70.000 patients traités à La Réunion :

L'ARS et la Région s'engagent dans la lutte contre le diabète


Publié / Actualisé
La collectivité régionale a signé ce vendredi 6 novembre 2020 la convention relative à la mise en oeuvre du programme réunionnais de nutrition et de lutte contre le diabète, pilotée par l'ARS. Nous publions ici le communiqué de la Région. (photos Région Réunion)
La collectivité régionale a signé ce vendredi 6 novembre 2020 la convention relative à la mise en oeuvre du programme réunionnais de nutrition et de lutte contre le diabète, pilotée par l'ARS. Nous publions ici le communiqué de la Région. (photos Région Réunion)

La lutte contre le diabète est une priorité régionale de santé à La Réunion, et déclarée comme grande cause régionale par la Région Réunion. Avec près de 70 000 patients traités pour un diabète et une augmentation de 4% chaque année, La Réunion constitue un territoire particulièrement touché par cette maladie chronique.

Aux côtés de l’ARS Océan Indien et de l’ensemble des partenaires engagés dans cette démarche, la collectivité régionale a signé ce vendredi 6 novembre la convention relative à la mise en œuvre du programme réunionnais de nutrition et de lutte contre le diabète (PRND). Pilotée par l’ARS, cette stratégie commune qui s’applique pour la période 2020-2023, s’appuie sur une démarche participative, associant les contributions et expertises des patients, des usagers, des opérateurs de santé, de l’Assurance Maladie à La Réunion, des institutions, des administrations et des collectivités.

Le PRND s’articule autour de cinq axes d’intervention :

- Prévenir (agir sur les facteurs de risque du diabète et de l’obésité),

- Dépister précocement (repérage du pré-diabète, améliorer l’orientation vers les dispositifs de pré-
vention et de soins existants),

- Traiter conformément aux recommandations de bonnes pratiques (améliorer la qualité du parcours de
soins des patients diabétiques afin de diminuer la survenue des complications),

- Observer (produire des données d’observation du diabète et de ses complications, partager les don-
nées de connaissance avec les patients et les professionnels à des fins de décision),

- Communiquer (améliorer la communication sur les données épidémiologiques relatives au diabète
et sur la prévention ainsi que sur le parcours de soins).

La Région Réunion, qui porte dans le cadre de sa politique volontariste un programme d’actions au titre de la lutte contre le diabète, s'engage ainsi sur l’axe de la prévention nutritionnelle, et de la communication : restauration collective, notamment scolaire ; formation ; et réalisation d’équipements sportifs à travers le plan de relance régionale dans les communes.

   

1 Commentaire(s)

Mort, Posté
Après le chik, la dengue, la covid , ils vont s'occuper du diabète ! On est morts !