Maladies génétiques :

Le Téléthon péi 2020 s'intéresse au vécu des malades pendant le confinement


Publié / Actualisé
L'événement caritatif du Téléthon, organisé depuis 1987, fêtera sa 34ème édition les 4 et 5 décembre prochains, malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19. A destination des maladies génétiques, il s'intéressera tout particulièrement cette année au vécu des malades pendant le confinement. A La Réunion, une équipe de 11 bénévoles assurera la collecte des fonds pour la recherche et l'aide aux malades. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
L'événement caritatif du Téléthon, organisé depuis 1987, fêtera sa 34ème édition les 4 et 5 décembre prochains, malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19. A destination des maladies génétiques, il s'intéressera tout particulièrement cette année au vécu des malades pendant le confinement. A La Réunion, une équipe de 11 bénévoles assurera la collecte des fonds pour la recherche et l'aide aux malades. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est un Téléthon hors du commun qui se profile, compte tenu des restrictions sanitaires actuelles. L'équipe de la version péi de l'événement caritatif prévient d'ores et déjà que le nombre d'animations sera limité. Dédié aux maladies génétiques, l'édition 2020 s'intéressera plus particulièrement au vécu des malades pendant le confinement de mars dernier. Comme les années passées, le Téléthon se passera bien sous le signe de ses trois missions : guérir, aider, communiquer.

Pour ce faire, le Téléthon mettra en place une campagne d'information à destination des Réunionnais pour les sensibiliser au vécu des malades et celui de leurs familles en période de confinement. Reste à organiser les interviews de malades, familles, professionnels et bénévoles, ou encore se trouver un parrain local. Ce dernier doit traditionnellement faire le tour de l'île pendant huit jours. "Mais on ne sait vraiment pas si on va pouvoir le faire", complète prudemment l'équipe en raison des normes sanitaires.

- Sauver les programmes de recherche -

L'équipe du Téléthon se partagera en deux. A commencer par l'équipe de coordination, composée de 11 bénévoles dont le but sera de collecter des fonds pour la recherche et l’aide des malades. Elle se chargera également de rechercher, accréditer et accompagner les structures (écoles, associations, entreprises, institutions) : tout ce qui compose une action Téléthon. L'année dernière, plus de 170 animations avaient été organisées lors de l'édition 2019 et avaient permis une collecte s'élevant à 322.500 euros.

La deuxième équipe, celle du service régional, est composée de huit professionnels salariés qui proposent aux personnes malades et à leur entourage un accompagnement tout au long de la vie. En 2019, 179 personnes ont été accompagnées.

Une équipe qui ne cache pas son appréhension face au développement de la Covid, et redoute une perte importante de dons. "On ne peut pas imaginer qu'un programme de recherche, en parti financé, s'arrête faute d'argent", s'inquiète l'équipe du Téléthon.

- Malade pendant le confinement -

A quelques mois de l'événement, les équipes s'activent et demandent aux Réunionnais de s'impliquer pour que puisse avoir lieu ce moment dédié aux malades. Des malades particulièrement malmenés pendant le confinement, "qui ont dû voir leurs opérations déprogrammées", nous rappelle l'équipe du Téléthon. En Métropole, des nombreux centres hospitaliers ont commencé à déprogrammer des "opérations non-urgentes". Une réalité qu'ignore pour l'instant La Réunion.

Lire aussi : Covid-19 : plus aucune déprogrammation d'opérations "non-essentielles"

L'équipe réunionnaise du Téléthon vous invite d'ailleurs à leur envoyer vos témoignages via des clips vidéos, si vous êtes atteint d'une maladie génétique, afin de raconter votre vécu du confinement. Elle assurera leur diffusion, début décembre. Vous pouvez leur écrire à l'adresse suivante : cartault.francois@wanadoo.fr

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !