Pendant que les premiers colis alimentaires sont distribués dans le sud :

Famine à Madagascar : les parlementaires organisent un "cocktail de la honte"


Publié / Actualisé
Après d'âpres efforts et plusieurs semaines d'organisation, les associations voient leur travail et les nombreux dons se concrétiser en distributions de colis alimentaires pour le sud de Madagascar, frappé par la famine. Plus de 26.000 euros ont déjà été récoltés par la plateforme Agir pour Mada, la grande majorité des dons provenant de La Réunion. Dans le même temps, le buffet organisé par les parlementaires et la candidature à l'organisation des Jeux des îles 2023 provoquent l'indignation. (Photos Twitter Présidence Madagascar)
Après d'âpres efforts et plusieurs semaines d'organisation, les associations voient leur travail et les nombreux dons se concrétiser en distributions de colis alimentaires pour le sud de Madagascar, frappé par la famine. Plus de 26.000 euros ont déjà été récoltés par la plateforme Agir pour Mada, la grande majorité des dons provenant de La Réunion. Dans le même temps, le buffet organisé par les parlementaires et la candidature à l'organisation des Jeux des îles 2023 provoquent l'indignation. (Photos Twitter Présidence Madagascar)

La famine qui touche la population du sud de Madagascar depuis plusieurs semaines maintenant se poursuit, mais l’aide est en chemin. L’effort de solidarité initié au début du mois à La Réunion, commence à porter ses fruits avec les premières distributions de colis alimentaires.

“Avec la plateforme Agir pour Mada et la cagnotte Leetchi cumulés, on est à 26.203 euros de don”, se réjouissait Pana Reeve, président de la Feo (Fédération des entités oeuvrant pour Madagascar), ce mardi après-midi 20 octobre 2020. “Le total évolue au fil des heures. On a des dons qui viennent d’un peu partout, mais 80% viennent de La Réunion. C’est vraiment exceptionnel !”

Aucun don, même minime, n'est évidemment de trop compte tenu de la situation. Ce lundi, le député d’Ampanihy Ouest, Marco Tsaradia a annoncé sur sa page Facebook, six nouveaux décès dus au kere dans la commune rurale d’Itampolo, rapporte le quotidien Madagascar Tribune

🚨🚨ALERTE KERE : DISTRIKAN’AMPANIHY-OUEST.. 🚨EFA MISY FIANAKAVIANA MARO NAMOY NY AINY MATY NOHON’NY KERE (ohatra hita...

Publiée par Tsaradia Marco sur Lundi 19 octobre 2020

Après les cris d’alerte lancés par diverses personnalités de la société civile réunionnaise, des collectivités ont concrétisé leurs mots de soutien en actes concrets. La commune du Tampon a décidé, lors de son dernier conseil municipal, du versement d’une aide de 10.000 euros à l’association Kere.

Un geste similaire à celui acté par les élus de la commission permanente du Conseil départemental le 14 octobre dernier : le don de 200.000 euros en faveur de l’association Médecins Océan Indien et l’association des Amis du Père Pédro pour soutenir leurs actions menées envers la population.

Lire aussi : Le Département débloque 200.000 euros à destination de Madagascar

À la tête de la Feo, qui regroupe une vingtaine d'associations malgaches de la Réunion, Pana Reeve se félicite que les associations coordonnent les dons et distributions de denrées sur place.

“Agir pour Mada fait l’opération de A à Z, ça ne passe pas par des intermédiaires comme le BNGRC (Bureau national de gestion des risques et des catastrophes). On bosse tranquillement, discrètement. Ce sont des bénévoles qui confectionnent les colis et se chargent de la distribution.”

- “Le cocktail de la honte” -

Au niveau politique, un bras de fer est engagé entre le Sénat et l'exécutif. La chambre haute dénonce un blocage d'une partie de son budget par le ministère de l'Economie et des Finances.

Ce mardi 20 octobre a eu lieu la cérémonie d'ouverture de la session ordinaire du Parlement, après laquelle les députés ont partagé un buffet, qui passe mal auprès de la population.

“C’est vraiment dégueulasse, c’est le cocktail de la honte”, fustige un membre de l’association Les Indignés de Madagascar. “Les gens sont scandalisés parce qu’ils sont en train de faire une grande réception. C’est petits fours et boissons à profusion, avec beaucoup de rires, des gros ventres remplis. C’est vraiment scandaleux, c’est indécent.”

“Ils prennent des photos avec des tables pleines de repas alors qu’à 600 kilomètres dans le sud, toute une région est touchée par la famine. Il y a une incohérence”, ajoute Feno Harison, ancien membre du bureau non-permanent de la CENI Madagascar (Commission électorale nationale indépendante) Madagascar.

- La candidature pour les Jeux des îles discutable -

Un buffet malvenu qui coïncide avec la candidature annoncée du pays à l’organisation des prochains Jeux des îles, après le renoncement des Maldives. Déjà volontaire pour accueillir ces mêmes Jeux en 2019, Madagascar avait vu sa candidature déclinée, notamment en raison du manque apparent de moyens et d'infrastructures pour un tel événement.

Comme en 2019, la tenue d'un événement sportif de l'ampleur des Jeux des îles poserait également une question éthique, au vu de la crise humanitaire que connaît le sud de l’île. “Le ministre des Sports est originaire de la région où se déroule Kere. Il faut que ça se sache. Ce n’est pas quelqu’un de recommandable”, opine le membre des Indignés des Madagascar.

Lire aussi : Des Jeux des îles en 2023 : rien n'est moins sûr...

“Madagascar a plusieurs choses à gérer plutôt que d’organiser des Jeux des îles”, insiste de son côté Feno Harison. À mille lieues de ces considérations, les Malgaches du sud attendent toujours de pouvoir manger à leur faim.

aa / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Zef, Posté
@Strop: C'est vrai mais ils auraient pu éviter les photos, juste question de décence. Mais quand on connait un peu, ils n'ont en fait aucune compassion, ni gêne et encore moins de honte à s'empiffrer alors que des centaines de milliers de leurs compatriotes crèvent de faim.
Strop, Posté
La corruption est certainement un fléau à Madagascar et comme partout là où il y a des très pauvres il y a des très (trop) riches. Et le gouvernement n'est souvent pas à la hauteur, comme lorsqu'il vantait sa recherche scientifique avec sa boisson contre la Covid! Cependant, il faut raison garder: ces photos sont des photos d'apéritifs tout ce qu'il y a de plus banal, ce n'est vraiment pas un banquet!
Dadalita, Posté
Aucune dignité, aucun respect...les représentants du peuple...Que des bouffons !
Zef, Posté
Il y en a qui sont encore surpris par l'indécence des députés et plus largement des politiques malgaches? A part Aristote, garde du corps en chef de Rajoel et sa clique, personne n'est dupe!