Richard Nirlo réclame une expertise :

Immeuble Flacourt : la mairie saisit le tribunal administratif contre la SIDR


Publié / Actualisé
Ce vendredi 24 octobre 2020, la Confédération nationale du logement (CNL) annonce que la mairie de Sainte-Marie a saisi le tribunal administratif (TA) en référé contre la société d'habitation SIDR. En cause : l'état d'insalubrité des immeubles Flacourt à Saint-Marie. "En raison de l'état de délabrement de cet immeuble et de la situation alarmante des locataires largement relayée par la presse ces derniers jours, et faute pour la SIDR de sécuriser immédiatement ce bâtiment pour cause de retard dans la remise du rapport de l'expert judiciaire, le maire de la commune de Sainte-Marie a décidé de mettre en oeuvre la procédure de péril imminent" souligne la requête, transmise par courrier à la SIDR le 21 octobre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 24 octobre 2020, la Confédération nationale du logement (CNL) annonce que la mairie de Sainte-Marie a saisi le tribunal administratif (TA) en référé contre la société d'habitation SIDR. En cause : l'état d'insalubrité des immeubles Flacourt à Saint-Marie. "En raison de l'état de délabrement de cet immeuble et de la situation alarmante des locataires largement relayée par la presse ces derniers jours, et faute pour la SIDR de sécuriser immédiatement ce bâtiment pour cause de retard dans la remise du rapport de l'expert judiciaire, le maire de la commune de Sainte-Marie a décidé de mettre en oeuvre la procédure de péril imminent" souligne la requête, transmise par courrier à la SIDR le 21 octobre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Erick Fontaine le surnomme "l'immeuble de la honte". Rue Martin Flacourt à Sainte-Marie, cet édifice de quatre étages abrite plus de 200 habitants pour un total de près de 70 appartements selon l'administrateur de la Confédération nationale du logement.

Ecartements au sol, rez-de-chaussée qui penche, fissures dans les murs et les plafonds, infiltrations… L'immeuble construit il y a environ sept ans est dans un tel état que les habitants ont fait appel à la CNL. "C'est la première fois que l'on voit un immeuble aussi dégradé" nous dit Erick Fontaine, soufflé.

Il a donc saisi la mairie de Sainte-Marie, qu'il a rencontré ce lundi 19 octobre 2020, et demande la nomination d'un expert judiciaire. A l'issue de la réunion, Richard Nirlo a annoncé souhaiter saisir le TA, chose qui est désormais faite. Lors de la rencontre, la SIDR, elle, a indiqué qu'elle attendait toujours le rapport de son expert, malgré les relances.

Une nouvelle rencontre entre les locataires et la CNL est prévue ce vendredi à 17h30

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Oui oui, Posté
Les immeubles ont été bâtis sur du remblai . Et en plus le permis de construire n a pas été respecté et la mairie a signé la conformité... attention ça va se retourner contre vous M le Maire...