Un nouvel établissement a ouvert à Sainte-Suzanne :

Crèches : plus de 7.000 places ouvertes à La Réunion


Publié / Actualisé
La Caf de La Réunion annonce, ce vendredi 30 octobre 2020, que la barre des 7.000 places en établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE) vient d'être franchie à La Réunion, avec l'ouverture en septembre 2020 du multi-accueil de 38 places "Les Petits Saléziens" à Bagatelle (Sainte-Suzanne), gérée par l'Association Crèche Les Petits Saléziens". Nous publions le communiqué de la Caf ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La Caf de La Réunion annonce, ce vendredi 30 octobre 2020, que la barre des 7.000 places en établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE) vient d'être franchie à La Réunion, avec l'ouverture en septembre 2020 du multi-accueil de 38 places "Les Petits Saléziens" à Bagatelle (Sainte-Suzanne), gérée par l'Association Crèche Les Petits Saléziens". Nous publions le communiqué de la Caf ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La dynamique enclenchée depuis fin 2007 en matière de création de places en Eaje s'est traduite par le doublement du nombre de places offertes en Eaje en 13 ans (tous types d'accueil confondus) :

- Au 31-12-2007 : 3 534 places
- Au 28-10-2020 : 7 089 places dont 18,9 % en quartiers prioritaires de la politique  de la ville (QPV)

Sur cette même période, on constate une évolution annuelle moyenne de + 6,30 %  en matière de création de places (tous types d’accueils confondus).
Sur la période 2007-2020 les progressions les plus importantes en termes de places  ont été observées au sein des établissements "multi-accueil" (+ 140 % en 13 ans)  mais aussi en crèches collectives (+ 18 % de places).

Mais ce sont les micro-crèches,  actuellement au nombre de 231, qui ont connu le développement le plus important  puisqu’elles représentent deux tiers des Eaje en fonctionnement et offrent au  public un tiers du parc total de places d’accueil (2 308 places en micro-crèches à  fin octobre 2020). Pour rappel, seules 4 micro-crèches fonctionnaient en 2008,  année de lancement de l’expérimentation "micro-crèches" à La Réunion. 

Rappel des éléments de contexte

Un "plan crèche", piloté par la Préfecture de La Réunion est en place depuis 2007 afin de  rattraper le retard en matière d’équipements et donner une nouvelle impulsion à la politique  d’accueil de la petite enfance sur le département. Ce plan prévoyait une augmentation  prévisionnelle de la capacité totale d’accueil de près de 80 % sur sa durée (2008 à 2014).

Cette dynamique de création de places d’accueil en Eaje s’est poursuivie en 2015, par la mise en  œuvre à La Réunion du Schéma départemental des services aux familles (Sdsf), dans le cadre  de la nouvelle gouvernance de la politique d’accueil du jeune enfant et de soutien à la parentalité. La Caf de La Réunion a coordonné ce schéma signé pour la période 2015-2017, et fondé une  politique de développement cohérente à l’échelle du territoire réunionnais.

S’agissant du volet Petite enfance, la démarche avait pour ambition de rééquilibrer l’offre  d’accueil afin de la rendre plus accessible, notamment aux familles les plus modestes, par la  création, à fin 2017, de 1 500 places nouvelles en structures nouvelles ou existantes. Cette  démarche a permis également de redéfinir la politique de financement des projets Petite  enfance, en établissant des priorités bien identifiées.

Au cours de la Convention d’objectifs et de gestion 2013-2017, 1 699 places ont été créées tous  types d’accueils confondus, soit un dépassement de + 199 places par rapport à l’objectif fixé sur cette période (1 500 places). Au cours de cette période, le nombre d’établissements d’accueil du  jeune enfant s’est accru de 63,3 % et le nombre de places de 36 %. En 10 ans, (de 2007 à 2017),  l’offre totale de places d’accueil en Eaje a progressé de 82 %.

Le Contrat pluriannuel d’objectifs et de gestion de la Caf de La Réunion prévoit pour la période 2018-2022 la création de 1 500 places nettes nouvelles en établissements d’accueil du jeune  enfant. C’est aussi l’engagement porté par la Stratégie de prévention et de Lutte contre la  Pauvreté. À fin octobre 2020, 670 places ont été créées depuis début 2018, soit 45 % de cet  objectif.

En accueil individuel, 108 maisons d’assistants maternels fonctionnent actuellement sur le  département, où travaillent 320 assistants maternels, offrant un total de 1 240 places (3 assistants maternels en moyenne par Mam).

Au début de l’année 2020, on dénombrait dans l’île 1 719 assistants maternels agréés, pour une  offre totale de 4 602 places.

C’est par la complémentarité de l’offre d’accueil (individuel, collectif, mixte) que la Caf de La  Réunion souhaite offrir aux familles les solutions adaptées à leurs besoins, et aux jeunes enfants  une opportunité d’éveil et de socialisation. Le programme "1000 premiers jours" et la stratégie  de prévention et de lutte contre la pauvreté renforcent ces ambitions et la mobilisation portée  au Schéma Départemental des Services aux Familles (SDSF).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !