrir les différentes actions des porteurs de projets à travers toute l’île.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Gabouillat, Posté
Vous êtes le monde du développement durable ,une belle bande d'hypocrite, de faiseurs de rêves , Mon enfant sortit major bts avec une des meilleures note national (académie de Lyon) une licence pro avec un 15 note technique et 14 a l'orale dans le domaine du développement durable traitement des déchets agronomie en milieu tropicalisé se retrouve sur le carreau sans emploi depuis 4 ans maintenant.oui je parle d'un jeune réunionnais né à saint denis en 1993. Ce secteur énorme porteur d'emploi du futur, nous disait on ....tu parles.....oui des emplois.... pistonné pour les fils et fille de ......mon ami.....bande d'hypocrite vous disais je