Levée de l'état d'urgence sanitaire (actualisé) :

Mayotte : fin de l'obligation de test anti Covid pour les voyageurs à destination de La Réunion


Publié / Actualisé
Les voyageurs au départ de Mayotte à destination de La Réunion et des autres territoires ultramarins n'ont plus à présenter un test PCR négatif à la Covid-19 pour pouvoir embarquer dans un avion. Annoncée ce samedi 19 septembre 2020 par le ministère des outre-mer cette suppression vient après la publication du décret mettant fin à l'état d'urgence sanitaire dans l'île aux Parfums
Les voyageurs au départ de Mayotte à destination de La Réunion et des autres territoires ultramarins n'ont plus à présenter un test PCR négatif à la Covid-19 pour pouvoir embarquer dans un avion. Annoncée ce samedi 19 septembre 2020 par le ministère des outre-mer cette suppression vient après la publication du décret mettant fin à l'état d'urgence sanitaire dans l'île aux Parfums

Le ministère des outre-mer a posté la fin des tests obligatoires sur ses réseaux sociaux

 

Pour rappel, la fin de l'état d'urgence sanitaire à Mayotte et en Guyane a été actée en Conseil des ministres, ce mercredi 16 septembre. “L'évolution sanitaire dans ces territoires permet de mettre fin dès aujourd'hui à l'état d'urgence, et à Mayotte et la Guyane de rentrer dans le régime transitoire, c'est-à-dire le même régime que le reste du pays”, avait souligné ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

Lire aussi : Covid-19 : fin de l'état d'urgence sanitaire à Mayotte et en Guyane

Selon l'ARS, 3.301 cas de virus ont été confirmés depuis le début de l'épidémie à Mayotte, et 40 décès recensés. Seulement quatre personnes sont actuellement hospitalisées. La Guyane comptabilise de son côté 9578 cas positifs, 64 décès, et 22 patients hospitalisés, selon les derniers chiffres de l'ARS mardi.

L’état d’urgence sanitaire avait été instauré sur l’ensemble du territoire national le 24 mars dernier, et levé le 10 juillet pour toute la France, à l’exception de Mayotte et de la Guyane où la circulation du virus était particulièrement active.

Le gouvernement avait décidé du prolongement de l’état d’urgence jusqu’au 30 octobre, précisant qu’il pouvait être levé avant, en cas d’amélioration de la situation sanitaire. Ce qui est désormais le cas

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Nathalie, Posté
Ou est la logique ? Tu fais mayonne / réunion sans test pcr mais tu fais métropole /réunion ça reste obligatoire.. Faut qu'on m'explique là !
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Un peu tôt non ?
Kakoo, Posté
Je pense que c'est plutôt la pression locale, les élus et le collectif des citoyens qui ont poussé les autorités à prendre une telle décision. On devait attendre encore un peu, la date du 30 octobre me paraît plutôt raisonnable. On ne doit pas sacrifier la santé des sa population pour permettre à maintenir une économie sainte. On a besoin de cette population pour faire fonctionner l'économie.
Om17, Posté
trésor de la buse: cryptobuse.over-blog.com
Volcan974, Posté
Le monde a l envers obligation venant de métropole et plus d obligation venant de Mayotte