Serge Hoarau s'est entretenu avec le préfet :

L'association des maires propose un éventuel report des élections départementales et régionales


Publié / Actualisé
Serge Hoarau, président de l'Association des maires de La Réunion (AMDR), a annoncé s'être entretenu avec le préfet concernant la tenue des élections départementales et régionales. Les deux élections sont prévues pour mars 2021, et devraient se tenir le même jour, dans un contexte de crise sanitaire mondiale. Un contexte qui inquiète Serge Hoarau, qui avance l'idée d'éventuellement reporter au moins l'une des deux élections. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Serge Hoarau, président de l'Association des maires de La Réunion (AMDR), a annoncé s'être entretenu avec le préfet concernant la tenue des élections départementales et régionales. Les deux élections sont prévues pour mars 2021, et devraient se tenir le même jour, dans un contexte de crise sanitaire mondiale. Un contexte qui inquiète Serge Hoarau, qui avance l'idée d'éventuellement reporter au moins l'une des deux élections. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Nous allons avoir de grandes difficultés à organiser ces deux élections le même jour si les mesures sanitaires restent inchangées : une double élection, ça signifie le double de bureaux centralisateurs, de présidents de bureaux, d'assesseurs et de secrétaires" détaille Serge Hoarau.

Dans le contexte actuel, les distanciations physiques, le port du masque et la présence de gel hydroalcooliques seront obligatoires pour voter. "Si on observe ce qu'il s'est passé pour les élections legislatives partielles, on peut se douter de comment cela se déroulera en mars si les deux élections se tiennent en même temps" souligne-t-il par ailleurs.

Des inquiétudes dont il a fait par à Jacques Billant, préfet de La Réunion. "Celui-ci aussi s'interroge sur la question, ce qui montre bien qu'il s'agit d'un sujet d'actualité. Nous devrions avoir une réponse sur la question d'ici une dizaine de jour" précise le président de l'AMDR. Ce dernier a avancé deux solutions : décaler l'une des deux élections, ou reporter les deux à une date ultérieure.

Le préfet doit désormais faire remonter les inquiétudes des maires réunionnais auprès du gouvernement.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

Tata, Posté
NON PAS DE REPORT.
Zavoca marron, Posté
Et moi, qu'est-ce que j'en pense de cette idée de Serge du Sud: je croyais que les maires avaient énormément de boulot dans leur commune respectives..., qu'ils n'avaient pas trop de le temps de recevoir entre 4 yeux leurs administrés !
Macatia, Posté
Je ne suis pas d'accord, cette mesure va permettre à ceux qui sont en place de persévérer dans leur oeuvre de dilapidation de fonds publics tout en embauchant leurs amis et percevant des salaires indus.
Social mac(r) onnerie, Posté
Totalement débile..
Babouk loswoir, Posté
Moi, j'ai une autre idée: qu'on fusionne ces deux collectivités qui administrent le même territoire et la même population ! idem pour les 5 interco => une seule entité (style Grand Bordeaux ou Lille Europe Métropole !) au sens de la MAPTAM de janvier 2014..., après tout, La Réunion ressemble de plus en plus à une conurbation de 860 000 habitants, tout doit être optimisé, rationalisé et le plus important : faire des économies sur le nombre d'élus locaux. De même, 3 députés et un sénateur pour nous, c'est largement suffisant...et à l'échelle du pays 100 sénateurs et 150 députés, ce serait une très bonne idée..., n'est-ce pas ?
Volcan974, Posté
Il a peur de la baise et surtout les sportifs reprennent les activités ce qu il a défendu et aujourd'hui il ne faut pas voter aux prochaines échéances electorales
KUNTA KINTé, Posté
C'est NON !