L'exploit d'un jeune Martiniquais pour Octobre rose :

À 12 ans, il nage 40 kilomètres en moins de 14 heures


Publié / Actualisé
Ce samedi 10 octobre 2020, le Martiniquais Christophe Maleau a réalisé à la nage la traversée entre Saint-Lucie et la Martinique, longue de 40 kilomètres, en 13 heures 50 minutes et 47 secondes. Il est le quatrième nageur à réussir cette performance, avec Jacques Sicot, Yann Richard et Gilles Rondy. Mais l'exploit prend encore une autre dimension lorsqu'on prend en compte son âge : 12 ans. Le jeune martiniquais s'est lancé le défi en soutien à sa mère et à toutes les femmes atteintes du cancer. (Photo DR)
Ce samedi 10 octobre 2020, le Martiniquais Christophe Maleau a réalisé à la nage la traversée entre Saint-Lucie et la Martinique, longue de 40 kilomètres, en 13 heures 50 minutes et 47 secondes. Il est le quatrième nageur à réussir cette performance, avec Jacques Sicot, Yann Richard et Gilles Rondy. Mais l'exploit prend encore une autre dimension lorsqu'on prend en compte son âge : 12 ans. Le jeune martiniquais s'est lancé le défi en soutien à sa mère et à toutes les femmes atteintes du cancer. (Photo DR)

Treize heures. Cinquante minutes. Quarante-sept secondes. Pour certains, le temps de sommeil après une soirée trop arrosée. Pour Christophe Maleau, le temps qu’il lui a fallu pour rallier, à la nage, l’île de Sainte-Lucie à celle de la Martinique, soit une distance de 40 kilomètres.

L’exploit aurait été notable quelles qu’en soient les circonstances. Il est d’autant plus grand que son auteur est âgé de seulement douze ans. Christophe Maleau est parti à 5h10, ce samedi 10 octobre 2020, de la baie de Sainte-Lucie pour arriver à 19h à Sainte-Anne en Martinique. Un périple qu’il a fait accompagné de sa famille, son club mais aussi des coachs, des plongeurs et des médecins.

- Pour Octobre rose, contre le cancer du sein -

Le jeune Martiniquais nageait pour l’opération Octobre rose, campagne annuelle de sensibilisation au dépistage du cancer du sein et pour sa mère, touchée par cette maladie. Il a rejoint Jacques Sicot, Yann Richard et Gilles Rondy dans le cercle fermé de ceux qui ont réussi cette traversée à la nage.

La jeune homme n’en est d’ailleurs pas à son premier défi du genre. Selon Martinique 1ère, il avait déjà nagé 6,4 kilomètres entre l’Anse Mitan aux Trois-Îlets et la Française à Fort-de-France, en 2017. L’année suivante il avait parcouru les 26 kilomètres qui séparent le Diamant et Schœlcher, toujours en Martinique.

 

 

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !