Pour en finir avec les embouteillages interminables :

Semaine de la mobilité : des Réunionnais cherchent des alternatives au tout-voiture


Publié / Actualisé
Alors que la semaine de la mobilité se clôture ce mardi 22 septembre 2020, date qui marque aussi la Journée mondiale sans voiture, des acteurs réunionnais appellent à la fin du tout-voiture à La Réunion. Tandis que le parc automobile représente près de 350.000 véhicules pour environ 860.000 habitants, la question de la voiture se pose régulièrement. Embouteillages sans fin, pollution, les habitudes de transport des Réunionnais posent de nombreux problèmes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors que la semaine de la mobilité se clôture ce mardi 22 septembre 2020, date qui marque aussi la Journée mondiale sans voiture, des acteurs réunionnais appellent à la fin du tout-voiture à La Réunion. Tandis que le parc automobile représente près de 350.000 véhicules pour environ 860.000 habitants, la question de la voiture se pose régulièrement. Embouteillages sans fin, pollution, les habitudes de transport des Réunionnais posent de nombreux problèmes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les actions se sont multipliées ces dernières semaines : dans plusieurs communes de l'île, des pistes cyclables sont apparues dans les rues. Ce n'est pas l'œuvre des élus, mais des militants d'Extinction Rebellion. Saint-Denis, Saint-Leu, Saint-Pierre, Les Avirons…Petites comme grandes villes se sont vues décerner des pistes cyclables éphémères.

Le but de l'opération : interpeller sur le manque d'infrastructures pour accueillir les cyclistes. "Il n'existe quasiment aucune piste cyclable dans l'île, et les rares qui existent sont pour le loisir et non pour les déplacements à proprement parler" explique Extinction Rebellion. Les militants souhaitent donc ouvrir le débat avec les élus pour inciter la population à se mettre au vélo.

"Pour l'instant, la ville de Saint-Denis et quelques communes de l'ouest se sont approchées de nous. A Saint-Pierre, c'est tout le contraire : notre piste cyclable a été effacée le soir-même" regrette le mouvement. "Pourtant, c'est un investissement bien maigre contrairement à la construction de routes" continue-t-il. Une action de "vélorution" (anagramme de révolution ; ndlr) a aussi été organisée à Saint-Denis le 12 septembre dernier pour appeler à une plus grande utilisation du vélo.

Extinction Rebellion souligne par ailleurs que les quelques pistes cyclables existantes sont loin d'être sécurisées. "Il existe pourtant des solutions simples et peu coûteuses pour les sécuriser, et cela inciterait la population, qui est inquiète des risques d'accidents, à se lancer dans le cyclisme" soulignent les militants. A La Réunion, seuls 2% de la population se déplacent à vélo pour aller au travail, selon l'Observatoire des mobilités.

Une autre alternative existe aussi avec le covoiturage, comme le propose l'application Karos. Créée pour proposer des solutions de covoiturage en 2016 à La Réunion, Karos est l'unique entreprise à s'adresser aux particuliers comme aux entreprises et collectivités.

"Nous avons 6.000 utilisateurs grand public, et 4.000 issus d'entreprises" souligne Irshad Akhoune, représentant de Karos Réunion. L'objectif du covoiturage est simple : diminuer le nombre d'"autosolistes", c'est-à-dire de conducteurs se déplaçant seuls dans leur voiture.

- Mettre fin aux embouteillages interminables -

L'application propose à l'utilisateur de renseigner son trajet et ses horaires de travail, afin de trouver un conducteur pouvant partager le trajet avec ce dernier. "Karos fonctionne grâce à la géolocalisation : au fur et à mesure de son utilisation, les propositions de covoiturage s'affinent et s'adaptent aux habitudes de l'utilisateur" explique Irshad Akhoune.

Lire aussi : La société Karos veut renforcer le covoiturage à La Réunion

Les prévisions de Karos ont estimé que si 10% des usagers quotidiens de la route privilégiaient le covoiturage, les embouteillages pourraient fortement diminuer. "On parle beaucoup des nouvelles solutions de transport aujourd'hui, notamment avec les trams et les téléphériques. Mais elles sont coûteuses et surtout pas encore disponibles : pourquoi ne pas mettre en avant aussi les initiatives qui sont disponibles dès maintenant ?" s'interroge Irshad Akhoune. "A ce jour, nous avons évité 2.100 trajets en voiture, qui correspondent à 50.650 km d’autosolisme" précise-t-il par ailleurs.

Une interrogation soulevée à l'occasion de la Semaine européenne du développement durable, également en cours à La Réunion.

"Nous organisations un défi covoiturage au sein de l’IUT, où le service vient d’être mis en place avec le concours financier de Total Réunion. Nous venons aussi de lancer le service au sein de la DEAL" détaille Irshad Akhoune. Une façon d'inciter étudiants comme agents de l'Etat à participer à la baisse du nombre de voitures sur les routes réunionnaises.

L'Etat semble d'ailleurs prêt à encourager la population à se passer de sa voiture. Le 3 septembre dernier, le Premier ministre Jean Castex a annoncé rallonger de 20 millions d'euros l'enveloppe du "Coup de pouce vélo", qui permet de bénéficier de 50 euros pour remettre en état son vélo. 100 millions d'euros seront par ailleurs consacrés aux pistes cyclables. Un signal favorable - on l'espère - au développement des déplacements écologiques.

Lire aussi : Quatre collectivités réunionnaises récompensées pour l'aménagement de pistes cyclables

 as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Julien de Zeewa, Posté
Hello ! Karos c'est top, et il y a aussi plein d'autres initiatives qui proposent le covoiturage à la Réunion, notamment l'application péi Zeewa (sur ios et android) qui permet de proposer facilement ses trajets aux autres utilisateurs... mais elle est encore peu utilisée !L'appli est sans pub et gratuite, n'hésitez pas à aller jeter un oeil sur la page facebook https://facebook.com/zeewaapp
Planmarshallmobilités974, Posté
Pour cette journée mondiale sans voiture, on a été gâté : 20 kms (!!) de bouchons entre l'Est et le Nord et 14 km depuis l'Ouest ! oté stop stop l'immobilisme et l'avancement à pas d'escargot des projets de transports à La Réunion !! Juste pour le Nord : Run Rail, le tram de la Région : uniquement 10 km entre St-Denis et Duparc alors que les bouchons remontent maintenant à St-André ! Messieurs et mesdames les politiques, ROUV ZOT ZIE, nou la besoin d'un PLAN MARSHALL DES MOBILITES 974 !
Sosso, Posté
Whouaaaa ! Cette photo !!!!!!!!
Grand cosèr ti fésèr, Posté
Demande la Â" COUAPPEL Â" sont travaille en tant qu'élue aux transports à la region! 0 pounté et 10 ans après toujours dans la même merde. Fou dehors dans 6 mois lo pé