Législative partielle :

2ème circonscription : dernier jour de campagne pour les 14 candidat(e)s


Publié / Actualisé
C'est ce dimanche 20 septembre 2020 que ce tiendra le 1er tour de l'élection législative partielle dans la 2ème circonscription de La Réunion (Le Port, la Possession et une partie de Saint-Paul). 14 candidat(e)s sont sur la ligne de départ avec l'objectif de succéder à Huguette Bello. Un scrutin qui se déroulera en pleine crise sanitaire, laissant craindre une forte abstention. Les résultats seront malgré tout scrutés par les différentes équipes qui tâcheront ensuite de se projet sur les régionales et départementales de 2021 (Photo rb/www.ipreunion.com)
C'est ce dimanche 20 septembre 2020 que ce tiendra le 1er tour de l'élection législative partielle dans la 2ème circonscription de La Réunion (Le Port, la Possession et une partie de Saint-Paul). 14 candidat(e)s sont sur la ligne de départ avec l'objectif de succéder à Huguette Bello. Un scrutin qui se déroulera en pleine crise sanitaire, laissant craindre une forte abstention. Les résultats seront malgré tout scrutés par les différentes équipes qui tâcheront ensuite de se projet sur les régionales et départementales de 2021 (Photo rb/www.ipreunion.com)

Ils sont donc 14 candidat(e)s sur la ligne de départ à ambitionner de siéger au Palais Bourbon suite à la démission d’Huguette Bello, qui a remporté la mairie de Saint-Paul le 28 juin dernier.

Pour la députée sortante, le choix est fait, il s’agit de Karine Lebon, enseignante de profession, militante active au sein de l’UFR (Union des Femmes Réunionnaises). Cette dernière porte le drapeau du PLR (Pour La Réunion), le parti dirigé par Huguette Bello. Elle bénéficie également du soutien de la fédération socialiste et d’Olivier Hoarau, maire du Port.

Les écologistes qui avaient fait équipe avec Huguette Bello pour les municipales ont quant à deux décidé de faire cavalier seul pour ce scrutin. Charles Moyac représentera les verts dans cette circonscription.

La droite quant à elle est plus que jamais morcelée avec pas moins de 3 candidats majeurs en lice. D’une part, Alain Bénard, l’ancien maire de Saint-Paul, qui a été sèchement battu au second tour des municipales par Huguette Bello, malgré le soutien de Joseph Sinimalé.

La menace de l’abstention

On compte aussi Jean-François Nativel qui avait rejoint la lise d’Alain Bénard et du maire sortant entre les deux tours, dans une alliance quelque peu contre nature. Enfin, Audrey Fontaine, ancienne adjointe au maire de Saint-Paul, a elle aussi décidé de se lancer.

Cette division a crée des remous à droite à commencer par la démission de toutes ses fonctions de Joseph Sinimalé, lassé par cette situation. Ce qui a eu pour conséquence de souder les ténors de la droite (Didier Robert, Michel Fontaine  et Cyrille Melchior) qui ont apporté leur soutien à Audrey Fontaine.

Reste à voir si la droite arrivera à enrayer la dynamique de la maire de Saint-Paul.

Les autres candidats sont Rémy Massain, Philippe Robert, Michelle Lartin-Graja, Jean-Philippe Desby, Davilla Verdun, Laurence Lougnon, Hary Grondin, Jacques Dijoux et Patrick Serveaux.

Crise sanitaire oblige, les électeurs risquent d’être peu nombreux à se déplacer aux urnes. En effet, la crainte du virus combiné au contexte anxiogène ne devrait pas inciter les foules. Fabrice Marouvin a d’ailleurs récemment saisi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin afin de demander le report de l’élection compte tenu de cette situation, arguant que les conditions de sécurité n’étaient pas réunies.

A noter enfin que les résultats de cette législative partielle donneront très certainement des éléments d’analyse en vue des scrutins à venir.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jean Philippe Desby (NSR), Posté
Le Parlement français est composé de 2 chambres (bicaméral !): - l'Assemblée nationale (577 postes de députés : plus de 144 000 euro par année d'exercice...);- le Sénat (348 sénateurs de La RF! dont un qui ne veut pas démissionner comme convenu depuis septembre 2017, à mi-mandat : c'est-à-dire dire le 1er octobre prochain : 212 suffrages obtenus grâce à l'appui d'une partie des socialistes...Monsieur Dennemont, longtemps le suppléant de Monsieur le député Baptiste du Tampon, siège dans le groupe de LREM depuis son entrée au Palais du Luxembourg).À titre de comparaison, les États-unis d'Amérique disposent de 437 députés à la Chambre des représentants et seulement 2 sénateurs par États, y compris la Californie ou bien le Texas, soit au total 100, pour le pays (État fédéral...comme la Suisse, le Brésil, l'Inde, l'Allemagne réunifiée !, l'ex-Yougouslavie (de Tito), L'URSS de Gorbatchev...), soit plus de 334 millions d'habitants ! Nous, nous ne sommes qu'à environ 66 millions de personnes de nationalité française. Le Sénat français coÃ"te au contribuable en budget de fonctionnement plus de 342 millions d'euros et les députés français coÃ"tent à la nation plus de 542 millions d'euros. Pour un département comme La Réunion, qui n'a pas la taille de la Nouvelle Aquitaine (car nous sommes aussi région, même RUP depuis 1992!), comprend 11 parlementaires, je vous laisse faire le calcul de base, sans tenir compte du bilan carbone engendré par les montées et descentes dans les aéronefs civil en fitst class...Le candidat EM nous avait fait une promesse en début de campagne et ensuite écrite dans sa profession de foi : suppression d'un tiers du nombre de députés ! Nous sommes : à la veille de la fin de sans doute son seul et unique quinquennat (cheval un tour, comme l'ont été NS & FH??).Un député est censé avoir un pouvoir législatif, mais on le sait parfaitement, depuis la rédaction de la Vème république, octobre 58 (Debré et de Gaulle), les députés ont vu leur rÃ'le amoindri, on va le dire franchement : La France est dirigée par un seul homme (55 Faubourg St-Honoré !). Nous ne sommes plus depuis très longtemps dans une démocratie où l'exécutif est séparé du législatif => c'est seulement le gouvernement qui introduit les projets de loi au Parlement (navette...).Je suis élu à l'Assemblée nationale dimanche prochain voire au 2nd tour : je solliciterais tous les députés pour redresser cette déformation du principe de base de notre démocratie et république.Par ailleurs, il me semble important de rétablir la proportionnelle intégrale (comme éprouvée en juin 1986, de mémoire). Le découpage en circonscriptions ne donne jamais une fidèle image de l'opinion du peuple français : la nation française dans sa globalité! L'État français doit puiser sa source dans la nation et cela ne peut pas être les personnes occupant passagèrement la charge publique qui nous dicte le chemin à suivre : c'est exactement ce qui se passe depuis les années 60... Ceci est un déni de démocratie !De plus, il appartient au chef de l'État de choisir un Pm du moment en fonction du résultat des élections législatives et non au lendemain du résultat de la présidentielle, comme cela a encore été le cas en mai 2017!!! "Personne" ne connaissait Édouard Philippe (à part les Havrais).Sinon, La France va continuer à s'enfoncer durablement dans une crise politique, économique, sociale, culturelle, gravissime.Dimanche, les électeurs de cette circonscription auront une lourde responsabilité, l'échelle de la nation tout entière. Jean Philippe et Anthony