La première entreprise s'est lancée à La Réunion :

Mangez des insectes comestibles, c'est bon pour la santé


Publié / Actualisé
Quand on parle d'insectes comestibles à La Réunion, on pense surtout aux guêpes et aux zendettes. Mais pour Johan Cuffaro, créateur de Z'andettes distribution, il s'agit surtout de criquets, larves, et autres petits insectes consommables un peu partout dans le monde. (Photo Z'andettes distribution)
Quand on parle d'insectes comestibles à La Réunion, on pense surtout aux guêpes et aux zendettes. Mais pour Johan Cuffaro, créateur de Z'andettes distribution, il s'agit surtout de criquets, larves, et autres petits insectes consommables un peu partout dans le monde. (Photo Z'andettes distribution)

C'est la première entreprise à créer le concept à La Réunion, et d'après son créateur, c'était loin d'être une mauvaise idée. Lancée quelques jours avant le confinement, l'entreprise commence déjà à avoir une base de clientèle. Entre particuliers et entreprises, les stocks d'insectes de Johan Cuffaro semblent s'écouler tranquillement.

"C'est en regardant une émission sur la question avec ma femme que l'idée a germé : elle m'a dit en plaisantant que ce serait une bonne idée de lancer ça ici. J'ai un peu balayé l'idée, mais à force de ne pas réussir à trouver de travail, je me suis dis qu'ouvrir ma propre entreprise pouvait être une bonne idée. Et me voilà aujourd'hui" raconte Johan Cuffaro, originaire de la Plaine des Cafres.

Le but, à terme, serait de pouvoir construire son propre élevage d'insectes. En attendant, il importe tout d'une compagnie basée en Métropole. "Elle propose des insectes nourris aux produits bio, ce qui est un gros plus. Mais les saveurs ne sont pas forcément adaptés aux goûts péi, c'est une des raisons qui me pousse à vouloir créer mon propre élevage" explique Johan Cuffaro. En ayant ses propres insectes, rien ne l'empêchera de les assaisonner au piment, safran ou combava péi.

En attendant, les criquets arrivent aux saveurs de Métropole : barbecue, thym, origan…Des saveurs classiques, pour assaissonner un apéro pas si classique que ça. "La consommation d'insectes reste dans les mœurs réunionnaises, même si traditionnellement ce ne sont pas ces insectes-là qu'on consomme ici. Il y a un peu de réticence à manger des criquets, mais généralement, les gens restent très réceptifs" se réjouit Johan Cuffaro.

- Des barres à base d'insectes pour les sportifs -

Z'andettes distribution ne propose d'ailleurs pas que des insectes à manger directement : des barres énergétiques, à base de farine d'insecte, sont aussi disponibles.

"Elles ont l'avantage de bien accrocher au corps, sans créer de pic glycémique, à l'inverse des bars traditionnelles. C'est un gros plus pour les sportifs" détaille le créateur, précisant que plusieurs pharmacies et salles de sport proposent ces produits. "Les insectes sont composés en moyenne de 60 à 80% de protéines, sont riches en fer mais aussi en oméga 3 et 6, c'est excellent pour la santé" détaille le directeur d'entreprise. Il est aussi possible de commander directement en ligne. "C'est moi qui livre, ou bien je les envoie par La Poste" précise-t-il.

Dernièrement, des tarentules et des scorpions se sont installés dans ses rayons. "Halloween approche, je me suis dit que c'était une bonne idée d'en proposer. Si les ventes fonctionnent, je n'exclus pas d'en vendre toute l'année" termine-t-il.

Et vous, ça vous tente des insectes ?

as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Mimit974, Posté
Question : d'où proviennent ces insectes ? dans quel état ? morts ou vifs ?...car en effet ici et dans la zone il y a de quoi faire : à Mada ce serait peut-être une source de revenus lorsqu'il y a des invasions de criquets. Perso j'en ai goÃ"té enfant après une invasion et ça n'était ni délicieux ni appétissant ! Perso je préfère une bonne langouste...mais cela devient introuvable...alors je mange des carottes PEI !
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Je ne suis pas prête !!!!!!
Sapoties, Posté
Il faut bien commencer ?. Un jour nous n'aurons plus assez de viande et de poisson et nous devrons nous y mettre. Entre les graines et les insectes, notre nourriture devra évoluer, alors quand faut y aller, faut y aller !!!
MÃ'véLang, Posté
Je peux fournir une certain quantité de carias, fourmis, cancrelats, rats/souris, merles Maurice, caméléons, mouches à vers ( vraies mouche la taye) tivers cadavres lochien dans somin ou cabinets en quantité, je peux même monter un élevage.Il y en aura pour tous les goÃ"ts, avis aux amateurs