Sensibilisation et dépistage :

Cancer du sein : lancement de la campagne Octobre rose


Publié / Actualisé
Nous sommes le 1er octobre 2020 et c'est donc ce jeudi que commence officiellement la campagne "Octobre rose" de lutte contre le cancer du sein. A La Réunion, une femme sur quatre est concernée. Plusieurs actions sont mises en place à travers l'île pour sensibiliser les habitant.e.s et encourager les Réunionnaises à se faire dépister. (Photos : Centre régional de coordination des dépistages des cancers)
Nous sommes le 1er octobre 2020 et c'est donc ce jeudi que commence officiellement la campagne "Octobre rose" de lutte contre le cancer du sein. A La Réunion, une femme sur quatre est concernée. Plusieurs actions sont mises en place à travers l'île pour sensibiliser les habitant.e.s et encourager les Réunionnaises à se faire dépister. (Photos : Centre régional de coordination des dépistages des cancers)

A l'occasion d'Octobre Rose, mois consacré à la lutte contre le cancer du sein, plusieurs actions sont d'ores et déjà organisées et vont l'être au courant du mois pour "impliquer les Réunionnaises dans leur parcours de prévention et de dépistage" rappelle le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC - La Réunion).

- Plusieurs actions à travers l'île -

A Saint-Benoît, les services municipaux ont réalisé une décoration originale devant l’hôtel de ville, mise en place ce jeudi matin : cent parapluies de couleur rose ont été suspendus au-dessus du parking de la mairie afin d’attirer l’attention des femmes sur le dépistage et la prévention du cancer du sein. Durant tout le mois d’octobre, les façades de l’hôtel de ville et de la mairie annexe de Sainte-Anne seront également éclairées en rose, la nuit.

Des conférences, événements sportifs et bien-être et stands de sensibilisation seront aussi déployés dans la commune, pour la plupart en version connectée en raison de la crise sanitaire.

Rappelons d'ailleurs que la course Odysséa, organisée dans le cadre d'Octobre rose, n'aura pas lieu à l'Etang-salé-les-Bains cette année. Elle aussi se déroule en version "virtuelle" : les coureuses et coureurs sont invités à réaliser le parcours de leur choix, près de chez chez eux ou non, et de poster les photos et vidéos de leur course personnelle sur les réseaux sociaux.

Autres dates à retenir : à l'invitation de l'association Asetis, le 7 octobre, une co-création d'un atelier d'informations et de créations artistiques sera faite dans le cadre de ses actions "PointsSanté" à Basse Terre Saint-Pierre, en collaboration avec l'artiste Aurellll, marraine du CRCDC. L'exposition virtuelle multi-artistes sera visible en galerie en mars 2021.

Au programme également, un rendez-vous mensuel coaching #Larpalokor avec les coachs parrains d'Octobre rose. Des événements connectés, toujours à cause de la crise sanitaire, via un canal participatif.

Déjà en septembre, certains acteurs se sont mobilisés comme l'association "Papayes". A l'occasion d'un rassemblement en toute intimité, plusieurs femmes atteintes du cancer du sein ont peint leur buste. Leurs seins décorés seront ensuite photographiés et publiés sur les réseaux sociaux.

- Moins d'une Réunionnaise sur deux se fait dépister -

A La Réunion, une femme sur quatre est concernée. Chaque année, environ 125.000 Réunionnaises âgées de 50 à 74 ans reçoivent par courrier une invitation à se rendre chez un radiologue agréé pour effectuer une mammographie et un examen clinique de dépistage.

Le CRCDC regrette cependant "une chute des taux de participation sur tout le territoire français depuis 2011". La Réunion ne fait pas exception avec seulement 46,1% taux de participation. Moins d'une femme sur deux se fait donc dépister.

Le centre rappelle pourtant que "90% des cancers sont guéris s'ils sont pris à temps : la mammographie, prise en charge à 100%, peut sauver des vies".

Le CRCDC La Réunion prend en charge l’organisation locale et la promotion des dépistages organisés du cancer du sein, du cancer colorectal, et du cancer du col de l’utérus depuis 2004 (Anciennement Run Dépistages). - Il est à l'écoute du public et des professionnels de santé via la ligne téléphonique 0262 30 90 90 ou le courriel : crcdc-reunion@orange.fr.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
J'ai beaucoup d'admiration pour ces femmes qui se sont battues contre cette fichue maladie, qui en parlent librement, sans tabou, et aident celles qui sont atteintes à se soigner et guérir. Nous devons tous participer à quelques actions proposées dans le cadre d'Octobre Rose. La recherche a certes besoin d'ambassadrices qui défendent sa cause, elle a surtout besoin d'argent! Nous avons tous dans nos familles ou parmi nos amies, une femme qui a été touchée. Quelques euros, ce n'est pas grand chose, mais pour la recherche, c'est beaucoup.