Trois personnes ont trouvé la mort :

Attentat à Nice : les cloches réunionnaises ont sonné en hommage aux victimes


Publié / Actualisé
Endeuillée comme toutes les églises de l'île, la cathédrale de Saint-Denis de La Réunion a fait sonner ses cloches à 18h (heure de La Réunion) en hommage aux victimes tombées lors de l'attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice qui avait eu lieu quelques heures plus tôt, ce jeudi 29 octobre 2020.
Endeuillée comme toutes les églises de l'île, la cathédrale de Saint-Denis de La Réunion a fait sonner ses cloches à 18h (heure de La Réunion) en hommage aux victimes tombées lors de l'attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice qui avait eu lieu quelques heures plus tôt, ce jeudi 29 octobre 2020.

"Face au choc, nous devons faire œuvre de compassion et de résilience", nous rappelait une fidèle avant d'entrer dans la cathédrale. Les fidèles étaient déjà venus en nombre célébrer à l'occasion d'une messe Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus, une mystique prônant la recherche de la sainteté dans les actes du quotidien, ils ont silencieusement écouté les cloches sonner en hommage aux victimes.

Vers 9h47, ce jeudi 29 octobre, un premier bilan faisait déjà état de deux morts suite à une attaque au couteau perpétrée dans la basilique Notre-Dame. Quelques heures plus tard, ce bilan s'alourdissait pour porter à trois le nombre de victimes : deux femmes respectivement âgées de 70 et 40 ans. La troisième victime serait le sacristain de l'église, Vincent. L, 55 ans.

L'évêque de La Réunion, Monseigneur Gilbert Aubry, a fermement condamné cette attaque : " Nous ne pouvons que condamner un acte de barbarie, qui plus est dans une église. On ne peut pas tuer au nom de Dieu, même si en cas de légitime défense on peut être amené à tuer pour se défendre."

Plus d'informations sur notre live.

vp/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !