Vastes opérations des forces de l'ordre :

Insécurité routière : quatre mois de prison pour un automobiliste ivre et multirécidiviste


Publié / Actualisé
"Les motocyclistes de la brigade de la Rivière Saint-Louis ont procédé dans la nuit du 4 octobre 2020 à 1h , à un contrôle routier sur RN3, sur la commune du Tampon" indique la gendramrie. "Au cours de leurs dépistages de l'alcoolémie et des stupéfiants des usagers de la route, les militaires sont amenés à vérifier à l'éthylomètre, le taux d'alcool d'un conducteur manifestement fatigué. Le contrôle a confirmé que la personne conduisait avec un taux d'alcoolémie délictuelle" ajoutent les gendares. Rapidement identifié, il est apparu que le contrevenant était multirécidiviste aux infractions routières. Placé en garde à vue et présenté en comparution immédiate devant les magistrats, le prévenu a directement été conduit à la maison d'arrêt pour y effectuer quatre mois d'emprisonnement. Par ailleurs, son véhicule fait l'objet d'une saisie judiciaire. Nous publions ci-dessous le communiqué des gendarmes (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
"Les motocyclistes de la brigade de la Rivière Saint-Louis ont procédé dans la nuit du 4 octobre 2020 à 1h , à un contrôle routier sur RN3, sur la commune du Tampon" indique la gendramrie. "Au cours de leurs dépistages de l'alcoolémie et des stupéfiants des usagers de la route, les militaires sont amenés à vérifier à l'éthylomètre, le taux d'alcool d'un conducteur manifestement fatigué. Le contrôle a confirmé que la personne conduisait avec un taux d'alcoolémie délictuelle" ajoutent les gendares. Rapidement identifié, il est apparu que le contrevenant était multirécidiviste aux infractions routières. Placé en garde à vue et présenté en comparution immédiate devant les magistrats, le prévenu a directement été conduit à la maison d'arrêt pour y effectuer quatre mois d'emprisonnement. Par ailleurs, son véhicule fait l'objet d'une saisie judiciaire. Nous publions ci-dessous le communiqué des gendarmes (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les motocyclistes de la Brigade motorisée de Saint-Benoit, appuyés des militaires de la Brigade de Sainte-Marie, sont par ailleurs retournés ce mardi après-midi de 14h00 à 18h00, sur les lieux de l'accident mortel, survenu en date du 25 juillet 2020, au cours duquel, un motocycliste  avait trouvé le mort, en circulant sur la RN2, sur le secteur de la commune de Sainte-Marie.

Bilan d'activité: 87 infractions constatées, sur les lieux même de l'accident mortel, soit 78 excès de vitesses, 2 conduites sous stupéfiants, 2 défauts d'assurance, 2 pneus lisses et 1 défaut d'équipement de sécurité cyclomoteur.

Enfin, ce mercredi entre 8h et 18h, les effectifs de la Police Nationale du Service d'Intervention d'Aide et d’Assistance de Proximité (SIAAP) ont procédé à diverses opérations anti-délinquance ciblées sur l'ensemble de la circonscription de sécurité publique de Saint-Denis.

Une trentaine de policiers ont procédé tout au cours de la journée à des contrôles dans les secteurs suivants: rue maréchal Leclerc, ruelle Camp Jacquot, ruelle pavée, secteur du moufia.

Au cours de ces opérations, dont deux effectuées sous réquisition de M.le Procureur de la République aux fins de contrôles d'identités, fouilles de véhicules et visites de parties communes de locaux d'habitations dans la recherche de produits stupéfiants et d'objets volés, une quarantaine de personnes ont été contrôlées, une soixante de véhicules fouillées et une vingtaine de cyclomoteurs ont été contrôlés.

L'ensemble des ces opérations anti-délinquance ont permis de révéler une quinzaine d'infractions dont deux stationnements sur pistes cyclables (montant forfaitaire de 135 euros/contravention) et trois procès-verbaux pour usage de produits stupéfiants (zamal pour un montant forfaitaire de 200 euros/contravention).

De même, une carabine à plomb ainsi que des pièces de motos détachées ont été découverts lors de la visite des parties communes des locaux d'habitations.

Enfin, un appartement illégalement occupé par une quinzaine d'individus a été évacué par les forces de police SIAAP.

La population présente lors de ces contrôles a remercié et très favorablement accueilli les effectifs du SIAAP engagés pour leur sécurité et la tranquillité publique." 
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !