Les militants poursuivent leur mobilisation :

Manapany-les-bains : 12ème dimanche de mobilisation contre la privatisation des jardins


Publié / Actualisé
Encore un dimanche de mobilisation à Manapany-les-bains "pour la protection du littoral, contre la bétonisation et la privatisation" indiquent les militants. Depuis des mois, ils réclament notamment de rendre publics les Jardins de Manapany, un bras de fer continue de les opposer à la mairie de Saint-Joseph. Tous les dimanches, les militants continuent leur mobilisation. (Photos : Twitter / Alexis Chausselet)
Encore un dimanche de mobilisation à Manapany-les-bains "pour la protection du littoral, contre la bétonisation et la privatisation" indiquent les militants. Depuis des mois, ils réclament notamment de rendre publics les Jardins de Manapany, un bras de fer continue de les opposer à la mairie de Saint-Joseph. Tous les dimanches, les militants continuent leur mobilisation. (Photos : Twitter / Alexis Chausselet)

 

Le 27 septembre, une manifestation à Manapany s'était soldée par des échauffourées entre militants et forces de l'ordre, et avait fini par deux interpellations.

Lire aussi : Manifestation devant les Jardins de Manapany, deux personnes interpellées

Autre source de tension, un vif échange entre le maire de Saint-Joseph Patrick Lebreton et des militants, en pleine rue. Dans une vidéo datée du 22 septembre  et partagée par le Collectif des usagers des jardins de Manapany, Patrick Lebreton est filmé en train de leur répondre... parfois de façon véhémente.

Lire aussi : Saint-Joseph : vif échange verbal entre le maire et des manifestants

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Coson politisé, Posté
Arretez de soutenir les accapareurs.Interviewez les saints josephois, ceux qui connaissent Manapany, ceux qui savent où les gens vont réellement pique niquer. Ceux qui vivent un calvaire à cause de zazaliens alcooliques.Les zazaliens ne représentent pas les saints josephois. Vous etes journalistes et non voleurs. En n enquêtant pas auprès des saints josephois, vous permettez la réécriture de l Histoire de Manapany.
Jean Aimar, Posté
Je pense qu'il faut écrire des commentaires qui vont dans le sens de la rédaction sinon ils ne passent pas, la liberté d'opinion et de parole c'est de la foutaise.
Missouk, Posté
Aucun concession, aucune explication de la part du "shériff" de St JOSEPH. Le site est désormais "bunkerisé", il ne manque plus que le barbelé. Une hérésie! On entend parler de propriétaires qui seraient expropriés pour élargir une voie, de "plage plus ou moins privée", d'un nouveau restaurant... Il serait quand même temps que ce Maire soit-disant de gauche communique un peu plus sur un projet qui, lui, semble, plutôt un projet pour riches... Ce pauvre Luc DONAT qui chantait si bien ce "petit coin charmant" doit se retourner dans sa tombe.