Il s'en est pris à sa femme qui tentait de le calmer :

Sécurité routière : un contrevenant positif à l'alcool poursuivi pour violences conjugales


Publié / Actualisé
Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 19 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 2 au 4 octobre 2020 permettant de relever 92 infractions soit 19 délits. Les gendarmes ont eux relevé 173 infractions, dont celle d'un homme positif à l'alcool, qui s'en est pris violemment à sa femme sur le lieu du contrôle, car elle essayait de le calmer. Nous publions les communiqués ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 19 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 2 au 4 octobre 2020 permettant de relever 92 infractions soit 19 délits. Les gendarmes ont eux relevé 173 infractions, dont celle d'un homme positif à l'alcool, qui s'en est pris violemment à sa femme sur le lieu du contrôle, car elle essayait de le calmer. Nous publions les communiqués ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)

- Du côté de la police -

- Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 7 (taux compris entre 0,60 et 1,08 mg / l d'air expiré)

- défaut d'assurance : 9

- défaut de permis de conduire : 3

- refus d'obtempérer : 0

79 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 73 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 4

- défaut de port de casque : 11

- défaut d'équipement : 2

- défaut de contrôle technique : 7

- autres : 43

- Du côté des gendarmes -

Tout au long du week-end les unités de l'escadron départemental de sécurité routière, appuyées des effectifs des réservistes de l’EDSR et des militaires des compagnies de Saint-Benoit, Saint-Paul et Saint-Pierre ont mené de nombreuses opérations de lutter contre l'insécurité routière sur l’ensemble des axes routiers de l'île, en portant l’effort sur les infractions accidentogènes.

NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS : 21
NOMBRE TOTAL D'INFRACTIONS RELEVÉES :  173
NOMBRE DE CONDUITES SOUS L'EMPIRE D'UN ÉTAT ALCOOLIQUE : 20
NOMBRE DE CONDUITES SOUS STUPÉFIANTS : 18
NOMBRE DE VITESSES RELEVÉES :  91 soit 18 avec interception et 73 avec contrôle sanction automatisé.
NOMBRE DE REFUS DE PRIORITÉ : 10
NOMBRE DE TÉLÉPHONE : 5
NOMBRE DE CEINTURE ET CASQUE : 6
NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS DE CONDUIRE : 29
NOMBRE DE CONDUITE SANS PERMIS : 3
NOMBRE DÉFAUT ASSURANCE : 7
NOMBRE DE REFUS D’OBTEMPÉRER : 5 tous identifiés ou interceptés.
NOMBRE D'IMMOBILISATIONS FOURRIÈRES ADMINISTRATIVES : 6

EVENEMENTS PARTICULIERS :

Samedi soir de 20h00 à 00h00, les motocyclistes de la BMO de Saint-Benoit, appuyés des militaires de la brigade de Bras-Panon ont réalisé un service coordonné sur les axes secondaires et en agglomération de la commue de Bras Panon. 10 infractions, dont 5 conduites sous stupéfiants et 2 alcoolémies ont été constatées. 1 véhicule a été placé en fourrière.   

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 octobre 2020, de 23h00 à 02h00, la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre, appuyée par les effectifs de la brigade motorisée de la Rivière Saint-Louis et des réservistes de l’EDSR a mis en place plusieurs postes de contrôles routiers sur le secteur de la commune du Tampon. 18 infractions graves génératrices d’accidents ont été constatées au cours du service, dont 6 alcoolémies et 3 conduites sous stupéfiants.

A noter, que 4 automobilistes ont tenté de se soustraire au contrôle. Ils ont tous les quatre été formellement identifiés. Les 4 chauffards encourent une suspension voir une annulation du permis de conduire, 1 an d’emprisonnement et une amende de 7.500 euros. Mentionnons également le placement en garde à vue, d’un contrevenant,  positif à l’alcool, qui s’en est pris violemment  à sa femme sur le lieu du contrôle, car elle essayait de le calmer... Immédiatement interpelé, il est également poursuivi pour violences conjugales. Il sera présenté devant les magistrats dès lundi matin.

 

   

1 Commentaire(s)

La vérité si je mens !, Posté
Tous les dimanches la même musique " À force de tout voir, on finit par tout supporterâ?|À force de tout supporter, on finit par tout tolérerâ?|À force de tout tolérer, on finit par tout accepterâ?|À force de tout accepter, on finit par tout approuver. "(Saint Augustin) A quand ces bleus de chauffe dans les quartiers difficiles , le voisinage , la nuisance sonore , la drogue ...