80% des dons proviennent de La Réunion :

"Agir pour Mada" : 500 personnes bénéficiaires par village visité


Publié / Actualisé
""Agir pour Mada" tourne à plein régime" informent les relais locaux de cette plateforme participative, qui vise à récolter des dons pour le sud de Madagascar, en proie au "Kere". Ce phénomène de grande sécheresse et donc de famine touche la région sud de la Grande île depuis des semaines maintenant. A La Réunion la solidarité s'organise avec l'envoi de colis alimentaires. 500 personnes sont bénéficiaires par village visité, informent les relais réunionnais de cette plateforme. Par ailleurs, 80% des dons proviennent de La Réunion. Nous publions ci-dessous leur communiqué. (Photos : Agir pour Mada)
""Agir pour Mada" tourne à plein régime" informent les relais locaux de cette plateforme participative, qui vise à récolter des dons pour le sud de Madagascar, en proie au "Kere". Ce phénomène de grande sécheresse et donc de famine touche la région sud de la Grande île depuis des semaines maintenant. A La Réunion la solidarité s'organise avec l'envoi de colis alimentaires. 500 personnes sont bénéficiaires par village visité, informent les relais réunionnais de cette plateforme. Par ailleurs, 80% des dons proviennent de La Réunion. Nous publions ci-dessous leur communiqué. (Photos : Agir pour Mada)

Un bidon de 20 litres rempli d'eau ; un sachet de 10 kg de riz ; un autre sachet contenant 1 kg de sucre, 1 kg grains secs, 1 kg d'haricots, 1 kg maïs, 2 savons, 2 biscuits, une boîte de lait concentré puis une bouteille d'1 litre d'huile. Sans oublier le Farilac (nourriture pour enfant) pour les familles avec bébé. C'est le contenu d'un "colis alimentaire", distribué aux familles victimes de la sècheresse et de la famine dans le Sud de Madagascar, dans le cadre de la mission humanitaire "Agir pour Mada". Voici l'album des premières photos et vidéos de cette action, soutenue en grande partie par les Réunionnais.

- Démarrage le 21 octobre... -

Les premières distributions se sont déroulées le mercredi 21 octobre 2020 à Tsikolaka, dans la commune rurale d’Imanombo, une des zones les plus touchées par le kere. "Ce jour là, nos jeunes bénévoles devaient parcourir 6 heures de route à l'aller, comme au retour pour atteindre ce village très enclavé. Agréablement surpris, lLes villageois ont été réunis par les autorités locales et les Zokiolona (Aînés) afin de faciliter la distribution. Malgré les difficultés, tout s'est déroulé dans les meilleures conditions " rapporte Arnaud Volatombo, président de l'association Agir pour Diego qui assure la phase opérationnelle de la mission.

- 500 personnes bénéficiaires par village visité -

Le jour suivant, l'équipe a distribué des colis à l'hôpital d'Amboasary-Sud. Le Dimanche 24 Octobre, pas de repos dominical : elle s'est rendue à Tsarapioky et Ankilimanjosoa dans la commune d’Ifotaka. " A chaque opération, dans chaque village, ce ne sont pas moins de 100 colis qui sont distribués. A raison de 5 personnes par famille bénéficiaire, cela représente plus de 500 enfants, hommes, femmes, personnes âgées... qui vont pouvoir manger à leur faim pendant deux semaines, compte tenu de la consistance du colis. On maintient ce rythme de distribution pendant un mois dans une dizaine de localités de l'Androy et de l'Anosy" précise Arnaud Volatombo, qui est également à l'initiative de la plateforme virtuelle pour collecter les dons à l'échelle internationale.

- 80% des dons proviennent de La Réunion -

Rappelons que cette opération "anti-kere" (= contre la famine) mise en œuvre par Agir pour Diego est relayée à la Réunion par la Fédération FEO Madagascar regroupant une vingtaine d'associations malgaches et la Maison des Associations de Saint-Benoît (MDA), en réponse à l'appel à la Solidarité de Wilson Clara de l'US Sainte-Marienne, le premier à avoir lancé l'alerte début Octobre. Dany Mivan, président de FEO est reconnaissant : " Sur les 30 000 € de dons récoltés jusqu'ici, 80% proviennent de la Réunion. Merci à tous ! Je vous invite à voir les images des distributions (plus de 300 photos) sur les pages Facebook des partenaires ainsi que sur le site www.agirpourmada.org. Vous pouvez y trouver aussi les compteurs indiquant les sommes des dons récoltés, en toute transparence ".

- Tsimba, Clara, Lindigo, Soan et les autres... -

Plusieurs personnalités du monde sportif péi soutiennent Agir pour Mada, à l'instar de Wilson Clara de l'US Sainte-Marienne, l'ancien footballeur Tsimba ou encore de l'ancien capitaine de l'équipe nationale malgache Frédéric. Les militants de la section PS de Saint-Paul ont également participé à l'action à travers un don de 1300 euros sur la plateforme et la distribution de flyers de présentation d'Agir pour Mada au marché forain saint-paulois. Il est à noter toutefois que ce projet humanitaire est totalement apolitique, et reste ouvert à tous. Toutes les initiatives sont les bienvenues. Les acteurs associatifs du vaste réseau des Maisons des Associations, impulsé par la MDA de Saint-Benoit sont aussi mobilisés. L'AEPQSJ (Association d'Education populaire du quartier Saint-Jacques) n'est pas en reste avec un don de 4785 €.

Les artistes comme Olivier Araste et ses dalons de Lindigo soutiennent aussi la cause. Sans oublier Nono du groupe Kiltir Maloya et Soan qu'on ne présente plus. Avec les artistes malgaches Mamiso et Njiva, le jeune lauréat du concours national The Voice Kids, se prépare à enregistrer l'hymne de l'opération Agir pour Mada.

- Rendez-vous ce vendredi à Saint-Paul -

En attendant, Votia, la digne héritière de Gramoun Lélé et son groupe donneront la voix ce vendredi 30 octobre sur le front de mer de Saint-Paul. Devant la stèle des Premiers habitants de la Réunion (originaires de Fort-Dauphin), les associations MIARO et ZANGOUN, membres de FEO Madagascar, avec le soutien de la Ville de Saint-Paul, mettent en place à partir de 9h, un stand d'information et de donation. Des échanges sur les apports du Sud malgache à La Réunion y sont également au programme.

Renseignements sur www.agirpourmada.org ou au 0692 43 44 79, et sur les pages Facebook "Fédération FEO Madagascar" et "Agir pour Diégo".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !