Santé :

Le CHU de La Réunion se dote du premier séquenceur haut débit des outre-mer


Publié / Actualisé
Le service Génétique du CHU de La Réunion dispose depuis peu d'un nouveau séquenceur haut débit aussi appelé NGS pour "Next-Generation Sequencing" (séquençage nouvelle génération). Nous publions le communiqué du CHU ci-dessous. (Photo CHU de La Réunion)
Le service Génétique du CHU de La Réunion dispose depuis peu d'un nouveau séquenceur haut débit aussi appelé NGS pour "Next-Generation Sequencing" (séquençage nouvelle génération). Nous publions le communiqué du CHU ci-dessous. (Photo CHU de La Réunion)

L’arrivée du MiniSeq™ est le fruit du travail de l’équipe de Génétique du CHU de La Réunion. Ce projet a mobilisé l’ensemble du personnel qui s’est préparé et a été formé pendant 3 jours à l’utilisation du nouvel appareil

Un nouvel outil de génétique moléculaire au service des patients

Le séquençage de nouvelle génération est la révolution biotechnologique de ces dernières années, qui permet de traduire de grandes quantités d'ADN en des temps record et à moindre coût.

Il analyse des panels de gènes et aide à l’identification des mutations génétiques impliquées dans les maladies. Afin d’adapter notre offre de soins au plus près des besoins de nos patients, le séquenceur du CHU a été paramétré pour analyser un panel de gènes spécifiques aux pathologies les plus fréquentes retrouvées sur notre île.

Une forte expertise médicale du CHU de La Réunion

Plusieurs autres disciplines médicales pourront bénéficier de cette technologie dont la microbiologie, l’histologie en matière d’histocompatibilité lors des greffes, la recherche ou encore les pathologies infectieuses. En effet, le séquençage à haut débit sera utile pour investiguer des épidémies, en relation avec le Centre National de Référence Arbovirus, et confirmer une transmission (directe de patient à patient ou d'une source environnementale commune à des patients).

Outre les différentes utilisations possibles du séquenceur, le point essentiel à retenir est que le CHU de La Réunion peut aujourd’hui proposer une médecine personnalisée au cœur de l’innovation en matière de diagnostic, de pronostic et de traitement et s’inscrire pleinement dans le " Plan Médecine France Génomique 2025 " en développant les collaborations avec les deux plateformes nationales SEQOiA et AURAGEN.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !